Le Mourre froid depuis Prapic par l'Homme
et le col des Tourettes

Le Mourre froid depuis Prapic par l'Homme
et le col des Tourettes

  • Altitude départ : 1535
  • Altitude sommet : 2993
  • Dénivelé : 1800
  • Distance : 23 km
  • Temps de montée : 04:35
  • Temps de descente : 03:15
  • Orientation : Toutes
  • Balisage : Balisé en partie et hors sentier
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

Départ donc depuis le parking sous le joli hameau de Prapic (1535 m). Monsieur Météo France annonçant une dégradation orageuse l'après midi je décide de me lever tôt, d'autant plus qu'une longue partie de l'itinéraire s'effectue sur les crêtes. Au lever les nuages semblent présents. Tant pis je me décide tout de même d'y aller, on verra en chemin l'évolution du temps...

Départ aux alentours de 6h, direction le saut du Laire par le large sentier classique qui débute après la sortie du hameau.

Le saut du Laire atteint, il faut désormais se diriger vers l'Homme sommet au Sud-Est du col de Reyna. Pour ce faire j'emprunte tout d'abord le sentier en direction du plateau de Basset pendant quelques minutes avant de le quitter et de rejoindre un petit plateau humide et herboré, ce plateau constituant la base du vallon à remonter.

Le col est bien visible, par contre aucune sente n'est présente pour y monter. Je décide de partir en direction de la crête qui descend de l'Homme au dessus du Serre des Sagnes (pointements 2407 et 2573 m). Ce cheminement me semble moins raide que celui qui consisterait à prendre directement vers le col. L'ayant déjà descendu en venant du Garabrut, je préfère prendre cette option plus "douce" sachant qu'il y a au moins 700 m à monter...

Le sommet de l'Homme est atteint (03:05). La météo ne s'est pas améliorée. La pointe de la Diablée est dans les nuages (ce qui fait que cela ne donne pas envie d'y aller...) et le parcours à venir se découvre parfois selon le bon vouloir des mouvements incessants des nuages.

A partir de ce point, la rando devient relativement facile. La montée rude passée, il s'agit désormais de cheminer sur la crête relativement large qui monte jusqu'au sommet. Descente puis montée au Pain de Sucre via le col de Chargès, redescente vers le col de la montagne haute puis montée finale jusqu'au point culminant à 2993 m (04:35).

Du sommet, redescente via le col des Tourettes (2582 m ; 05:50) pour poursuivre le plaisir de cheminer sur les "arêtes".

La météo s'arrange finalement. Les éclaircies disparates prennent finalement le dessus. J'aurais dû partir plus tard et ainsi profiter du paysage qu'offre ce promontoire...

La descente du col des tourettes se fait sur sentier jusqu'au retour à la voiture à Prapic (07:50). Possibilité de passer par le plateau de Basset pour éviter de reprendre le chemin de montée jusqu'au saut du Laire et éviter la foule qui monte à ce lieu. Surpris par contre par le peu de personnes rencontrées au delà (seules 4 personnes aux abords du col des Tourettes !) comparativement aux dizaines (centaines ?) qui profitent du torrent entre la Chapelle de la Saulce jusqu'à la cascade.

Nota : les temps entre ( ) sont des temps effectifs de marche, arrêts décomptés. Donnés à titre informatif.


Commentaires difficultés

Pas de difficulté sur la recherche de l'itinéraire. Cheminement sur les crêtes aisé. Randonnée longue.

Commentaires

ma-mandinee@hotmail.fr
20-01-2019 11:00:27

bonjour

je voudrait savoir ou aller pour trouver un guide pour faire une rando au "le mourre froid "en une journee en avril ??

0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

depuis Prapic


Sortie du 16-08-2018

Lac de Reyna depuis l'Homme

Belle boucle dans un cadre isolé et sauvage

Photos de la sortie


  • Horaire : 07:50
  • Dénivelé : 1800 m

Identification

( ) bivouak.net

Social Media