Pointe d'Emy depuis Albanne

Pointe d'Emy depuis Albanne

  • Altitude départ : 1652
  • Altitude sommet : 2797
  • Dénivelé : 1200
  • Temps de montée : 3h00
  • Temps de descente : 15 mn de vol
  • Orientation : Sud-Est
  • Balisage : Nada
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire accès

De la prairie du parking juste avant Albanne donc, monter à travers champs plein ouest jusqu'au Collet d'Albanne, couper la route et emprunter la piste d'en face qui monte légèrement et en direction du sud. Passer sous le téléski et poursuivre pour rejoindre le fond du vallon à Prario 1800 m. Il faut suivre les différentes prises d'eau avant de continuer à travers champs, il n'y a plus de sentier. Piquer un peu à droite pour attraper le col supérieur d'Albanne à 2485m. La suite est simple, il faut suivre la crête débonnaire jusqu'au sommet schisteux.

Itinéraire vol

Décollage. 45 m de dénivelé sous le sommet à l'est vous trouverez une petite prairie pas bien grande mais suffisante pour étaler une grande voile. C'est sud-est ou rien. Plus bas les décollages sont nombreux. Vol RAS. Si vous voulez descendre dans la vallée il vaut mieux passer par dessus la pointe des Chaudannes, ce qui implique la présence de thermiques. Attérro... C'est pas idéal à Albanne mais néanmoins suffisant. La prairie, un peu vallonnée, est juste avant Albanne à une espèce de selle au point côté 1652m. Planter une flamme est indispensable, l'air n'obéit pas toujours aux prévisions des plus malins !

Commentaires difficultés

Il est tout a fait possible de se poser tout en bas dans la vallée en passant par dessus la pointe de Chaudannes (par mesure de sécurité finesse). Le terrain est soit au Plan de la Millière à Villardgondran, soit à coté au nord du plan d'eau.
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Saint Jean de Maurienne > direction Les Karellis > juste avant de redescendre sur Albanne, se garer au bord de la route sur la seule prairie du coin à l'altitude 1652 m


Parcours


  • Nb points : 305
  • Donnée terrain : Oui
  • Distance (km): 6.275
  • Dénivelé - : 14
  • Dénivelé + : 1039
  • Taille fichier : 12 kB
  • Téléchargement


Sortie du 18-10-2014

Les Aiguilles D'Arves en enfilade

Après un réveil difficile, il est grand temps de partir vers la placide Savoie. Comme souvent, c'est au matin que l'idée me vient de la destination... la Pointe d'Emy, allez savoir pourquoi... Après une rapide enquête sur le net, me voici parti vers Albanne. Le village a beau être au milieu des mélèzes, c'est encore trop tôt pour les couleurs, peu importe le paysage reste splendide. Les chasseurs redescendent déjà sitôt leurs forfaits accomplis, il faut fêter dignement les trophées abattus, dans l'allégresse de la vallée. La montagne est rendue à sa solitude et c'est tant mieux. Les grandes prairies succèdent à la forêt, l'herbe est rase, comme si l'hiver n'était pas loin et pourtant les températures sont douces. L'absence de sentier n'est absolument pas gênante, il suffit de suivre au mieux les doux reliefs.

Arrivé sur la crête des paroles éparpillées par la brise me parviennent par bribes, s'en est fini de la solitude ? Eh bien non, trois personnes rapides comme le vent filent sur le promontoire et disparaissent derrière un repli de roches. La suite est une longue cavalcade sur une arête débonnaire. La prairie n'est plus présente que par plaques disséminées entre des traînées de schistes coupants. Bientôt le sommet est atteint.

Pas terrible pour déplier la voile, mais quelques dizaines de mètres plus bas, une aire tendre et verte s'offre à moi. Le vent n'est présent que par bouffées de thermiques, certes un peu désordonnées mais néanmoins parfaitement fréquentables. Conséquence de mon réveil tardif : il est midi. Bon, au mois d'octobre ça reste parfaitement fréquentable. J'étale donc la voile face aux Aiguilles D'Arves qui brillent sous le soleil. Tous les sommets sont saupoudrées de sucre glace, comme autant de gâteaux appétissants.

Une fois fin prêt dans la sellette, la voile bien étalée derrière, il me reste à attendre le prochain cycle, qui ne tarde pas à venir. Je suis soulevé de terre, comme si la main d'un géant sans malice m'emmenait dans le ciel. Au loin le Mont Blanc illumine le paysage. L'espace est immense, l'air apaisant. Les thermiques bien que nombreux ne sont pas aussi forts que prévus, il m'est mpossible de passer par dessus la Pointe des Chaudannes... C'est pourtant le passage clé pour descendre sereinement jusqu'à Saint Jean de Maurienne. Il me faut donc bifurquer vers Albanne.

La fin du vol est une longue glissade au dessus des mélèzes qui refusent de céder leurs aiguilles à l'hiver. Cette année il ne vient pas ! Juste en face, la Croix des Têtes impose le respect, c'est un enchevêtrement de précipices et de ravins insondables. Elle grandit pendant que la voile plane lentement vers la prairie accueillante. Voila un vol d'automne comme on les aime, calme, paisible dans une nature chaude et lumineuse.

Photos de la sortie


  • Horaire : 3h00
  • Dénivelé : 1200 m
  • Temps de vol : 20 m
  • Plafond max : 2800 m

Identification

( ) bivouak.net

Social Media