Le Mounier , la Tortue et le suc de St-Julien-Chapteuil
depuis Boussoulet

Le Mounier , la Tortue et le suc de St-Julien-Chapteuil
depuis Boussoulet

  • Altitude départ : 1204
  • Altitude sommet : 1407
  • Dénivelé : 860
  • Temps de montée : 6h
  • Orientation : Toutes
  • Balisage : Rares et brefs passages balisés en jaune ou rouge blanc (v. topo). Rien pour l'essentiel.
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

Cet itinéraire, moins long qu’il y parait, permet à la fois de grimper sur deux très beaux sucs rocheux peu gravis (et pour cause : final hors trace dans de raides coulées de blocs !), et de faire une très belle boucle vers le superbe suc basaltique ("le Château" sur IGN) de St-Julien-Chapteuil, en glanant au passage quantité de magnifiques traces fort bien conservées du passé de ce coin de Haute-Loire : fours à pain, moulins à eau, maisons en pierres caractéristiques de toute beauté, innombrables murets de pierres sèches le long des sentiers, etc.

1. LE MOUNIER : Prendre d’abord (nord) le sentier vers Boussoulet-Haut, fléché "Les Bastiers". Le quitter quand il oblique à droite au carrefour au milieu duquel se trouve un beau four à pain, et prendre à sa gauche la rue qui monte vers les Vignes Hautes. A l’intersection au-dessus, s’engager à droite ("Boulevard des 60 printemps" !), puis quand le chemin bute contre un talus, contourner la dernière maison par la droite. Le large sentier qui suit (marques jaunes) monte en pente douce jusqu’à une intersection, où on tourne à gauche (ouest) vers le pied du Mounier. Suivre ce sentier jusqu’à ce qu’il bute sur un autre chemin venant de droite, qu’on suit sur quelques mètres à gauche et qui s’arrête net. Là, sortez votre boussole et partez dans le sous-bois plein ouest (vagues traces ?). Si vous gardez bien le cap, vous allez forcément accéder très vite au pied d’un important et raide éboulis de blocs rocheux. Là, il ne vous reste plus qu’à le remonter au mieux (il y en a qui aiment, dont moi, tant pis pour les autres…). Ses gros blocs sont bien stables en général. Quelques cairns par ci par là, mais ça passe partout. Cette coulée de blocs vous mène directement au sommet du Mounier (1407m, superbes vues).
La descente, dans le même éboulis de blocs, permet aux amateurs de renouveler leur plaisir (et aux autres de jurer qu'on ne les y reprendra plus). De retour au pied, on ressort la boussole, mais en mettant cette fois-ci le cap plein est. Logiquement on retrouve alors son chemin de montée, et on le re-suit en sens inverse jusqu’aux Vignes Hautes et à Boussoulet.

2. LA TORTUE : De Boussoulet, suivre brièvement vers l’ouest la route D15 (dir. St-Julien-Chapteuil), puis s’engager à gauche (pt 1189) sur le chemin d’abord quasi horizontal vers le sud-ouest (il contournera la Tortue vers l’ouest puis le sud). A la bifurcation suivante, continuer dans la même direction en ignorant celui qui part à droite (par où on reviendra au retour de Saint-Julien). Peu après, en sous-bois, un poteau métallique sur la gauche marque le début de la montée vers le site d’escalade de la "petite" Tortue, ne pas en tenir compte. Après une montée progressive, notre chemin redescend. Arrivé à l’altitude de 1160m (diverses marques sur les arbres), on va le quitter pour prendre, complètement à gauche, celui, large, qui monte raide, plein est (restes de murets en bordure), et sert visiblement aux forestiers à descendre leurs troncs. Il existe plus haut, d’après plusieurs témoins locaux, une trace qui mènerait jusqu’au sommet, mais je ne l’ai pas trouvée (il se peut que les forestiers qui ont récemment abattu plein d’arbres de part et d’autre de ce chemin aient détruit involontairement des indices de cette trace). Poursuivre dans cette même direction (plein est) jusqu’à arriver en bordure (à gauche) d’une large coulée de blocs qui descend du sommet. On suit le pied de cette coulée, toujours vers l’est, jusque vers 1250m, où il va falloir se résoudre à monter à angle droit, au sud donc (on peut tirer légèrement à gauche), dans la raide coulée de blocs en direction du sommet. Louvoyer au mieux au milieu des blocs, en repérant si possible des portions boisées où la progression est plus aisée. On finit par arriver assez vite dans la zone sommitale, vaste dôme quasi plat recouvert de genets, d’où dépassent plein de carcasses d’arbres morts (sans doute suite à un incendie ?) : étrange et fascinant spectacle ! Quelques dalles semblent marquer le sommet (1327m), on trouve un cairn (le seul !?) à proximité. La vue (merci l’incendie de forêt ?!) est cependant meilleure en bordure du replat (en particulier vers le nord et l’ouest) qu’en son milieu…
On repart (à peu près !) comme on est arrivé, d’abord vers le nord pour rejoindre et descendre au mieux la raide coulée de blocs (en tirant un peu sur la gauche), puis plein ouest en longeant d’abord en sous-bois le bas de la coulée, jusqu’à retrouver le haut du chemin d’accès emprunté par les forestiers, qu’on redescendra jusqu’à l’intersection 1160.

