Pierre-sur-Haute en boucles depuis la station
de Chalmazel

Pierre-sur-Haute en boucles depuis la station
de Chalmazel

  • Altitude départ : 1100
  • Altitude sommet : 1634
  • Dénivelé : 515
  • Temps de montée : 1h à 1h20
  • Temps de descente : 0h45 à 1h
  • Orientation : Nord
  • Balisage : Divers, v. topo
  • Itinéraire :
    • possible avec des enfants
    • en boucle

Itinéraire

Sans intérêt pour le randonneur (à pied ou en raquettes), la station de Chalmazel ? Voici pour vous convaincre du contraire plusieurs possibilités d’agréables boucles pédestres à partir de ce modeste haut-lieu du ski ligérien (à faire de préférence en-dehors des horaires d’ouverture de la station en hiver).

1. Petite boucle par les pistes.

Il faut savoir qu’en dépit des inévitables et disgracieux équipements métalliques (télésiège, téléskis, canons à neige, etc.), toutes les pistes de Chalmazel restent agréables à parcourir, vu qu’elles sont toujours bordées de forêts, bien enherbées et souvent fleuries (certaines servent même parfois de pâturages). Du bas des pistes, il y a au moins 3 possibilités de montées/descentes (on alternera selon l’envie du moment) :

a. par la piste principale "des Granges" : 3 bonnes rampes suivies d’autant de replats mènent jusqu’à la gare d’arrivée du télésiège éponyme (vers 1460m). De là il ne reste plus qu’à monter jusqu’au "sommet" (la base militaire…) par une 4ème rampe, soit à droite de la gare sous le téléski de Pierre-sur-Haute (brève mais superbe petite montée, en raquettes notamment !), soit en suivant une trace montante en courbe vers la gauche, qui passe au-dessus de la jasserie des Granges, puis à côté d’une petite station météo ; puis rejoindre le portail (fermé) de la base.
Une variante nettement plus amusante : monter en sous-bois juste à droite de la piste, en partant de derrière le chalet du ski-club de Roanne, et en louvoyant au mieux entre les blocs rocheux et les troncs (et en évitant autant que possible la piste VTT qui passe aussi par là). On sort du bois au niveau du 3ème replat.

b. par la piste "de Couzan", qu’on rejoint par un chemin qui part en montée douce à droite du départ du téléski des Granges (sous le chalet du ski-club de Roanne). Arrivé à la piste de Couzan (téléski), la remonter tout de suite à gauche le long de la lisière du bois, et poursuivre ensuite au mieux vers le sommet (en tirant vers la gauche).

c. par la piste noire "Banban" (la tranchée est bien visible sur IGN). Superbe, encore plus raide (un régal à raquettes !), et sans aucune remontée mécanique ! Rejoindre d'abord la piste de Couzan (v. ci-dessus), puis descendre un peu à droite jusqu’au fond du vallon et par un mouvement tournant vers la gauche, rejoindre la piste Banban, et la remonter de bout en bout. Vers le haut, elle se divise en 2 branches (en Y). Celle de droite est particulièrement raide, et la sortie sur le plateau est limite pour des raquettes (pointes avant si neige dure, sinon en biais en creusant des marches). Ensuite, tirer franchement à gauche pour rejoindre le sommet.

Une fois arrivé à la base militaire (portail), on peut alors encore :
- soit en faire le tour complet : suivre le large chemin de droite, qui la contourne (sud, puis est) ; mais lorsque vers 1610m il commence à descendre au sud-est, le quitter pour monter (nord) le long de la clôture, hors trace dans les blocs, jusqu’au point le plus haut (1630m, la croix sommitale est dans la base, juste derrière la clôture !). Continuer ensuite le long de la clôture jusqu’à revenir au portail.
-soit revenir un peu au nord-ouest pour escalader au mieux les Rochers de la Chapelle (croix, 1605m), à gauche du chemin bordé de poteaux rouges qui file vers le Col du Béal (facile, ludique, petite recherche du meilleur accès !).
-soit faire les 2 !
Redescendre par l'une des pistes ci-dessus (de préférence non prise à la montée...).

2. "Grande" boucle par les chemins et les sentiers (peut aussi bien se faire dans l'autre sens) :

- Montée : rejoindre comme ci-dessus la piste de Couzan, puis la remonter à gauche jusqu’à croiser un chemin de traverse horizontal (vers 1355m). Traverser alors la piste vers la droite et poursuivre sur ce chemin qui va traverser aussi la Banban puis monter jusqu’au Col de la Chamboite (panneau, 1483m). Au Col, suivre à gauche le GR3 jusqu’au sommet, en passant à gauche des Rochers de la Chapelle (et profiter des possibilités ci-dessus, tour de la base et/ou "escalade" des Rochers de la Chapelle).

-Descente : Prendre le chemin du tour de la base (dans le sens indiqué ci-dessus). Mais au lieu de remonter au nord dans les blocs vers la croix sommitale, poursuivre sur le GR qui descend vers le sud-est, et le quitter dans le grand virage à droite (1586m). Là, continuer en face (sud-est, marques blanches-jaunes) sur le sentier qui descend puis oblique à gauche jusqu'aux Jasseries de Colleigne (1418m). Là, reprendre à droite la direction sud-est, puis à l’intersection 1369 prendre le chemin à gauche (nord-est) en légère descente, jusqu'au point 1317, où on le quitte pour tourner à gauche (nord-ouest, chemin rectiligne, herbeux sur la fin), puis à la lisière du bois encore une fois à gauche jusqu’aux maisons de Chassirat (1300m). On rentre alors en sous-bois afin de rejoindre, globalement vers l’ouest, le bas de la piste des Granges (au point 1235). Pour ce faire, suivre de préférence de bout en bout le large et agréable chemin forestier surligné en mauve sur IGN ; celui-ci, après avoir fait une boucle en "S" vers le sud, passe par l'étonnante Loge de la Morte, refuge miniature toujours accessible (1268m), avant de rejoindre vers le nord la piste des Granges. Il ne reste plus alors qu'à descendre jusqu’au pied de cette piste et au parking tout proches.
Pour cette "grande" boucle, compter 1h30 pour la montée jusqu'au sommet, puis 2h20 pour la descente. Dénivelé cumulé : 560m.

