Tête de la Mazelière par la crête nord


Tête de la Mazelière par la crête nord

  • Altitude départ : 1610
  • Altitude sommet : 2452
  • Dénivelé : 890
  • Distance : 8,5 km
  • Temps de montée : 2h
  • Temps de descente : 1h45
  • Orientation : Nord
  • Balisage : Aucun balisage.
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

ALLER
Suivre le sentier (piste de débardage) qui monte assez raide, d'abord vers l'est, puis vers le sud.
On rejoint vers l'altitude 1920m, dans une clairière, une piste forestière qui arrive de la gauche et qui monte en versant est de la montagne.
Vers l'altitude 2000m, quitter cette piste pour monter hors sentier vers la droite en direction de la crête.
Suivre ensuite la crête jusqu'à la tête de la Mazelière.

RETOUR
Retour par le même itinéraire.
Pour varier, à l'altitude 1920m, on peut continuer à descendre vers le sud-est la piste forestière qui arrivait de la gauche à la montée.
On rejoint ainsi, vers l'altitude 1720m, une piste plus importante qui descend en pente douce en venant de la Roche au sud.
Prendre cette piste vers le nord pour rejoindre la Grande Rocade, et la suivre vers la gauche jusqu'au parking.


Commentaires difficultés

Avant d'arriver sur la crête, bon sens de l'orientation requis pour trouver son itinéraire parmi les pistes forestières; GPS utile. Puis, sur une bonne partie de la crête, progression gênée par les rhododendrons et les pierres (mais ce doit être très beau à la floraison des rhododendrons, fin juin début juillet). Enfin, on est récompensé sur le haut de la crête.
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Au rond-point sur la N94 au sud d'Embrun, prendre la D40 en direction des Orres. Peu avant d'arriver à la station, tourner à droite vers le Mélezet. Juste après l'église du Mélezet, tourner à gauche afin de prendre vers le sud la route forestière de la Grande Rocade. La suivre sur un peu plus de 3 km et s'arrêter vers l'altitude 1610m au départ d'un sentier indiqué sur IGN, 400 mètres avant de franchir le torrent de Corbières.


Situation




Sortie du 17-06-2016

Notre objectif était d'essayer de monter à la Tête de la Mazelière par l'arête nord.
A 9h30, nous commençons la montée sur le sentier indiqué sur IGN, qui est en fait une ancienne piste de débardage.
Plus haut nous découvrons qu'il y a d'autres pistes, qui ne figurent pas sur la carte. C'est autant de gagné!
Nous entendons un chevreuil aboyer, puis nous apercevons deux chevreuils qui s'enfuient.
Vers l'altitude 2040, le GPS indique que la piste sur laquelle nous progressons ne prend décidément pas la direction de la crête et qu'il est grand temps de la quitter.
Nous préférons redescendre de 20 mètres pour rejoindre la crête hors sentier.
Nous suivons ensuite la crête. Il y a quelques rares drailles, mais pas de sentier, et il faut progresser laborieusement dans les rhododendrons.
Petite parenthèse, cela vaudrait la peine de créer ici un sentier balisé...
Nettement plus haut, nous quittons peu à peu la forêt, et les rhododendrons laissent la place à de l'herbe beaucoup plus agréable.
Nous arrivons à midi moins dix à la Tête de la Mazelière (2452m).
Nous y découvrons que la suite du parcours de crête en direction du Pouzenc est vraiment très accidentée. Nous en resterons donc là!
Nous déjeunons et nous revenons sur nos pas.
A l'altitude 1920, nous décidons de continuer notre descente sur la piste forestière vers l'est, plus agréable que les pistes de débardage prises à la montée.
Nous arrivons ainsi à la voiture à 14h40.


  • Horaire : 3h50
  • Dénivelé : 890 m
  • Participants : Jean-Pierre

Identification

( ) bivouak.net

Social Media