Praroussin arête nord-ouest et traversée
sur le Mont Arbancie

Praroussin arête nord-ouest et traversée
sur le Mont Arbancie

  • Altitude départ : 1700
  • Altitude sommet : 2675
  • Dénivelé : 1100
  • Temps de montée : 2h30
  • Temps de descente : 1h
  • Orientation : Toutes
  • Balisage : GR de pays sur les 300 premièrs mètres puis rien du tout.
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

Juste avant l'entrée dans l'Echalp prendre à gauche entre le cimetière et l'église. Le sentier traverse des épilobes très hauts, mais est bien marqué au sol. Il serpente au dessus du hameau puis dans la forêt.

Vers 2000m au pied de la crête de Praroussin, partir droit dans la forêt. Je suis assez vite tombé sur une faible trace à peu près continue, mais de toute manière ça passe bien dans la forêt (mélézin peu dense).

On sort vite de la forêt, la crête ne présente pas de difficulté particulière, deux - trois petites zones rocheuses que l'on peut traverser ou contourner par la gauche.

Arrivée à Praroussin, on peut redescendre "à vue" dans les pentes d'herbe pour rejoindre le sentier du col Lacroix, ou bien via le pic du Col Lacroix puis un sentier qui serpente côté italien, assez raide, jusqu'au col Lacroix.

Pour rejoindre le Mont Arbancie : passer sur la crête au nord de Praroussin.
Schiste pourri et herbes raides : à éviter absolument si le sol est humide !! Si c'est sec ça passe bien et c'est assez court, le passage le plus rocheux peut se contourner en terrain pourri quelques mètres plus bas côté italien. La remontée vers le point 2708m est plus facile qu'il n'y paraît d'en face.

De là suivre encore un peu la crête qui redescend sur un petit col, et remonter vers la crête du Mont Arbancie au point 2718m (herbe puis passages rocheux faciles). Peut avant le sommet (gros cairn) 2706m, descendre côté italien pour rejoindre juste en dessous la crête qui redevient débonnaire (le sommet se fait en A-R depuis là, mais on n'en descend pas ensuite directement sur le col).

Depuis le col Nalbert (Vittona), descendre à vu dans le vallon herbeux, on tombe sur un ruisseau temporaire que l'on peut suivre. Au bout d'un moment on retrouve quelques cairns, puis un sentier non balisé mais très correct (au niveau de la forêt, le sentier passe nettement au dessus du lit du torrent, comme l'indique bien la carte IGN).

Ensuite descente tranquille pour revenir à l'Échalp (500m de route).

Précautions

L'arête est assez exposée, et suicidaire si la roche et l'herbe sont mouillés.


Commentaires difficultés

Difficulté concentrée sur la traversée entre les deux sommets. La montée en AR vers Praroussin ou vers le col Nalbert sont R2, l'accès du col Nalbert au Mont Arbancié, un court R3.
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Rejoindre Abriès puis Ristolas puis le parking de l'Échalp.


Situation




Sortie du 13-08-2015

arête franco-italienne

Sur l'arte

Je connaissais bien les deux sommets, mais pas la liaison. Il y a quelques années, depuis Praroussin, j'avais eu envie de continuer mais l'arête humide m'avait rebuté. Ce matin je n'étais pas parti pour faire la boucle mais finalement, cela m'a semblé faisable avec un sol plus sec.

Et effectivement, ça passe. Itinéraire très esthétique et assez sauvage (seuls les 300 premiers mètres sont sur sentier balisé)...

Et bien plus tranquille que l'autre boucle méconnue du coin, entre colle Vittona et colle Vecchio via le refuge Granero !

Photos de la sortie


  • Horaire : 2h30
  • Dénivelé : 1100 m

Identification

( ) bivouak.net

Social Media