Corte - Cargese en partie par le mare a mare
Nord

Corte - Cargese en partie par le mare a mare
Nord

  • Altitude départ : 400
  • Altitude sommet : 1883
  • Dénivelé : 3500
  • Distance : 60 km
  • Temps de montée : 35 heures
  • Temps de descente : O
  • Orientation : Est
  • Balisage : rouge et blanc sur les GR jaune de San Pedru à Cristinacce
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

Ce circuit de 6 jours est un exemple des nombreuses possibilités de randonnée qu'offre la Corse (des zones quasi sauvages, quelques heures sur le très fréquenté GR20 et des étapes sur le mare a mare Nord).


J1 : Arche de Corte (5h30 en A-R)
---------------------------------
L'arche de Corte (topo 2995) constitue une bonne mise en jambes au départ du parking de la citadelle. Après une petite heure de marche, rares sont les randonneurs rencontrés.
Ravitaillement possible à Corte.

J2 : Corte - A Sega (6h00)
-------------------------------
De la citadelle, prendre à gauche le sentier de A Sega (pancarte) . Remonter les gorges du Tavignano (beaucoup de monde jusqu'au pont "di u Russulinu". La fin d'étape est un parcours boisé.
Profiter des vasques avant l'arrivée au refuge A Sega.
Restauration et couchage possibles, mais prix prohibitifs et de piètre qualité (un conseil : prenez à minima votre repas du soir avec vous).
Etape du GR "mare a mare Nord", donc bien balisée.

J3 : A Sega - Manganu (8h00) par le "Cappu di U Facciatu" (itinéraire - 1)
J3 : A Sega - Manganu (4h30) en restant dans les vallées (itinéraire - 2)
--------------------------------------------------------
Du refuge remonter le Tavignano (jolie forêt) toujours sur le GR. Au point 1435, les 2 itinéraires se séparent:

- itinéraire - 1 : prendre à droite le mare a mare vers Calacuccia. Après 3/4 heures le quitter en direction de la Bergerie de Scrochiella. Remonter à vue (Nord) en direction de la crête de Piccone que l'on remonte jusqu'au Cappu (passage R2/3). Retour par le même itinéraire jusqu'au croisement.
- itinéraire - 2 : prendre à gauche et continuer la vallée du Tavignano, passer aux ruines de Tramizole et rejoindre au Sud des bergeries de Vacaghia le GR20. Une bonne demi-heure pour la pause au refuge de Manganu (chevaux sauvages).
Restauration assurée, nuit en refuge mouvementée (1 grand dortoir).
Pour ces 2 étapes voir aussi le topo 2843 (Corte - Conca)


J4 : Manganu - Evisa (8h00)
---------------------------
Etape longue qui emprunte au départ le GR20 direction Nord. Repasser devant les bergeries de Vacaghia, puis le photogénique lac de Nino et ses chevaux en liberté.
On atteint ensuite la "Bocca â Reta" (1883m). N'hésitez pas à faire le "Capu a u Tozzu", un 2000 corse, puis par les crêtes rejoindre la "Bocca san Pedru".
50 mètres avant celle-ci (Sud-Est), prendre le sentier nouvellement repeint en jaune.
Vers 1200 mètres (avant de traverser un ruisseau), deux possibilités:
1 - continuer le sentier marqué en jaune qui rejoint la D70 (altitude 950 mètres) 2 kilomètres avant Cristinacce.
2 - bien repérer l'ancien chemin (passages dans les broussailles) qui fait un S et rejoint le fond du vallon (Sud-Est) où une piste (cairn) longe le ruisseau et ramène à l'entrée de Cristinacce (itinéraire qui demande du flair mais intéressant en cas de mauvais temps, car il fait perdre de l'altitude).

Terminer à partir de Cristinacce par la route pour rejoindre Evisa.
Epicerie à Evisa.


J5 : Evisa - Revinda (7h15)
---------------------------
Cette longue étape emprunte en totalité le "mare a mare Nord" qui est très bien marqué. Le sentier traverse le joli village de Marignana (2h15). Viennent ensuite plus de 4 heures dans le maquis et la solitude.
L'arrivée à Revinda (accueil et paysage) est remarquable.


J6 : Revinda - Cargèse (4h)
---------------------------
Petite étape de rêve, souvent en crête. A chaque pas on voit la mer se rapprocher.

Commentaires difficultés

A faire début Juin ou en Septembre pour éviter les grosses chaleurs. Le point haut, "la Bocca â Reta", est normalement dégagé en cette période.
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Le bateau jusqu’à Bastia ou Ajaccio. Train ensuite jusqu’à Corte (pas de bus le week-end!).


Situation




Sortie du 26-09-2014

Arche de Corte

Toujours aussi accro de la Corse après 4 séjours, voici un résumé concis de ce parcours varié fait début Juin, à l'image des nombreuses possibilités qu'offre cette ile avec toujours des surprises en bien et parfois en mal.

J1 - arrivés tôt à Corte par le train de Bastia et sacs déposés au gite très accueillant du Tavignanu, nous partons vers l'Arche peu fréquentée qui ne se laisse découvrir qu’après 1000 mètres de dénivelé. La météo cette année n'est pas au rendez-vous, le retour se fait en partie sous la pluie. L'accueil chaleureux au gite nous fait vite oublier cet épisode pluvieux.

J2 - le soleil est de retour. La foule des grands jours est là pour la remontée du Tavignano, les gorges sont superbes. Après le pique-nique au pont "di u Russulinu", nous retrouvons le calme car seuls quelques groupes vont jusqu'au refuge de Sega. On profite des dernières cascades avant de rejoindre ce refuge dont les prix ne correspondent à rien.

J3 - la météo s'annonce mauvaise. En effet les nuages sont là dès 11 heures, et nous prenons à regret le chemin direct pour Manganu. Orages et pluies se succèdent dès 15 heures. L’atmosphère est humide dans ce refuge où les groupes arrivent trempés les uns après les autres et pas moyen de faire du feu.

J4 - le lac de Nino fait toujours recette (même si c'est la troisième fois que je le longe) avec ses chevaux en liberté. A la "Bocca â Reta" je propose de faire sans sac le "Capu u Tozzu", un des 117 sommets de plus de 2000 mètres en Corse. On croise pas mal de groupes sur le GR 20.
A la Bocca San Pedru, les nuages sont déjà bien présents. Nous décidons plus loin de concert de quitter le chemin balisé au point 1200 pour l'ancien qui permet de perdre rapidement de l'altitude. Après quelques griffes et hésitations, nous retrouvons les bons passages, puis un cairn.
Les derniers kilomètres sur la route s'effectuent en mode "poncho". Heureusement l'accueil chaleureux au gite, une Pietra et une douche chaude réconfortent la fine équipe.

J5 - départ matinal car suite à une mauvaise lecture de topo, l'étape n'est pas de 5 heures mais de 7 heures 30. Le soleil est au rendez-vous et le long chemin dans la garrigue mène au gite de Revinda ou l'accueil est au rendez-vous. La vue sur la mer, boisson en main, au coucher de soleil fait partie de ces moments inoubliables.

J6 - l'étape est courte car il faut prendre le car pour Ajaccio. La mer se fait sentir plus proche dès que l'on est sur les crêtes. A Lozzi, une dernière grimpette de 250 mètres nous fait comprendre que l'effort n'est pas terminé . Enfin la dernière descente sur Cargese ... et les pieds dans la mer.

Photos de la sortie


  • Horaire : 35 heures
  • Dénivelé : 3500 m
  • Participants : Do, Monique, Brigitte, Maryse et Joel

Identification

( ) bivouak.net

Social Media