Tête des Ombres par la face Nord

Tête des Ombres par la face Nord

  • Altitude départ : 1380
  • Altitude sommet : 2400
  • Dénivelé : 1020
  • Distance : 7,5 km
  • Temps de montée : 4h
  • Temps de descente : 2h
  • Orientation : Nord-Est
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

Du parking, bien repérer la face et son aiguille caractéristique au sommet (on passe juste à droite). Herbeux dans la première partie (Présence de quelques kairns) , minéral dans la deuxième partie.


Se diriger au pied des Charances au point IGN 1666m. On est alors sous un ressaut rocheux que l'on contourne par la droite. Au dessus de ce ressaut, on se retrouve sur des pentes herbeuses parfois raides tout en longeant un ravin à main droite (tracé gps NOK dans les Charances). On arrive à la principale difficulté qui scinde la face en deux: un court passage gauche-droite rocheux et exposé (une corde peut être utile) suivi d'une traversée toujours gauche droite.
La suite est minérale et raide et demande une concentration soutenue.... Mais que c'est beau.
Faudra revenir en hiver!
Au sommet, suivre la crête jusqu'à la Tête de Lapras, au sommet de laquelle, on devine le passage du Couravou et on bénéficie d'un 360) sur une grande partie du Dévoluy.
Descente par la Crête de Samaroux jusqu'à un sentier bien tracé qui vient de Pierre Baudinard.
Suivre ce sentier jusqu'au point IGN 1700m puis poursuivre hors sentier et casse pattes pour boucler au plus prés du prolongement de la Tête des Ombres. (c'est superbe mais on peut éviter la difficulté supplémentaire en suivant le sentier qui passe par Pré Rond
A voir sur le web

Précautions

Casque , piolet conseillé. Attention aux quelques chamois que l'on peut surprendre.

0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

De la Mure, prendre la direction de Corps, à son entrée tourner à droite vers le barrage du Sautet et les Payas(commune de Pellafol), prenez la direction de St Disdier. Prendre la route forestière aprés la Posterle au niveau de la Taissonnière. Remonter jusqu'à la baraque forestière de Peiseiriou. Un peu aprés , se garer sous le Bois de la Combe du Loup (même départ que pour les escaliers de la Fuvelle)


Parcours



  • Nb points : 332
  • Donnée terrain : Oui
  • Distance (km): 7.439
  • Dénivelé - : 1539
  • Dénivelé + : 1643
  • Taille fichier : 1 kB
  • Téléchargement


Sortie du 01-09

Tête des Ombres

Depuis que je l'ai repérée sur biv, je révais de faire cette face NE de la Tête des Ombres

Depuis la route forêstière, la face s'impose par sa hauteur et sa compacité , elle se dévoile dans sa totalité  . Il reste à  vérifier que l'ascencion est possible en mode rando .

Rejoindre la base de l'éperon herbeux est un peu fastidieux, mais ensuite tout s'enchaine avec une logique très épurée .

Les pentes d'herbes sont très fortes et je trouve plus aisé de monter ,grosso modo, tout le long, en limite du ravin de gauche , en terrain mixte donc,  afin de trouver des appuis de pied , somme toute , confortables . Lorsque l'on vient bûter sur les rochers en haut de l'éperon, il faut contourner par la gauche, et tout de suite dans les gradins  au dessus , repérer une petite vire très courte et peu marquée . Elle se négocie de gauche à droite et permet , après un petit pas d'escalade de prendre pied dans un petit cirque où le minéral commence à s'imposer . La grande combe qui mène au sommet n'est plus très loin . Remonter tout droit la pente au dessus et faire une traversée gauche droite, pour rejoindre la combe que l'on devine là ,toute proche . La progression n'est pas trop difficile, mais on se demande ce que l'on va trouver de l'autre coté de l'épaulement, qui nous sépare encore de cette rampe minérale que l'on a vue depuis la voiture . Encore quelques mètres , la boule au ventre , et enfin apparaît , tout là haut , la petite aiguille caractéristique qui représente la délivrance , la sortie de cette face, que je trouve tout de même assez stressante, depuis que j'en projète l'ascension .

Là , tout d'un coup , le stress se relache et la pente au dessus , avec son diamant tout là haut , semble accessible , pour peu que l'on trouve le bon cheminement .

A ce stade,  il y a deux possibilités : les gradins de droite inondés de soleil ( pas trop chaud à cette époque ) ou le fond du couloir au dessus à l'ombre . Les gradins sont encombrés de cailloux , le couloir est niquel , étant nettoyé à chaque orage . J'opte pour le couloir, le  rocher étant par ailleurs très sec aujourd'hui . Je garderai longtemps le souvenir de cette ascension qui s'est avérée plus facile que je le pensais : le fond du couloir que je ne quitterai pratiquement plus , est comme un grand escalier très franc avec un rocher superbe où rien  ne bouge . Seuls quelques ressauts demanderont l'aide des mains et du piolet . ( est ce que les escaliers de la Fuvelle ressemblent à cela ?)

Plus haut, le cirque devient de plus en plus sauvage , magnifique avec toutes ces aiguilles qui l'entourent . La partie la plus redressée , me semble t'il , se trouve là juste avant de croiser l'aiguille qui orne le sommet  .

Aprés , le cirque de sortie apparait, encombré d'éboulis, que l'on arrive tout de même à éviter, en utilisant des affleurements rocheux

Au sommet il faut revenir au dessus du couloir par une  crête facile, à  main gauche . Du promontoir au bout , la vision de la combe que l'on vient de remonter semble totalement irréelle !

Un petit tour à la Tête de Lapras s'impose et permet , après l'enfermement de la combe , de profiter d'un panorama superbe sur tout le Dévoluy

De retour au sommet de la combe , pour une ultime photo , j'ai eu le plaisir de tomber sur une très bonne trace de moutons qui permet de rejoindre en courbe de niveau la crête de Samaroux,  pour la descente.

Très belle rando donc , de celles que l'on se remémore longtemps après , par petites doses , comme un élixir .

A n'entreprendre que par temps sec

Photos de la sortie

Commentaires

yougs
02-09-2018 21:39:28

Bonsoir, de mon point de vue, les escaliers de la fuvelle sont plus faciles. La difficulté se trouve avant: l'accès à la vire ainsi que la vire nécessitent une corde. Mais c'est du même niveau au point de vue emerveillement  que les arches interferrantes et la rampe des ailes.... Des sombarderies quoi!


  • Horaire : 3 h 30 à la montée
  • Dénivelé : 1020 m

Autres sorties

Date Titre Auteur
08-06-2017

Superbe Itinéraire du même niveau que la face Est du P...

5 yougs

Identification

( ) bivouak.net

Social Media