3. LE CHÂTEAU (SUC) DE ST-JULIEN CHAPTEUIL (en boucle) :
A l’intersection 1160, prendre à gauche, et poursuivre pendant près d’1km sur ce chemin qui va vers l’ouest puis oblique au sud (en contournant la Tortue). Laisser à gauche (1160) un sentier qui part vers l’est, puis peu après un autre qui file vers Montusclat. On arrive au carrefour en crête à 1125m, où on s’engage sur le chemin le plus à droite : le suivre droit devant (nord-ouest) en descente progressive sur env. 1,7 km jusqu’au hameau de Chanalez (930m, four à pain et fine croix sur la gauche, on rejoint un GR). Là, traverser le hameau vers le nord, puis poursuivre sur le GR dans la même direction ; il descend jusqu’au ruisseau du Fraisse, qu’il traverse (ancien moulin "Das Peyra" à droite). Continuer vers le nord, traverser la D15 et continuer jusqu’au hameau des Couderts. Au carrefour (croix), prendre la route à gauche et poursuivre sud-ouest en direction du spectaculaire et pointu suc de St-Julien-Chapteuil bien visible. Il ne reste plus qu’à gravir ce suc aux magnifiques orgues basaltiques, par ex. par le sentier ouest. Au sommet (1031m, l’extrême fin est maintenant interdite par arrêté municipal !), la vue est superbe sur tout le Meygal (Tortue, Mounier, Testavoyre… à l’est), St-Julien, Le Mézenc, etc.
Redescendre par le sentier est (porte du château conservée), et revenir (est) aux Couderts. Au carrefour (croix) de l’aller, sortir du hameau par la route balisée (nord-est), traverser le ruisseau de Neyzac (les 2 moulins de "Terre Longe") puis, à l’intersection 942, quitter le GR pour prendre à droite (est) le chemin qui mène à Neyzac Bas. Au hameau, poursuivre un peu sur la route vers l’est, et peu après, à la croix, descendre à droite vers le ruisseau pour admirer 4 autres superbes moulins bien restaurés (1 à gauche, 1 à droite suivi de 2 autres un peu plus loin en longeant le ruisseau). Remonter ensuite à Neyzac Bas, et à la croix emprunter à droite la route jusqu’à Neyzac Haut. On bute sur la D15, qu’on suit à gauche sur 50m env., avant de la quitter (point 1018) pour le chemin en montée régulière à droite : sud-est, puis (pt 1079) sud-ouest, puis enfin (pt 1153) plein est (le Garay de la Roche). Ce chemin débouche enfin (au pt 1190) sur le chemin de l’aller, et rejoint donc (au pt 1189) la route qui mène en quelques minutes à Boussoulet. La boucle est bouclée…

Précautions

Le Mounier et la Tortue supposent un rocher bien sec. A éviter absolument par temps pluvieux ou humide ou s'il reste de la neige. Carte et boussole (ou GPS) indispensables !


Commentaires difficultés

R2 pour le Mounier, R3 pour la Tortue. Montées terminales raides hors trace dans des coulées de gros blocs. Sens de l'orientation et du terrain indispensables pour la Tortue. R1 pour la boucle et le suc de St-Julien-Chapteuil (possibles avec des enfants).
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

De Saint-Etienne, N88 > Firminy > Le Pertuis > D8 jusqu'à St-Julien-Chapteuil. A St-Julien, D15 dir. Valence > Boussoulet > parking près de l'église. Du Puy-en-Velay > St-Julien-Chapteuil via Brives-Charensac, puis comme ci-dessus.


Situation




Sortie du 12-05-2016

Pas coopérative, la Tortue !

