Col de la Gardette versant ouest depuis Chorges


Col de la Gardette versant ouest depuis Chorges

  • Altitude départ : 880
  • Altitude sommet : 2125
  • Dénivelé : 1200
  • Temps de montée : 3h
  • Temps de descente : 15mn de vol
  • Orientation : Ouest
  • Balisage : jaune et rouge
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire accès

Du pré du château prendre le chemin qui monte a travers champ, traverser le hameau du Martouret par la route goudronée et vers 1080 prendre le sentier du tour du lac. On ne le quittera plus jusqu'au hameau des Chirouzes. Aux Gontard un sentier raccourci permet de monter plus rapidement que la piste (qui passe d'ailleurs devant un décollage) suivre encore la piste vers l'est nous sommes sous le col il faut alors traverser une belle forêt de mélèzes et enfin atteindre le Col de la Gardette.

Itinéraire vol

au Col juste 50 m au nord il y a un décollage ouest. C'est plat avant une pente raide. Vol RAS si ce n'est la présence de beau thermiques en haut mais aussi sur les pentes au dessus de Chorges. Attérro, à coté du lotissement du Pré du Château.

Précautions

Décollage court et souvent corniché en hiver...


Commentaires difficultés

Même s'il est préférable de commencer d'en bas, il est possible de monter en voiture assez haut. Mais la balade depuis Chorges est belle, dans une campagne agréable, la plus part du temps sur un beau sentier loin du goudron.
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Gap > Chorges > à gauche au feu > prendre la direction du lotissement garer la voiture.


Situation




Sortie du 18-04-2015

Suspense sur le vol

Trs beau Sentier de bas en haut

Voilà plusieurs jours que la météo s'obstine à dire qu'il ne fera beau samedi que sur le Gapençais... Certes c'est très joli le Gapençais mais ce n'est pas la porte à coté. Pourtant une balade en montagne avec de la visibilité accompagné d'un retour par les airs est toujours très tentant. En avant donc pour le Col de la Gardette et plus si affinité.

Hélas trois fois hélas quand j'arrive à Chorges, le temps est loin d’être celui annoncé péremptoirement par la météo. Des nuages traînent à toutes altitudes et si du bleu est parfois visible, c'est surtout du gris que l'on voit dans le ciel. Du coup pour éviter une trop longue descente probablement à pince, je monte en voiture jusqu'aux Chirouzes. Si par chance ça se dégage il sera toujours possible d'atterrir en contre-bas. La montée est charmante, surtout la traversée de la forêt de mélèzes avec un sous-bois vert couvert de crocus, et puis vers 1800 la neige fait son apparition, à l'ombre elle est complètement gelée, même les cailloux sont recouverts de glace, sans doute une pluie verglaçante. Du coup il faut contourner à tout prix les pentes raides en neige... pas si simple. Finalement le bord du sentier est dégagé, permettant de monter facilement en prenant soin d'éviter les cailloux trop lisses qui sont comme des patinoires. Le col est atteint pendant que le ciel se dégage une nouvelle fois. Trois fois durant la montée des nuages venus de nul-part ont envahi le ciel avant de disparaître aussi vite qu'ils étaient apparus.

De l'autre coté du col c'est complètement dégagé. Il reste la crête à remonter mais elle est orientée nord-est et elle est complètement blanche. En plus le soleil matinal a tout ramolli de ce coté et on enfonce jusqu’au genoux. Alors que je décide d’étaler la voile face à l'ouest, des nuées sombres envahissent maintenant l'autre coté du col... ce ne serait pas gênant si cette apparition ne s'accompagnait pas d'une bonne brise de cul qui rend le décollage totalement impossible. Après avoir cherché vainement une opportunité sur la crête vers l'orient - quitte à virer de suite vers l'occident et filer vent de cul par dessus le col - l'option ne me paraît pas raisonnable. Décision est prise de redescendre au col, le vent est tombé, la perspective d'un retour par les airs s'estompe encore. C’est sur ces entre-faits qu 'arrive deux autres rando-voleurs. L'un d'eux est la copie conforme d'Iggy Pop, il inspire le respect. Nos objectifs sont identiques, le col de la Fourche. Comme moi, la vue de la crête enneigée les rebute un peu. Pendant que j’étale une nouvelle fois la voile coté ouest, Iggy me confirme que le décollage est bien là et que sa dernière tentative ici s'est soldée par une chute dans un arbre... voilà qui est engageant. Pour corser le décollage, la présence d'une corniche de neige bien raide ajoute à l'ambiance.

Iggy et son pote partent pour le sommet pendant que je termine la préparation. Le vent est maintenant parfait, ni trop fort ni trop mou. Il n'y a pas trop de place, la voile est installée sur le crête et une fois dans la sellette je me retrouve les deux pieds sur la corniche... y a intérêt a ce que la voile se gonfle bien sinon la glissage sur la neige va se terminer dans le pierrier en contrebas. Une impulsion et la voile monte impeccable, elle me tire gentiment vers la vallée, docile et douce. La première partie de vol est sans histoire c'est plein ouest, y a rien... c'est juste au dessus de Chorges que les premiers thermiques se sont fait sentir, des thermiques doux, sans doute à cause du léger voile nuageux qui occultent les trop puissants rayons du soleil. C'est devant le village des Andrieux que je vais tourner un moment sans perdre le moindre mètre, pas bien loin de Chorges en définitive. Enfin je me pose tout en bas en même temps qu'Iggy et son pote surgissent là-haut dans le ciel.

Remonter chercher la voiture fut une belle promenade sur ce sentier qui serpente de ressaut en ressaut sans jamais passer sur le goudron (ou si peu) 1h30 plus tard je suis à la voiture. C'est à ce moment qu'arrive sur la piste Iggy Pop, torse nu et cheveux au vent, il a troquer sa voile montagne contre un superbe vélo électrique. Il m'explique qu'il remonte chercher sa voiture et me raconte comment ils ont décollé juste au dessus du col sans atteindre le sommet. Tiens c'est pas mal le vélo électrique comme moyen de remontée quand la bagnole est plus haut que l'atterro.

Photos de la sortie


  • Horaire : 3h
  • Dénivelé : 1200 m
  • Temps de vol : 25 m
  • Plafond max : 2130 m

Identification

( ) bivouak.net

Social Media