Mont Blanc le tour classique avec quelques
variantes (randonnée)

Mont Blanc le tour classique avec quelques
variantes (randonnée)

  • Altitude départ : 1000
  • Altitude sommet : 4810
  • Dénivelé : 11000
  • Distance : 160 km
  • Temps de montée : 10 jours
  • Orientation : Toutes
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

J1 : Les Houches - Les Contamines par le col de Tricot.

Pour une mise en jambe, il est possible d'emprunter le téléphérique de Bellevue qui fait gagner 800m de dénivelé. Prendre ensuite la variante du TMB du col de Tricot. Passage notamment sur la passerelle au-dessus du torrent descendant du glacier de Bionnassay. Du col, descendre ensuite sur les chalets de Miage, puis remonter aux chalets du Truc. Descendre enfin sur les Contamines (possibilité de se ravitailler en ville). Nuit au camping du Pontet (30 minutes depuis le centre des Contamines).

J2 : Les Contamines - Col de la Crois du Bonhomme.

Itinéraire classique du TMB (= foule) : passage vers Notre Dame de la Gorge, sentier romain, chalet de la Balme, col du Bonhomme, col de la Croix du Bonhomme. Nuit au refuge ou bien bivouac 5 minutes plus bas en descendant vers les Chapieux.

J3 : Col de la Croix du Bonhomme - Refuge Elisabetta (Italie) par la Tête Nord des Fours et le lac d'Enclave

Journée vraiment alpine. Du refuge, monter à la Tête Nord des Fours. Laisser la foule rebrousser chemin (descente vers la Ville des Glaciers) et continuer la crête vers le NE en direction du refuge Robert Blanc. Le balisage est fait de points jaunes, plus ou moins présents. La première descente (5minutes du sommet) met dans l'ambiance des prochaines heures jusqu'à l'atteinte du col de la Seigne, au bout de la traversée. Repérer sur la crête au loin en échancrure : le sentier passe là-bas. L'atteinte de ce col est très délicate : la pente est très forte, le sol ne tient rien, et la trace n'est pas en état. Pour des personnes non habituées à ce genre de terrain, sensations garanties! Du col, repérer sur la crête en face une nouvelle échancrure : c'est le prochain objectif. La descente sur le lac d'Enclave est du même acabit que la montée. La montée au col de la Grande Ecaille (2750) est un peu meilleure que la précédente. Au col, impossible de tenir à plus de 4 ; les pentes sont fuyantes sur les 2 versants. Descendre ensuite vers le lac issu du glacier des Lanchettes. De là, prendre le sentier en direction du refuge Robert Blanc. Ceux qui ont les jambes pourront l'atteindre, mais il est possible de traverser par la Combe Noire : monter une dizaine de minutes puis partir à flan ; pas de trace, mais une paire du jumelles permettra de visualiser un panneau au niveau de la moraine du glacier des Glaciers : on rejoint l'itinéraire à cet endroit. Continuer ensuite vers le col de la Seigne. Aucun mètre de plat, passages parfois équipés (câbles, échelons), notamment l'ascension finale vers le col, insoupçonnable avant d'atteindre le pied. Du col, descente tranquille en Italie sur le refuge Elisabetta. L'horaire fera que vous serez sans doute seul sur l'itinéraire! Une dernière montée permettra d'atteindre le refuge.

J4 : Refuge Elisabetta - Refuge Bertone

Itinéraire classique du TMB, bien flêché. Possibilité de faire l'aller-retour pour voir les lacs du Miage. La descente sur Courmayeur est bien cassante. Possibilité de se ravitallier à Courmayeur. La remontée finale est bien ombragée.

J5 : Refuge Bertone - Refuge Elena

Variante haute : au lieu de descendre directement sur le val Ferret, remonter la crête vers la Testa Bernarda, puis rallier le col Sapin. Continuer vers l'Est en descendant vers le fond du vallon avant de remonter à un col. On suit la direction du Refuge Bonatti. De là, un sentier part à flan (toujours pour éviter le fond du val Ferret). Il fait redescendre au niveau de Arnuva, fin de la route empruntée par de nombreuses voiture. Il reste ensuite à monter vers le refuge Elena.

J6 : Refuge Elena - Champex (Suisse)

Itinéraire classique TMB. Du refuge, monter jusqu'au grand col Ferret, puis descendre sur la Peule et Ferret. Une navette de bus permet de parcourir tout ou partie du chemin restant jusqu'à Champex. Nuit au camping, possibilité de se ravitailler (au tarif Suisse : TRES cher!)

