Col Jean Couttet par le vallon de Freydière
puis la combe SSW

Col Jean Couttet par le vallon de Freydière
puis la combe SSW

  • Altitude départ : 1131
  • Altitude sommet : 2693
  • Dénivelé : 1600
  • Temps de montée : 4h
  • Temps de descente : 1h30
  • Orientation : Sud-Ouest

Itinéraire

Le col Jean Couttet n'est pas noté sur la carte IGN. Il s'agit du premier col à l'Ouest du Pic Couttet.

Des granges de Freydière, monter par la route au point coté 1372 qui se trouve sur la crete. Emprunter une piste forestière puis un sentier en lacets qui monte le long de cette crete en restant sur le flanc Ouest.

A l'altitude 1680m, le sentier part à gauche de la crete en traversée horizontale. On arrive alors pour de bon dans le fameux vallon de Freydière sous l'impressionante combe N du Grand Colon. Suivre le GR ou les traces si elles sont visibles jusqu'au lac du Crozet. Dans le cas contraire, traverser d'abord au mieux à l'horizontale puis monter dans une zone au relief accidenté mais moins raide.

Passer à gauche de lac du Crozet (attention pente parfois avalancheuse, Arva impuissant à cause du lac). Poursuivre par le fond du vallon jusqu'au col de la Pra. Poursuivre le vallon en passant puis restant rive droite (c'est à dire à gauche en montant). Un petit verrou mène au petit lac du Domènon. Un deuxième verrou plus important mène au grand lac du Domènon. Longer ce lac par la gauche jusqu'à arriver dans une zone relativement plate.

Emprunter ensuite le premier vallon à gauche (Ouest) du Pic Couttet. Ce petit vallon tourne légérement sur la droite dans le haut pour atteindre la crete en douceur.
A lire
  • Toponeige Belledonne par V. Shahshahani. Référence : A18, p64 proposé par Claude Helmstetter

Précautions

Ne pas descendre trop tard pour éviter les coulées de purge sous les Dents du Loup.


Commentaires difficultés

Il s'agit de la sortie la plus facile et souvent la moins avalancheuse sur les cretes quand on est au niveau des lacs du Domènon.
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Domène >> Revel >> Granges de Freydière (1131m) >> suivant enneigment : terminus de la route (1372m).


Situation




Sortie du 29-11-2003

Nous le savions en partant, la trace allait etre dure. Dans la foret, c'était physique mais raisonnable. Les choses se sont gatées sous le lac du Crozet, les skis faisant de plus en plus les sous-marins et se bloquant parfois. Il nous fallus presque 3h pour atteindre le Lac du Crozet. Jusque là, nous étions hors des grandes pentes avalancheuses. Par contre, les pentes sous les dents du Loup nous ont obligés à des précautions : distance et adaptation de l'itinéraire pour passer sur les zones stables. La suite était plus classique, la neige tassée par le vent nous permettait d'avancer à un rythme plus classique. Tant que l'on était sur du presque plat, le travail du vent nous arrangeait mais quand on est arrivé vers le fond du Vallon, les pentes saines ne se montraient pas nombreuses. Pas moyen de s'engager sans imprudence dans les itinéraires classiques. Nous avons finalement repéré ce petit vallon qui dans le haut n'avait pas été trop travaillé par le vent et dont une zone travaillée par le vent en bas pouvait se contourner.

La descente dans la neige lourde et profonde a été difficile pour les cuisses, d'autant plus qu'elles n'avaient pas chomé à la montée.

D'un point de vue nivologie, l'élément à retenir est un fort travail du vent sur toutes les pentes au dessus de la foret. Avec la météo annoncée, je ne pense pas que les conditions vont s'améliorer. Les pentes assez raides et plus restent donc globalement dangereuses.


  • Horaire : 8h
  • Dénivelé : 1600 m
  • Altitude chaussage : 1131 m
  • Altitude déchaussage : 1131 m
  • Risque avalanche : 2/5
  • Participants : Samuel

Identification

( ) bivouak.net

Social Media