Roche Brune et le Grand Ratz depuis Bourget


Roche Brune et le Grand Ratz depuis Bourget

  • Altitude départ : 190
  • Altitude sommet : 932
  • Dénivelé : 800
  • Distance : 7 km
  • Temps de montée : 2h30
  • Temps de descente : 10 mn de vol minimum
  • Orientation : Ouest
  • Balisage : Jaune plus ou moins constant
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire accès

Depuis le parking de HelpCar, prendre le petit sentier horizontal qui longe la falaise, vous passerez sous une porte bizarrement perchée à 6 mètres du sol, puis au hameau du Bourget, prendre le chemin du Bourget, il précède le sentier qui va monter dans une combe boisée plutôt raide. Bientôt un embranchement, il vaut mieux laisser ici le sentier du vallon beaucoup trop raide et prendre à gauche par le belvédère des maquisards. Au point de vue, un autre sentier contre les prairies de Tençon permet de rejoindre le col du même nom. Au petit col, prendre un sentier à gauche de la piste qui lui est parallèle, bientôt on retrouve un autre sentier beaucoup plus raide qui monte en larges lacets jusqu'au plateau sommital.
Optionnel : En arrivant au pas sur le plateau, poursuivre 100 mètres vers le nord avant de prendre à gauche un petit sentier qui vous conduira au sommet où il n'y a strictement rien a voir.... Mais c'est le sommet.

Puis, par une traversée descendante rejoindre le sentier d'un autre belvédère, celui de la croix de Roche Brune. Suivre le sentier en légère descente. Attention il va falloir tourner à gauche sur une piste un peu défoncée au début. Elle est pas facile à trouver et il n'y a aucune signalisation, je me suis d’ailleurs gouré....

A gauche donc vous poursuivez d'abord par une petite cote, puis par une descente vers la droite qui longe la falaise pour bientôt trouver l'ancien décollage à delta... les buissons ont poussé et mon frangin qui décollait ici avec plus ou moins de bonheur ne pourrait plus satisfaire ses lubies. Il vous faut continuer encore 100 mètres pour trouver un champ à gauche qui permet de voir le décollage. Nous y sommes.

Itinéraire vol

Décollage : C'est orienté plein Ouest. On peut y décoller dès la brise thermique installée. Ce qui fait 11 heures au plus tôt au printemps, 15 heures en automne. La brise y est vite puissante. Le vent favorable ? Ouest bien sur, mais par vent de Sud ça le fait aussi très bien. En revanche le vent du nord n'est vraiment pas bon pour le décollage. Attention aux prairies qui sont encore bien exploitées pour l’élevage et les foins... évitez de les traverser. Vol : Thermiques puissants dés la mi-journée et restitution phénoménale le soir en été, toute la plaine irradie sur la carrière en contrebas. Attérro, Au sud de la Buisse, un terrain marqué d'un rond est visible à l'aplomb du décollage. Il touche la maison la plus au sud par delà la route de Voiron.

Précautions

Au décollage, la brise thermique peut être assez forte en milieu d'après midi.

0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Grenoble > Voreppe > rester sur la nationale sans entrer dans Voreppe > Rond Point de Voiron > direction La Buisse > Se garer 1 km plus loin sur la Parking de HelpCar.


Parcours


  • Nb points : 311
  • Donnée terrain : Oui
  • Distance (km): 6.401
  • Dénivelé - : 504
  • Dénivelé + : 1118
  • Taille fichier : 12 kB
  • Téléchargement


Sortie du 19-02

Thermiques matinaux

La journe s'annonce fameuse

Pour une fois que le beau temps coïncide exactement avec le week-end, il ne va pas falloir chaumer. C'est ainsi qu'à la première heure, alors que tout est encore ensommeillé dans la maisonnée, je commence la marche pour rejoindre le Grand Ratz, sommet qui domine le pays Voironais. Le sentier serpente dans un environnement sauvage qui fait vite oublier l'agitation de l'autoroute bondé de vacanciers qui vont et viennent s'entasser dans les stations. Comme hier c'est la solitude, je n'aurais croisé que trois sympathiques jardiniers bien outillés qui entretiennent bénévolement les sentiers dans le cadre de l'association du COREPHA. Apres les avoir remercié chaleureusement, il reste à gravir le raidillon final avant le col... les premières gouttes de sueur qui perlent sur mon front annoncent une journée riche en thermiques....

En arrivant sur le décollage, il faut se rendre à l'évidence, c'est un décollage ouest, il est un peu tôt pour décoller... Cependant, aux premiers frémissements des flammes, gagné par l'impatience, je déplie la voile... sous les sourires narquois des autres parapentistes fraichement débarqués qui comptent attendre les conditions d'homme. Mon équipement les fait doucement rigoler, je n'ai ni parachute de secours, ni instrument de mesure et encore moins de cocon... mais seulement une minuscule sellette radicale de trois cent grammes, une chapka... et la voile.

Pourtant les dieux sont bénis en ce jour de février, sitôt envolé, je vais tourner 40 minutes au dessus du décollage dans de doux thermiques.

Après le parapente, de retour à la maison et sans transition, la radio distille la sublime musique de Bach, la deuxième suite française, comment ne pas s'émerveiller devant tant de beauté que nous offre le monde ?

Photos de la sortie


  • Horaire : 2h30
  • Dénivelé : 800 m
  • Temps de vol : 50 m
  • Plafond max : 1100 m

Autres sorties

Date Titre Auteur
29-03-2014

C'est une balade que j'avais faite il y a bien longtemps avec Jeannot,...

11 Michel Pila

Identification

( ) bivouak.net

Social Media