Dôme de Combache versant sud depuis Valmaure


Dôme de Combache versant sud depuis Valmaure

  • Altitude départ : 1145
  • Altitude sommet : 2224
  • Dénivelé : 1100
  • Temps de montée : 3h
  • Temps de descente : 15 mon de vol
  • Orientation : Sud-Est
  • Balisage : Que dalle
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire accès

Du centre de Valmaure, remonter le sentier du vallon du Tepey, c'est un beau chemin qui serpente en rive Gauche. Dépasser Tepey de 450m pour arriver sur un ancien parc de pierre après un ruisseau. Il faut quitter ici le sentier du fond et monter en rive droite du ravin des Brandes. Un sentier a existé jadis mais il ne reste pas grand chose, le but du jeu est de ne pas le perdre. Il passe entre des blocs visibles du fond.

Arriver à un replat vers 1800m il faut le traverser en obliquant à droite. L'herbe est touffue et assez pénible à tracer, mais que font les vaches? La suite est un calvaire sur cent mètres de dénivelé... Mais le sentier réapparaît à la faveur d'une crête. Il est d'ailleurs indiquer sur les cartes au 25000. Du coup c'est moins pénible. On débouche à 2100 sur un plateau magique et splendide. Le dôme est à vu, il est à droite du col de Combache.

Itinéraire vol

Décollage sud ou est super facile. En contrebas du dôme une large épaule accueil les voiles les plus grandes. S'il y a du vent du nord tout n'est pas perdu, du col de Combache, il est possible de décoller en nord. Vol : Ras Atterro : en contrebas de Valmaure, un seul champ potable pour atterrir, a côté d'un petit lac

Commentaires difficultés

Pas de difficulté volante, mais un sentier difficile à suivre, sur des pentes raides en haut... Avec une végétation envahissante
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Saint Étienne de Cuines... Saint colomban des Villards... Valmaure


Parcours


  • Nb points : 218
  • Donnée terrain : Oui
  • Distance (km): 4.479
  • Dénivelé - : 11
  • Dénivelé + : 1041
  • Taille fichier : 6 kB
  • Téléchargement


Sortie du 27-09-2015

Sur les prairies suspendues

Le magnifique vallon du Tepey

Ne cherchez pas dans vos tablettes, c'est un sommet tout à fait improbable au cœur du massif de Belledonne, il a néanmoins deux intérêts majeurs, une aire de décollage idéale pour les matinaux comme moi, exposée aux premiers thermiques de la journée, et une pente d'envol spacieuse complètement paumée.

C'est ainsi que la marche débute aux aurores après un réveil difficile, il faut dire que les soirées, certes délicieuses passées entre amis, sont de moins en moins compatibles avec ces sorties un peu sportives. Le temps nous étant compté, y a pas à tortiller, si les conditions sont bonnes, y faut y aller. Le vallon du Tepey offre en été une toponymie que je ne connaissais pas. Un charmant sentier serpente dans un cadre sauvage, hélas peu de temps après le hameau éponyme, il faut bifurquer à droite, pour se rendre au sommet convoité. Il y a du y avoir jadis un bon sentier mais il est maintenant enfoui dans la végétation, c'est un vrai jeu de piste. Il reste 800m de dénivelé à faire et ils seront laborieux... L'herbe épaisse ne facilite pas la progression ni les arcosses, ces arbustes odorants qui entravent la marche. J'y laisse une énergie considérable.

Quand tout à coup la pente raide et glissante laisse place à une prairie suspendue immense, le Planard de Valmaure. C'est un endroit magique, il y règne une quiétude que rien ne trouble, pas même les cumulus qui étoffent maintenant les plus hauts sommets. C'est un espace hors du temps, lisse et tout en rondeur, il tranche avec les pentes sévères et instables qui le cernent. L'herbe est haute et d'une couleur jaune paille, elle ondule au gré des courants d'air caressants.... J'y resterais bien des heures mais les nuages prennent de l'ampleur, mieux vaut un tu l'as que deux tu l'auras.

La voile est étalée largement sur cette croupe gigantesque, le vent au sommet est réduit à la simple brise thermique, face au décollage, parfait. Personne à l'horizon, le monde est là, devant moi, dans toute sa magnificence. Le vol est la cerise sur le gâteau, c'est une longue promenade sur des pentes aux couleurs chaudes annonçant un automne imminent. Le soleil est encore bas, l'atterrissage est toujours à l'ombre ! Difficile de voir la flamme plantée ce matin, mais finalement elle se remarque, molle et pendante. Le vent de vallée n'est pas encore levé.

Photos de la sortie


  • Horaire : 3h
  • Dénivelé : 1100 m
  • Temps de vol : 20 m
  • Plafond max : 2250 m

Identification

( ) bivouak.net

Social Media