Précautions

Carte IGN indispensable pour la grande boucle (surtout la descente). Les indications chiffrées ci-dessus (durée, dénivelé...) valent pour la seule petite boucle (sans les deux "extras"...). Pour la grande boucle, voir le topo.


Commentaires difficultés

Aucune. Quelques pentes raides surtout sur la piste Banban.
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

De St-Etienne, A72 direction Roanne-Clermont, sortie Feurs. Puis D89 direction Clermont. Après Boën et la Fabrique, prendre à gauche la D6 jusqu'à Chalmazel, qu'on traverse. Rejoindre ensuite la station de Chalmazel par la D63.


Situation




Sortie du 17-07-2016

Triste retour à la Morte

Vers les Jasseries de Colleigne

Une semaine après, toujours ravi de ma découverte de la Loge de la Morte et du beau circuit qui y mène, j’ai eu envie d’y retourner. Même trajet, même timing, à ceci près que j’ai tenté (retenté devrais-je dire) le "raccourci" qui mène (menait !) en droite ligne de la source captée (à l’angle NE de la base militaire) aux Jasseries de Colleigne. Il figurait en pointillé sur les anciennes cartes IGN, je l’avais emprunté quelquefois, il y a bien longtemps, il était déjà assez aventureux et pas toujours évident à trouver. Là j’aurais dû consulter la carte IGN du topo, il n’y est plus, et pour cause : il n’y a plus la moindre trace sur le terrain (sauf en arrivant vers Colleigne) ! Résultat des courses, j’ai dû bartasser à la boussole (facile : une fois réglée sur Colleigne qu’on devine d’en haut, c’est toujours droit devant !) dans une sorte de cuvette verdoyante, entre passages marécageux et arbustes (saules ?) plus ou moins épars, en contrebas des rochers des Grands Chars (que j’ai bien reconnus). Du coup le raccourci s’est transformé en rallongis, mais ça m’a bien amusé, et j’ai tenté ensuite de rattraper le temps perdu en allongeant le pas sur les chemins bien tracés.

Hélas, avant de retrouver "ma" petite Loge, j’ai dû déchanter : pour la première fois depuis des décennies, pendant lesquelles je n’ai cessé d’arpenter avec délice ces hauts lieux désertiques, ces espaces infinis virgiliens où l’on peut aisément se croire 5 ou 10 siècles en arrière, qu’ai-je vu ? Des dizaines de voitures, pleines de pékins, de beaufs, de touristes, en train de circuler sur ces chemins sacrés que j’avais toujours crû (naïvement !) réservés aux seuls éleveurs ou propriétaires de jasseries de ces Hautes Chaumes ! Il est vrai qu’on est en juillet, un dimanche de surcroit, et que je n’étais jamais monté là-haut en cette saison… Et, comble de malheur, que vois-je aussi ? Des panneaux flambant neufs à certains croisements de chemins, ils n’y étaient pas il y a huit jours !!! Moi qui justement avais alors écrit dans mon récit sur bivouak qu’il n’y avait, heureusement, aucun panneau sur ces Hautes Chaumes ! Du coup, brutalement désenchanté, j’anticipe, je fantasme, je vois les griffes de notre société d’hyper-consommation s’abattre sur ces espaces vierges, goudronner ces chemins empierrés, y installer des restaus, des hôtels-piscines, des stations service, des autoroutes même tant qu’à faire… Et ce n’est pas la vision du couple en train de pique-niquer sous le préau de la Loge de la Morte… à côté de leur bagnole, qui va me remettre du baume au cœur.

Cela dit, sur le chemin du retour, après avoir pris quelques photos de la Loge (c’était un peu le prétexte de ma sortie du jour), je finis par me consoler comme je peux, je me dis que c’est pas demain la veille, que c’est peut-être comme ça tous les étés, etc. Mais le charme a été rompu, faudra du temps pour qu’il se réinstalle, peu à peu, tout doucement, peut-être…

Photos de la sortie

Commentaires

Geoffroy Rémi
23-07-2016 21:50:11

Oui, sauf que l’accès aux Hautes Chaumes en voiture me parait impossible à partir de la station de Chalmazel (il faut y aller par des chemins forestiers du versant est (ou sud) des Monts du Forez). Cela dit je n’avais encore jamais observé d’envahissement motorisé notable là-haut au printemps ni en automne (ni bien sûr en hiver, où ce sont surtout les skieurs de fond dont les pistes grignotent d’année en année des espaces de plus en plus importants, mais bon là c’est quand même pas pareil…). Pourvu que ça dure !

Alain Bellon
23-07-2016 19:04:17

ca donne froid dans le dos. Moi qui avait envie d'y aller...j'attendrai la neige. A la réflexion, je ne suis pas surpris. C'est comme dans toutes les stations de ski en été.



  • Horaire : 3h30
  • Dénivelé : 515 m

Autres sorties

Date Titre Auteur
10-07-2016

Une si jolie petite Morte

Geoffroy Rémi
18-04-2016

Sur piste...

20 Geoffroy Rémi

Identification

( ) bivouak.net

Social Media