Serre de Barre en boucle depuis Les Vans


Serre de Barre en boucle depuis Les Vans

  • Altitude départ : 410
  • Altitude sommet : 909
  • Dénivelé : 500
  • Distance : 11,5 km
  • Temps de montée : 1h30
  • Temps de descente : 1h10
  • Orientation : Nord-Est
  • Balisage : marques jaunes tout du long, + balisage GR sur la crête.
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

Le Serre de Barre se dresse au sud-ouest des Vans et de la spectaculaire vallée du Chassezac. On peut d’ailleurs parcourir intégralement et aisément sa longue crête, et plusieurs itinéraires y mènent de part et d’autre.

Celui que je propose pour accéder au sommet n’est pas le plus long, mais sûrement le plus sportif et le plus excitant, vu qu’il emprunte à la montée le fameux (pour les locaux) "sentier des Bergères".

Du petit terre-plein de la station de pompage, on repère aisément le départ du sentier, et un panneau prévient aussitôt le randonneur : "Circuit sportif avec passages techniques". C’est assez bien vu… En effet, d’ici jusqu’à la crête, 460m plus haut, il ne lui sera laissé aucun répit. Bien balisé en jaune, ce sentier ne s’encombre d’aucun lacet, il grimpe droit et raide dans les rochers, à découvert au milieu des buis, des genêts et des bruyères, d’un seul jet jusqu’en haut. Il comporte de très nombreuses "marches" rocheuses, il suffit de bien poser ses pieds et, quelquefois, ses mains. Au point 873 (panneau, fin des -relatives- difficultés), il rejoint la crête et le GR 44, et tout de suite le panorama est magnifique. Il ne reste plus qu’à suivre la crête à gauche (sud-est) sur 900m (sentier puis piste) jusqu’à la Tour de Guet, point culminant du Serre, en ayant une petite pensée au passage pour la belle aire d’envol des parapentistes…

Au sommet (encombré, outre la Tour de Guet et un cairn, d’un pylône et de deux tours-relais), la vue est superbe en tous sens, portant jusqu’aux Alpes enneigées à l’est, en passant par le Mont Lozère à l'ouest, le Tanargue au nord, le Ventoux à l'est, etc…

Pour la descente, continuer d’abord sur la crête dans la même direction (sud-est) jusqu’à la Croix de Bancillon (775m, panneau). Là, on quitte la crête pour descendre à gauche (nord-est), direction les Alauzas, un agréable sentier dans une superbe châtaigneraie. À proximité des Alauzas (ferme), carrefour de sentiers, prendre celui de gauche (nord-ouest) et le suivre en pente douce, direction La Chapelle / Folcheran. Aux abords du hameau de la Chapelle, il suit brièvement la D 901, laisse La Chapelle et la D 901 et à sa droite, puis retrouve cette dernière. De là on peut soit emprunter la départementale à gauche sur env. 850m jusqu’au point de départ, soit (pour ceux qui craignent le bitume) reprendre le sentier de l’autre côté de la route vers Folcheran, et le suivre jusqu’au ruisseau qu’on traverse (le sentier oblique ici vers le nord) ; un peu plus loin, à la première bifurcation, on prend le chemin qui part en épingle à gauche et rejoint peu après la D901, qui mène au parking de départ tout proche.

Précautions

Mieux vaut éviter le sentier des Bergères si le rocher est humide, et a fortiori enneigé ou verglacé. Et il peut aussi y faire très très chaud au coeur de l'été...


Commentaires difficultés

On peut hésiter entre un gros R2 et un petit R3... En fait le sentier rocheux des Bergères n'est pas vraiment difficile, mais continuellement raide et escarpé, et il ne comporte ni passage aérien ni recherche d'itinéraire.
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Du centre des Vans, suivre la D 901 en direction de Gravières (ouest). A un carrefour, laisser la route de Gravières à droite et continuer sur la D 901 en direction de Folcheran. Au hameau de La Chapelle, continuer sur 1 km env., jusqu'à un angle droit de la départementale vers la droite (pont). Se garer à gauche dans ce virage, sur un terre-plein à côté d'un petit bâtiment (station de pompage).


Situation




Sortie du 02-01-2015

La crte au petit matin

Ce n’est pas chaque année qu’on peut se payer le sentier des Bergères un 2 janvier! A vrai dire, de passage pour deux jours chez mon frère aux Sallèles, je ne pensais pas remonter là-haut pour inaugurer la nouvelle année. Mais vu la météo splendide du jour, ni lui ni moi n’avons pu résister…

Et on a bien fait. Car le panorama depuis le sommet n’a jamais été aussi magique les (deux) fois précédentes où nous y étions allés ensemble, il y a des années de ça, la première fois depuis Naves, au printemps, et la seconde par les Bergères, au cœur de l’été (cuisant…). Ce matin, il fait très beau mais très frais, et nous pensons a priori pouvoir grimper les Bergères au soleil. C’était compter sans l’orientation du sentier, et nous avons eu droit à l’ombre et à un vent froid jusqu’à l’accès à la crête.

Heureusement la grimpette est si raide dans cet immense escalier rocheux qu’on est vite obligé d’enlever une couche. Il n’empêche, arrivés à la crête où le soleil nous a inondés d’un coup, on ne s’en est pas plaint.

De là-haut (pas bien haut pourtant dans l’absolu), un spectacle magnifique nous attend. Baignées d’une douce lumière bleutée, des séries de massifs se succèdent, les uns derrière les autres, et vers l’est, les sommets enneigés des Alpes clôturent l’horizon. Ici ou là, une montagne plus puissante - le Ventoux par exemple - s’affirme, se détache de l’alignement des crêtes. En bas, les innombrables et minuscules villages et hameaux éparpillés un peu partout dans la vallée et sur le plateau constituent à eux seuls un autre spectacle de choix, presque aussi féérique à lui tout seul. Tout cela est d’autant plus beau que c’était inattendu, pour moi en tout cas.

Et puis quand même, après les exclamations et les photos d’usage, il faut redescendre. Alors nous repartons pour boucler la boucle, par le facile mais très agréable sentier dans la châtaigneraie. Nous foulons des monceaux de feuilles mortes, ça glisse tout seul, et nous nous retrouvons plus vite que prévu au point de départ, tout contents de notre première petite matinée sportive de 2015…

Photos de la sortie

Commentaires

Luc
05-01-2015 00:00:17

Hé bien merci pour les parapentistes ! Y'a plus qu'à ! ;-)


  • Horaire : 1h40
  • Dénivelé : 500 m
  • Participants : Bertrand

Identification

( ) bivouak.net

Social Media