Cime Sud de l'Argentera par la voie normale


Cime Sud de l'Argentera par la voie normale

  • Altitude départ : 1765
  • Altitude sommet : 3293
  • Dénivelé : 1530
  • Temps de montée : 5h30
  • Temps de descente : 4h15
  • Orientation : Sud-Est
  • Balisage : Rouge/blanc jusqu'au refuge Remondino. Rouge et cairns nombreux jusqu'au passo dei Detriti. Rouge au départ de la vire, puis évident.
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

Du piano della Casa del Re (1765 m), prendre à gauche (panneau) et remonter le sentier en rive droite d'un thalweg (sec en fin de saison). Le traverser vers 2000 m, prendre à gauche à un embranchement (panneau) et retraverser le thalweg. S'élever par le sentier jusqu'à proximité de refuge Remondino (2465 m), que l'on peut rejoindre par la droite.
On atteint une cuvette de gros blocs, pénible à traverser (marques rouges et cairns abondants). Après une courte montée dans une croupe herbeuse, on retrouve une nouvelle zone de gros blocs vers 2600 m. Par une pente d'éboulis de plus en plus raide, on arrive dans un couloir très raide enserré entre deux éperons rocheux. Le remonter intégralement par de bonnes traces, parfois dédoublées. On débouche sur l'arête, vers 3100 m ("passo dei Detriti" ; ce n'est pas vraiment un col).
Descendre 5 m et tourner à gauche, pour découvrir la face E de l'Argentera rayée d'une vire évidente qu'il va falloir traverser intégralement. Des traces rouges indiquent le départ de cette vire, d'abord horizontale, rapidement étroite et très exposée. Deux sections équipées de cordes fixes sécurisent les portions les plus étroites ; s'y longer impérativement. Ensuite, la vire remonte, devient un peu moins exposée. Par une succession de petits ressauts où il faut souvent mettre les mains (I), on arrive à un couloir de 20 m environ, avec une corde fixe ; le gravir (II, passage de III au milieu avec un petit bloc coincé). Y laisser un rappel pour la descente peut être utile. De la sortie du couloir, rejoindre le sommet en 5 min par des gradins faciles.
Descendre par le même itinéraire, en désescaladant prudemment les passages les plus raides en descente dans la vire. Tirer un rappel dans le couloir final est bien

Précautions

Attention aux chutes de pierres dans le couloir du passo dei Detriti. Exposition forte et constante dans la vire. Casque et baudrier/longe indispensables, corde et rappel utile dans le couloir final.


Commentaires difficultés

Raide sans danger dans le passo dei Detriti (R3). La suite relève plus de l'alpinisme facile que de la randonnée : vire exposée, et couloir final en II/III.
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

De Borgo San Dalmazzo, remonter le Valle Gesso jusqu'aux Terme di Valdieri. Prendre la petite route à gauche en forêt, qui se transforme en piste, mauvaise par endroits, jusqu'au bout du Piano della Casa del Re (barrière ; 1765 m)


Situation




Sortie du 09-10-2016

Refuge Remondino

L'Argentera (plus précisément, la cime sud) est le sommet le plus haut des Alpes Maritimes au sens large, en incluant le côté italien. Il s'agit d'un chaînon entièrement en Italie.
Je rêvais depuis des années, à l'occasion de passages réguliers dans le Mercantour, de gravir ce sommet. Cependant, même si j'ai vu une personne seule "gambader" dedans, ce n'est pas un sommet de randonnée, il relève de l'alpinisme peu difficile, sa voie normale est très exposée et comporte un vrai couloir d'escalade. Des conditions sèches (sans neige dans la vire) sont indispensables. Néanmoins, il me paraît utile d'indiquer ce sommet sur ce site, avec les précautions d'usage et la cotation R5.
Je remercie Christophe pour cette sortie, dont nous rêvions depuis longtemps. Sa connaissance du matériel et des techniques d'alpinisme ont permis de réaliser ce projet.
L'ambiance est très haute montagne. Depuis le refuge Remondino, le couloir d'accès au passo dei Detriti, vu de face, paraît d'une raideur effrayante. Il se remonte en fait assez bien, il est bien tracé, et s'avère moins pénible que les zones de blocs à traverser pour y accéder. Du passo dei Detriti, la vision de la vire évidente mais si étroite dans la face redressée de l'Argentera met dans l'ambiance. Il est sage de renoncer avant les premières cordes fixes si on ne le "sent" pas.
Le refuge Remondino est idéalement placé pour couper la course en deux jours, ce qui est préférable. On peut aussi y accéder depuis le Boréon, en passant la frontière au col Ghilié, mais il faut compter trois heures supplémentaire à l'aller, deux au retour, et 850 m de dénivelé supplémentaire au total.

Photos de la sortie


  • Horaire : 9h45
  • Dénivelé : 1530 m
  • Participants : Christophe, Sylvain

Identification

( ) bivouak.net

Social Media