Rocher de Villeneuve par le versant nord-
est depuis Planay

Rocher de Villeneuve par le versant nord-
est depuis Planay

  • Altitude départ : 1100
  • Altitude sommet : 2197
  • Dénivelé : 1200
  • Temps de montée : 3h
  • Temps de descente : 15 mn de vol
  • Orientation : Nord
  • Balisage : Rien
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire accès

Traverser le Doron par le pont central et prendre directement le sentier en face qui grimpe dans la pente, il traverse un ruisseau profond avant de partir en lacets à droite dans des pentes soutenues, le sentier est superbe. 600 m plus haut un carrefour avec un sentier horizontal, prendre à gauche, il descend un peu avant de remonter un vallon herbeux par le fond. À un moment le sentier part à gauche opére une traversée horizontale avant de repartir en zigzags vers le haut, on arrive sur des prairies au hameau en ruine de Bonneval, l'endroit est magique. Il faut alors partir horizontalement vers le sud et le col de Golet. Le sentier jusqu'au col n'est pas terrible.

Au col on retrouve un beau chemin, prendre vers l'est et remonter en lacets une dernière pente clairsemée de pins noueux, le sommet est bientôt là, il offre une belle vue sur les Dents de Portetta.

Itinéraire vol

Déco... Une seule option au nord sur le replat juste avant le sommet, en ouest un peu plus bas, au sud plus au sud. Je n'ai testé que le nord
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Moutiers... Bozel... Planay... A la sortie du village tourner à droite et descendre jusqu'au Doron et son petit pont


Parcours


  • Nb points : 238
  • Donnée terrain : Oui
  • Distance (km): 4.925
  • Dénivelé - : 924
  • Dénivelé + : 1960
  • Taille fichier : 10 kB
  • Téléchargement


Sortie du 28-08-2014

la Face Est de la Dent du Villard surgit

Il est des jours éblouissants où tout se déroule comme dans un rêve, aujourd'hui en est un. Pourtant au denier moment il a fallu changer d'objectif, la faute à un vent d'ouest plus fort que prévu, alors il faut trouver un plan B. Aller se réfugier au cœur des Alpes, dans la Vanoise par exemple. N'ayant pas trop d'idée, j'en suis réduit à consulter le riche catalogue de whisper. Alors que j'allais me fixer sur le site de couchevel, un petit sommet isolé du monde attire mon attention.... Mais ça a l'air génial, allons y

Rien que le départ de la balade est étonnant, passée cette église incroyable, une prairie providentielle s'offre à mon regard, si jamais ça vole de là-haut, voilà un atterrissage idéal. Après avoir planté une flamme qu'un vieux piquet de slalom trouvé dans le caniveau porte au plus haut dans le ciel commence la balade. Le sentier est magnifique, il monte dans une pente extrêmement raide, pourtant la plateforme épouse le relief et contourne les à pics par des méandres entêtants. Progressivement et tranquillement l'altitude est acquise, la forêt offre une ombre douce et agréable, parfois une trouée permet d'admirer le paysage. Si près du monde et pourtant loin de tout j'avance vers la lumière.

Beaucoup plus haut la prairie ensoleillée occupe la pente, isolée de tout un village fantôme apparaît, il est perché sur une butte sous l'immense face blanche de la Dent du Villard. L'atmosphère est paisible, une petite bmrise embaumée remonte doucement la pente, qu'il est plaisant de marcher dans la montagne. Le vol est loin d'être acquis, en effet le relief apparaît différemment de ce que j'imaginais, mais peu importe, la promenade est si belle, si cela ne vole pas, un autre chemin vers le sud me permettra d'accomplir une jolie boucle. Et puis, franchi le petit col du Golet, l'espoir est revenu, le vent déjà, il est calme, avec une tendance nord comme prévu, et la cime semble maintenant offrir plusieurs alternatives à l'envol. Au sommet le secteur oriental est proscrit pour le décollage, une falaise quasiment verticale offre une marche un peu trop haute pour les hommes... En revanche sur les trois autres orientations, il y a des opportunités, certes les pins rabougris ferment l'accès à certains endroits mais par chance un petit couloir permet de se faufiler entre les noueux résineux vers le nord. En plus une belle plateforme précède la pente, favorisant une préparation sereine, parfait. Face à un panorama grandiose je déplie la voile.

L'énvol est facile et franc, la voile monte d'un bloc, exactement dans l'axe du couloir, une fois au dessus, sa présence rassurante me permet de courir sereinement vers la pente de plus en plus raide. Et puis le sol s'est éloigné, je suis entrée dans la quatrième dimension. Dans le ciel l'éternité t'appartient... À la joie de la marche succède l'ivresse de l'air, respirer à plein poumons l'horizon qui s'offre à vous, il n'y a que ça à faire, et accessoirement enrouler les thermiques. Tiens justement au dessus du petit village fantôme un courant d'air me porte vers le bleu du ciel immense, l'enrouler n'est pas une mince affaire, le noyau est étroit, et puis avec l'altitude, cela devient plus facile. N'étant pas pugnace pour deux sous et peut-être un peu trop prudent, je me laisse éjecter du thermique pour atterrir avant que le vent de vallée ne soit trop fort - et il peut l'être dans cette vallée très encaissée.

L'Atterrissage est aussi doux que le vol, une brise montante conjuguée à un profil légèrement descendant permet une précision dans le point de chute qu'il n'est pas toujours de mise... Aujourd'hui tout s'est déroulé comme une mécanique bien huilée malgré les nombreuses incertitudes dues à la nouveauté. En fait il est extrêmement plaisant de découvrir un nouveau coin, et quand ce dernier est sauvage et beau, c'est encore mieux !

Photos de la sortie

Commentaires

anonynmous
28-08-2014 22:52:58

Salut loulou38 Mais où donc as-tu volée hier ?

loulou38
28-08-2014 18:19:16

Tu m'as volé mon sommet ! C'est là que je voulais aller justement aujourd'hui si j'étais allée en Vanoise comme prévu ... Celà dit, ce serait mieux de griller du mazout à plusieurs ...


anonynmous
28-08-2014 22:51:00

Salut Marc, C'est un peu grâce à toi que j'ai fait cette belle sortie, merci donc. Et tu as bien raison, cette région est bénie des dieux, soleil, brises douces et paysages... Sublimes ! :D

Marc Billat
28-08-2014 20:08:13

Bien joué. C'est quand même plus beau que le vol depuis Courchevel. Ce sommet est bien sûr présent sur ma liste. C'est aussi une des rando vol favorite du club de Bozel, dont l'ancien président de la FFVL. Apparemment les thermiques sont assez généreux et leur permet de rentrer sur Bozel. Par contre ils montent par Pralognan. Depuis le Planay, je vise aussi le vol de l'autre côté de la vallée, vers le refuge du Grand Bec. Ça doit être pas mal non plus.



  • Horaire : 3h
  • Dénivelé : 1100 m
  • Temps de vol : 25 m
  • Plafond max : 2300 m

Identification

( ) bivouak.net

Social Media