J7 : Champex - Trient

Itinéraire classique TMB. Rejoindre Champex d'en haut puis Champex d'en Bas avant d'attaquer la seule montée du jour. D'abord en gros chemin forestier, on parcourt ensuite un sentier parfois escarpé après avoir franchi les ruisseaux. Quelques minutes après Bovine, on atteint la descente vers le Col de la Forclaz, puis Trient. Au hameau du Peuty, il y a une aire de détente sur laquelle le bivouac est autorisé pour 3€ par personne (accès à des sanitaires, eau froide et électricité).

J8 : Trient - Les Frasserands (France)

Plutôt que de prendre directement la direction du col de la Balme, remonter en rive gauche la vallée en direction du glacier du Trient. Après 1h, on retrouve le sentier descendant de la fenêtre d'Arpette en rive droite. Continuer le sentier en rive gauche, qui atteint un refuge vers 2100m (rampe impressionnante aménagée dans la falaise juste avant). De là, le sentier est en balcon jusqu'au col de la Balme. Descendre vers le col des Posettes? De là, soit remonter l'Aiguillette des Posettes et descendre jusqu'au Frasserands, soit partir à flan par les Chalets de Balme et descendre sur le Tour puis Frasserands. Nuit au camping (10-15 minutes d'Argentière).

J9 : Les Frasserands - Lac Blanc

Des Frasserands, rejoindre le col des Montets. La grosse partie du dénivelé s'avale ensuite, avant de finir en balcon ascendant vers les lacs de Chéserys. Après ces lacs, quelques échelles permettent d'atteindre le lac Blanc. Nuit au refuge ou bien bivouac (emplacements au-dessus du refuge ; sûrement meilleur à l'extrémité Nord du lac).

J10 : Lac Blanc - Les Houches par le Brévent

Du lac Blanc, soit rejoindre l'itinéraire classique du TMB en descendant sur la Flégère, puis traverser par le grand balcon sud jusqu'à PlanPraz ; soit prendre le sentier du télésiège de l'Index, puis rejoindre la combe de la Glière et le col du même nom, puis le col du Lac Cornu, puis Planpraz. Pour atteindre le Brévent, préférer monter par le col du Brévent (sentier au lieu de la piste). Quelques échelles avant d'atteindre enfin le sommet du Brévent. Descente ensuite interminable et cassante par Merlet puis les Houches. Après avoir traverser l'Arve, il faudra encore rejoindre la voiture à Prarion, dans une ultime ascension.

Commentaires difficultés

La cotation se justifie uniquement pour J3 : itinéraire alpin, avec des difficultés homogènes et continues pendant plusieurs heures (pierriers, névés, sols instables, pente, recherche d'itinéraire). Sinon, c'est R1-R2
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Départ des Houches, accès par N205. Parking dédié aux randonneurs du tour du Mont Blanc (10 jours) au niveau de la télécabine de Prarion


Situation




Sortie du 15-07-2014

C'est parti

C'est un peu par hasard que je me retrouve dans les discussions entre Aude, Eric, Maria et Florian sur la réalisation du Tour du Mont Blanc. Pas d'hésitation : j'en serai! Il est tout de suite question de l'hébergement, et pour certaines étapes le choix de la tente a déjà été acté. Autant être pragmatique : dans ce cas, on fait le plus possible sous la tente! Cela va conditionner notre itinéraire, car on ne peut pas camper n'importe où... Nous tombons finalement d'accord sur un itinéraire en 9 jours, dont l'étape reine sera Champex-Frasserands par la fenêtre d'Arpette.

Impossible de raconter chacun des moments vécus pendant ce tour. Nous avons bénéficié d'un temps parfait pendant les 4 premiers jours, avant que notre entrée en Suisse ne soit dignement arrosée (au sens propre du terme). À partir de ce moment nous avons du nous contenter d'un temps au mieux moyen : aucune vue de toute la partie Suisse, nous contraignant notamment à éviter la fenêtre d'Arpette et à rajouter une étape supplémentaire ; une matinée miraculeusement splendide pour la montée au lac Blanc (et vue sur les nuages bourgeonnant côté italiens franchissant les hauts cols) ; un dernier bivouac dantesque dans la gare d'arrivée du télésiège de l'Index (orage toute la nuit).

Partis à 6, nous avons également fini à 4, le mauvais temps ayant découragé l'un des binômes, et peut-être aussi le poids des sacs! Porter la tente et le nécessaire pour dormir : ça pèse! Mais ça a rajouté sans aucun doute quelque chose à l'expérience. Sans doute pas la dernière...

Photos de la sortie

Commentaires

Luc
29-09-2014 05:18:26

Voilà un topo encore bien complet de P-A. Merci à toi! Belle bambée que vous avez fait en bivouac.... Joli !


  • Horaire : 10 jours
  • Dénivelé : 10000 m
  • Participants : Delphine, Aude, Maria, Eric, Florian

Identification

( ) bivouak.net

Social Media