Dents de Maniglia depuis Maljasset

Dents de Maniglia depuis Maljasset

  • Altitude départ : 1910
  • Altitude sommet : 3197
  • Dénivelé : 1287
  • Temps de montée : 4h30
  • Temps de descente : 3h30
  • Orientation : Toutes
  • Balisage : Sentier balisé (jaune-rouge) de Maljasset jusqu'au Col de Mary. Plus rien à partir du moment où on quitte ce sentier pour aller vers les lacs du Roure.
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

Traverser Maljasset, dépasser la chapelle de Maurin et prendre le chemin qui descend à droite. Franchir le pont sur l’Ubaye puis suivre en face (SE) la très belle piste (un peu chaotique au début) du vallon de Mary, en direction du col éponyme. Passer la bergerie inférieure de Mary puis la bergerie supérieure, et continuer encore un peu toujours dans la même direction.

Mais avant d’accéder au Col de Mary, vers 2530m, quitter la piste et obliquer à gauche (plein E), vers les lacs du Roure, qu’on va contourner par la droite. On frôle à gauche un premier lac (2650m), puis un ancien lac complètement asséché (à droite on distingue le Col du Roure). On se trouve alors à environ 2730m sur un replat qu’il faut traverser vers le Nord (direction de la Dent à escalader, mais que l’on n’aperçoit pas encore). Remonter les pentes qui suivent (N puis NE) jusqu’à se trouver au centre d’un petit cirque avec trois couloirs au fond. Remonter celui de gauche (N-NW) jusqu’à la belle crête au-dessus, qu’on suit brièvement à gauche, jusqu’à buter contre le pied de la Dent NW (la plus élevée).

Là, une belle petite cheminée, d’une quinzaine de mètres environ, vous attend. L’escalader au mieux, c’est très raide mais bref, et les prises sont bonnes (encorder ici les personnes peu familières de ce type de terrain). Arrivé en haut de la cheminée, sortir vers la gauche pour rejoindre le sommet (dalles). Ce dernier n’est pas très vaste mais on y dispose d’une vue grandiose, (notamment, tout près, de la Dent Est (3166m) jusqu’à la Tête de Cialancioun, en passant par la Pointe du Fond du Roure et le Mont Maniglia.

Redescendre par le même itinéraire (prudence dans la cheminée, la corde est ici très utile, au moins comme main courante).

Précautions

Carte, boussole, petite corde (20m).


Commentaires difficultés

R4 pour la remontée de la cheminée finale sous le sommet. R2 pour ce qui précède (petite recherche d'itinéraire entre le sentier du Col de Mary et les Dents.
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Barcelonnette > Jausiers par D 900 (7 km) > Saint-Paul-sur-Ubaye par D 902 > D25 (haute vallée de l'Ubaye) jusqu'à Maljasset. Se garer sur la parking à gauche avant le village.


Situation




Sortie du 07-08-2004

Sur les dents...

Un grand cru, cet été 2004 ! De retour à Digne-les-Bains après avoir gravi le Breithorn, le Dôme des Écrins et le Mont Blanc entre la fin juin et la mi-juillet, je vais enchaîner dans la Haute Ubaye, avec Guil, 4 superbes "3000" que nous découvrons successivement l’un et l’autre : le Massour, le Brec de l’Homme, les Dents de Maniglia et la Tête de Moïse.

Ce matin du 7 août, par un temps de rêve comme seule la Haute Provence peut en offrir (j’exagère à peine…), on retrouve à la montée le si plaisant vallon de Mary. Je le quitterai à regret (j’ai un faible pour le Col de Mary avec sa boîte aux lettres surréaliste !). On finit par passer les discrets et secrets lacs de Roure, puis on divague un peu avant de trouver la bonne direction vers le cirque au fond duquel se dressent, toutes hérissées, les fameuses Dents... Le bon couloir une fois repéré, on le remonte et on finit par identifier juste au bout de la crête la plus haute Dent, dont la cheminée d’accès nous impressionne quelque peu (on a vainement cherché la "fenêtre" rocheuse de la Dent, indiquée et photographiée par Ranc et Pirovano dans leur bouquin sur les 3000 sans frontières des Alpes du Sud, mais visiblement elle n’y est plus, elle s’est écroulée !). Et comme il est déjà 13h, on préfère se poser un peu avant l’épreuve finale, et on sort nos provisions de nos sacs à dos.

Cela fait, va falloir y aller. Comme on a pris une petite corde avec nous, autant l’utiliser, c’est le moment ou jamais, et se payer le luxe de s’encorder pour s’assurer (et se rassurer…). En fait la cheminée est certes raide, mais elle se grimpe très bien, et en une courte longueur on accède à la sortie. A partir de là le sommet est évident, tout près, et nous voilà tous les deux perchés à tour de rôle (pour les photos !) sur la pointe (exigüe) de notre Dent, avec le monde (ou tout au moins l’essentiel de la Haute Ubaye) à nos pieds… Inoubliable, le tour d’horizon !

On aurait aimé rester plus longtemps, savourer encore et encore ce moment unique, mais il va falloir redescendre de notre perchoir, et là la prudence s’impose (on reste encordés bien sûr). Mais avec un peu d’attention, l’un après l’autre, on va désescalader tranquillement notre petite cheminée, et ensuite… ben c’est la fin des difficultés comme on dit, et on aura toute la paisible redescente jusqu’à Maljasset pour continuer à savourer en toute quiétude notre belle petite victoire commune du jour.


  • Horaire : 8h30
  • Dénivelé : 1287 m
  • Participants : Guil

Identification

( ) bivouak.net

Social Media