Le Pain de Sucre Le tour en 3 jours depuis
le refuge Agnel

Le Pain de Sucre Le tour en 3 jours depuis
le refuge Agnel

  • Altitude départ : 2580
  • Altitude sommet : 3208
  • Dénivelé : 3250
  • Distance : 44,5 km
  • Temps de montée : 19h
  • Orientation : Toutes
  • Balisage : Balisage GRP jaune et rouge dans les parties françaises du circuit, balisage blanc et rouge dans les parties italiennes.
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

J1
Refuge Agnel (2580m)
Col Vieux (2806m)
Lac Foréant (2618m)
Lac Égorgéou (2394m)
L'Échalp (1701m)
Col Lacroix (2299m)
Rifugio Jervis Al Pra (1732m)
Dénivelé +850m, -1700m; distance 17km; temps de marche 6h20.

J2
Rifugio Jervis Al Pra (1732m)
Rifugio Granero (2377m)
Lago Lungo
Col Sellière (2834m)
Refuge du Viso (2460m)
Dénivelé +1150m, -420m; distance 10km; temps de marche 5h10.

J3
Refuge du Viso (2460m)
Lac Lestio (2510m)
Col de Valante (2815m)
Passo della Losetta (2872m)
Valle di Soustra
250m avant Grange del Rio (2030m), sentier vers le vallon del Agnello
Col Agnel (2744m)
Refuge Agnel (2580m)
Dénivelé +1250m, -1130m; distance 17,5km; temps de marche 7h30.

Descriptif détaillé à cette adresse:
http://www.alpesrando.net/itinerance/grp-tour-du-pain-de-sucre/


Commentaires difficultés

Long itinéraire sur sentiers de montagne, à réserver aux personnes entrainées. À la date où ce topo est rédigé, en 2019, les cartes IGN françaises comportent de nombreuses erreurs de tracé dans les parties italiennes du circuit. Dans ces parties, l'itinéraire est balisé (en blanc et rouge), mais il n'y a pratiquement pas de panneaux directionnels. Un GPS est recommandé pour trouver son chemin.
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Guillestre -> Château-Ville-Vieille -> Molines-en-Queyras -> Fontgillarde -> Route du col Agnel jusqu'au refuge Agnel


Sortie du 04-10-2018

Montée au col de Valante

A la demande du CDRP, je me suis porté volontaire pour réaliser la 'collecte numérique' de ce GRP à l'automne 2018.
Je comptais la réaliser avec Olivier à la fin du mois de septembre. Mais, le refuge du Viso, tout comme le refuge Agnel, n'étant plus gardés à partir du 15 septembre, nous hésitons. Finalement, nous nous décidons à partir le 4 octobre, avant l'arrivée du mauvais temps. Il est en effet possible de passer la nuit en autonomie au refuge du Viso, moyennant la contribution de 6€ par personne.

Nous laissons notre voiture au refuge Agnel, d'où nous partons à 9h25.
La première journée se passe agréablement. Nous admirons les lacs Foréant et Égorgéou, puis les ruines du refuge Napoléon dans la montée au col Lacroix.
Nous redescendons du côté italien sur un pittoresque chemin muletier et nous arrivons au refuge Jervis à 18h40.
L'accueil y est chaleureux et la cuisine excellente: une adresse à recommander.

Nous repartons le lendemain à 9h20.
Nous hésitons à une bifurcation peu après le hameau d'estive Partia d'Amunt. Le panneau directionnel de gauche indique 'Rif. Granero, Via del larici', celui de droite indique 'Rif. Granero, Via delle pietre'. L'itinéraire mentionné sur IGN est celui de droite, que nous prenons. Mais, après coup, nous pensons que l'itinéraire de gauche, qui passe par la fontaine Sellassa, doit être plus sympathique.
Nous passons au refuge Granero. Lui aussi est fermé.
Nous admirons le lac Lungo et nous montons au col Selllière. Le mont Viso nous y apparait dans une trouée entre les nuages.
Nous redescendons au refuge du Viso, où nous arrivons à 17h15.
Il y fait froid, mais c'est supportable. Nous mangeons notre repas (froid) dans la grande salle à manger vide et sombre et nous y passons la nuit.

Le lendemain matin, une mauvaise surprise nous attend: le mauvais temps est arrivé plus tôt qu'annoncé et une pellicule de neige recouvre le sol.
Nous convenons que, si la montée au col de Valante est trop glissante, nous ferons demi-tour et nous descendrons au belvédère du Viso.
Finalement, nous arrivons à passer ce col, car la neige est fraiche et non verglacée.
Peu après le col, la bifurcation à droite n'est pas indiquée et nous commençons malheureusement par descendre vers Vallanta pendant une dizaine de minutes avant de nous rendre compte de notre erreur.
Plus loin, les environs du passo della Losetta, très pentus, sont glissants et nous sommes obligés d'avancer prudemment.
Puis nous descendons dans le vallon d'alpage de Soustra. Il n'y a plus de neige et le sentier est tranquille. Il faut quand même faire attention à ne pas se laisser entrainer par les drailles de troupeaux horizontales...
Nous arrivons à 15h25 à Grange del Rio. Le tracé sur IGN emprunte la route goudronnée du col Agnel. Mais aucun des panneaux n'indique cette direction et il n'y a aucun  balisage le long de cette route...
Perplexes, nous étudions une carte située à cet endroit. D'après cette carte, il existe un sentier balisé permettant de rejoindre le col Agnel, qui évite la route en passant à flanc plus au nord.
Nous remontons d'où nous venons et, environ 250m plus loin, nous trouvons effectivement ce sentier, balisé mais sans panneau directionnel, qui correspond aux indications de la carte.
Ce sentier rejoint l'itinéraire U19 dans le vallon dell'Agnello.
Une autre modification d'itinéraire a encore lieu vers l'altitude 2400: le sentier balisé part légèrement à droite et il rejoint vers 2570m la route du col Agnel. Le balisage, récent, indique de suivre cette route pendant environ 350m, puis de prendre un sentier qui monte à droite.
Nous arrivons ainsi à 18h10 au col Agnel, et enfin à 18h40 au refuge Agnel.
Un beau périple, qui nous laissera son lot de souvenirs...

Photos de la sortie


  • Horaire : 19h
  • Dénivelé : 3250 m
  • Participants : Olivier

Parcours



  • Nb points : 4221
  • Donnée terrain : Oui
  • Distance (km): 45.233
  • Dénivelé - : 3457
  • Dénivelé + : 3448
  • Taille fichier : 1 kB
  • Téléchargement


© 2019 bivouak.net, ainsi que tous ses membres, ne sauraient etre tenus responsables en cas d'incident. Sachez faire preuve de discernement et de prudence en toutes circonstances. Soyez responsables..

Identification

( ) bivouak.net

Social Media