Cap des Salières Cap des Salières depuis
Bagnères de Luchon

Cap des Salières Cap des Salières depuis
Bagnères de Luchon

  • Altitude départ : 605
  • Altitude sommet : 1774
  • Dénivelé : 1174
  • Distance : 6,8 km
  • Temps de montée : 2h45
  • Temps de descente : 20mn
  • Orientation : Toutes
  • Balisage : Balisage numéroté (voir avec l'office du tourisme de Luchon), en premier le 53 et ensuite le 54 et enfin le GR de pays, le tour du Larboust en rouge et jaune.
  • Itinéraire :
    • possible avec des enfants

Itinéraire accès

Depuis Bagnère le sentier est un régal, montée tout en douceur dans les bois et ensuite de Cap en Cap vers les crêtes, j'ai vraiment adoré cette balade, je n'ai pas poussé jusqu'à l'Antenac mais c'est sûr que la prochaine fois sachant à quoi m'attendre je vais jusqu'au bout. Si on suit bien le balisage il est clairement impossible de se perdre. 


Itinéraire vol

Le déco en Est est juste parfait, de la place pour étaler les voiles, une pente progressive et juste inclinée comme il faut, un régal, en Ouest ça semble un peu moins accueillant mais je n'ai pas vraiment cherché car il était évident que je décollerai en Est.

J'étais avec un local qui connaissait bien le site et il me dit qu'un thermique attend souvent les courageux randonneurs à la sortie du déco et permet soit de traverser la vallé et rejoindre les crêtes sommitales ou de partir en cross pour ma part j'ai profité d'un soaring sur une mer de nuage qui se désagrégeait doucement. Vu la présence de plusieurs vaches et de l'attérissage officiel de Luchon, le vol semble plutôt sain attention néanmoins à la ligne éléctrique, c'est tellement beau qu'on peut oublier les précautions élémentaires. Sinon RAS pour le vol.

L'attéro quand on décolle en Est semble évident, celui de Luchon avec tout ce que ça comporte comme règles:

http://luchonvollibre.net/ à lire impérativement avant le vol.

 

 


Précautions

Des rentrées de vent fort sont toujours à surveiller et un vol est à proscrire dans ces conditions mais site idéal pour un vol du matin.


Commentaires difficultés

Pas de difficultés, même la partie soit-disant aérienne sur les pentes herbeuses se fait vraiment sans problèmes, il avait plu et le chemin était boueux et je n'ai pas trouvé que ce soit engagé le moins du monde comme j'ai pu lire.
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

En venant de Toulouse juste avant le fameux "round-point" en 8 de Luchon, tourner à droite, à l'angle il y'a aussi la boulangerie secret de pain. Vous pouvez vous garer un peu après juste avant le bar. Il y'a un panneau en bois indiquant les sentiers du Luchonnais, suivre le 53 au début puis rapidement le 54.


Situation




Sortie du 06-10

Sur le chemin de l'Antenac

Le soleil semblait au rendez-vous dans le Luchonnais et je devais passer pour un problème de couture chez ControlAir, http://www.controlair.fr/, deux très bonnes raisons pour découvrir un nouveau sommet dans le Luchonnais. L'Antenac me semblait un parfait objectif vu la météo annoncé mais les itinéraires proposés me semblaient compliqués en terme de logistique, je me décidais donc pour la simplicité, partir directement depuis Luchon.

Le trajet en voiture me mis le moral dans les chausettes, du crachin en arrivant sur la ville, la brume bien installée en vallée, pas terrible comme début, mais j'avais vécu d'autres expériences dans le passé qui d'échecs annoncés étaient devenues des souvenirs inoubliables et comme d'habitude j'avais le temps, étant au moins une heure en avance sur le départ que je m'étais fixé soit deux heures sur la plupart des individus normalement constitués. 8h00 je m'élançais dans les ruelles de Luchon en direction de Cazarihl en suivant le sentier 53, je pouvais sentir l'humidité ambiante, sous mes pas, dans les arbres, même dans l'air froid du matin mais la marche me redonnait le moral et le plaisir reprenait le dessus à chaque pas. 

A partir de là je savais que ma journée était réussi, cette balade m'emplissait de joie et le vol ne serait que la cerise qui viendrait coiffé ce magnifique gâteau, le chemin en sous-bois, de Cap en Cap est grandiose, pas de passages difficiles ou raides, juste une douce montée à son rythme, à faire sans modération, première fois mais certainement pas dernière.

Arrivée au Cap des Salières je fus poussé par l'envie de monter sur ce promontoire et une fois là-haut je n'avais plus trop envie de redescendre et de continuer vers l'Antenac, j'étais posé et heureux sur ce dôme qui dominait la vallée d'Oueil et Bagnère de Luchon, et le déco me semblait tellement parfait que je décidais que ce serait de là que je m'envolerai.

Le petit hic, une mer, pardon un océan de nuages délicatement posé sur le fond de vallée, moi et mon Cap trônant fièrement sur cette étendue blanche.Pour le plaisir des yeux magnifique mais celui du vol un peu moins.

Heureusement un local, qui se reconnaîtra, arriva sur les lieux et m'expliqua les rudiments du site et me donna quelques conseils fort avisés qui me permirent de me mettre en l'air au moment le plus opportun et de profiter d'un vol de rêve, je vous laisse juge:

 

Je vous recommande vraiment cette balade et ce vol du matin, sans partir à l'aube, 08:00 c'est peut-être tôt un peu surtout s'il a plu la veille.

En tout cas moi j'y retourne.

 

 


  • Horaire : 2h45
  • Dénivelé : 1174 m
  • Temps de vol : 20 m
  • Plafond max : 1174 m

Identification

( ) bivouak.net

Social Media