La Tortue

Décidément, ma découverte de ces trois sucs aux alentours de Boussoulet m’aura donné du fil à retordre ! Car après avoir découvert et gravi une première fois sans problème le Mounier en liaison avec le Testavoyre (sortie du 20.11.2015 www.bivouak.net/topos/course.php?id_course=5857&id_sport=2), puis être revenu par deux fois pour tenter de trouver la voie d’accès de la Tortue (la dernière fois le 9 mai, où j'ai enfin fini par arriver au sommet hors de toute trace), j’ai mis au point et à l’ordre du jour cet itinéraire combinant les trois sucs.

La météo, très pluvieuse la veille, avait promis ce jeudi 12 une journée sans la moindre goutte de pluie. Hélas, dès le départ de St-Etienne il pleut… un peu certes, mais en continu, et le ciel est tout bâché. A Boussoulet, heureusement, pas de pluie, on tente donc notre chance, et nous nous mettons en route à 9h45 (il fait 6°). Mais arrivés au pied des blocs du Mounier, force est de constater que ceux-ci sont encore tout humides et on ne peut plus glissants ! Je n’hésite pas longtemps : demi-tour… et changement de programme : on va faire d’abord la boucle, sans aucun risque, vers St-Julien et son suc, mais dans le sens inverse de celui que j’avais prévu, et en passant au retour sous la Tortue, on avisera si on peut tenter alors d’y grimper.

Aussitôt dit, aussitôt fait. Pour tous, moi y compris, cette boucle est une première. Nous découvrons et admirons au passage tout ce qui fait le charme de cette région, ses maisons en pierres du pays, ses murets à l’infini, ses vieux fours à pain et ses vieux moulins si bien conservés… Peu avant 13h, nous nous installons pour le pique-nique entre les deux petits moulins de Terre Longe, quel cadre extraordinaire ! Peu après 14h, nous voilà (presque) en haut du fabuleux suc de St-Julien-Chapteuil. Pas loin, côte à côte ou presque, le Mounier et la Tortue (dont on distingue bien la tête et la carapace...) nous nargent !

Nous voici repartis pour le retour par le sud. Un dernier moulin sur le Fraisse, un dernier four à pain à Chanalez, et en route vers la Tortue. Arrivés à la crête à l'intersection 1125, on oblique comme de juste vers le nord-est, et on croise peu après un 4x4 à l’arrêt avec 2 hommes qui semblent familiers du coin. Je les interroge sur l’accès au sommet de la Tortue. Ils sont chasseurs, oui ils connaissent bien la voie qui mène au sommet de la Tortue (il y en aurait même plusieurs), mais nous laissent peu d’espoir : elle est très difficile et même quasi impossible à trouver, et puis très difficile à monter, etc. Merci du conseil, on va tout de même essayer, sait-on jamais. Eh bien, le problème a été vite résolu : déconcentré par cet échange pourtant sympathique, j’ai continué tout droit sur le large chemin… pour finir par me rendre compte que… nous descendions plein ouest !!?? Stop, on se concerte, que faire ? On fait demi-tour et on remonte ? Ou on continue dans l’erreur pour voir où ça nous mène ? Finalement, vu que deux d’entre nous devaient assister ce soir à un spectacle à St-Etienne, on décide de persister et de signer notre erreur d’itinéraire et de rentrer au mieux à Boussoulet. Et on a débouché où ça ? Eh bien aux Mourets (!), que je reconnais aussitôt pour y être déjà passé lors de ma précédente sortie en solitaire. Et de là, il ne restait plus qu’à suivre les sentiers vers l’est, via le Garay de la Roche, jusqu’à Boussoulet, où nous arrivons peu après 17h.

Caramba, encore raté ! Tortue de m!gr#*§£@$ µ#! Cela dit, sur IGN, impossible d’accéder aux Mourets depuis l’intersection 1125, pas la moindre trace entre les deux, y a quand même un truc qui va pas quelque part ! Enfin bon, de retour à Boussoulet on a quand même pris le temps de rentrer dans l’église (superbe réussite ! Moi qui ne suis pas familier de ce genre de lieux, j’en suis resté émerveillé), puis de prendre un pot au café-restau vers la sortie du village. Et c’est promis, on reviendra, et le Mounier et la Tortue, on les aura !

Photos de la sortie


  • Horaire : 6h
  • Dénivelé : 710 m
  • Participants : Josiane, Simone, Nicole, Claude, Jean-François.

Autres sorties

Date Titre Auteur
09-05-2016

La Tortue vaincue !

5 Geoffroy Rémi

Identification

( ) bivouak.net

Social Media