Le Piolit Versant Sud Ouest depuis sous le
Col de Moissière

Le Piolit Versant Sud Ouest depuis sous le
Col de Moissière

  • Altitude départ : 1450
  • Altitude sommet : 2464
  • Dénivelé : 1000
  • Temps de montée : 2h30
  • Temps de descente : 15mn de vol
  • Orientation : Sud
  • Balisage : Jaune 122
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire accès

Prendre la large piste qui monte à flanc sur deux kilomètres jusqu’à un pont de fer. Prendre le sentier à gauche à côté des panneaux d'interdiction de stationner. La suite est relativement simple dans la mesure où il n'y a plus de bifurcation. Le sentier monte en lacets réguliers sur une belle plateforme en traversant parfois des pentes raides. A 2150m on passe sur une crête au soleil. Ne pas la suivre mais bien rester sur le sentier qui repart tout de suite à gauche, ceci pour le simple respect du tracé qui est parfait, cela dit par la crête ça monte très bien aussi, mais c'est pas une raison. 50 m sous le sommet le sentier traverse un replat, c'est ici que l'on décollera tout à l'heure. Par une traversée à gauche atteindre la crête sommitale et en finir avec le sommet qui est finalement assez pointu.

Itinéraire vol

Déco : on ne décollera pas du sommet mais 30 m en dessous. Par vent de sud, superbe décollage a l'endroit où le sentier rejoint la crête sommitale. En l'absence de tout vent ou d'ouest très légère brise de nord Il existe un décollage en plein dans le thermique matinal en sud est 50m au sud est du sommet. En est enfin une belle pente caillouteuse au sommet, plus lisse en bas permet également un décollage aisé. Vol ras, on décolle directement dans le thermique qui vient de très bas Attérro : soit au col de Moissière a 1570m, ce qui permet de rapidement retrouver la voiture... Attention y a des panneaux partout d'interdiction de pénétrer dans les champs, mais au sud du col il y a un champ où s'entraînent les bidasses qui semble autorisé. Sinon dans la vallée à la bâtie neuve, c'est vaste et dégagé, si l'on excepte une disgracieuse ligne électrique (mais EDF veut faire pire encore). Attention le col est peu fréquenté en dehors des périodes de vacances d'été ce qui rend le stop aléatoire et il y a presque 8 km...
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Champsaur > A gauche vers Ancelle > Ancelle > Col de Moissière > laisser une flamme > descente versant sud et avant la première épingle Arrêt à une piste


Parcours


  • Nb points : 78
  • Donnée terrain : Oui
  • Distance (km): 5.803
  • Dénivelé - : 1097
  • Dénivelé + : 162
  • Taille fichier : 3 kB
  • Téléchargement


Sortie du 22-09-2013

En sortant de la foret de mlzes

Le Piolit est le sommet emblématique de Gap. Il domine l'immense plaine a l'ouest et le non moins immense lac de Serre-Ponçon à l'est. La marche à travers les pentes raides de la face sud permet de s'habituer lentement à l'espace qui devient progressivement vertigineux avec l'altitude. Heureusement la qualité du sentier enlève tout tracas, c'est une belle plateforme à l'inclinaison régulière, tout au plus quelques ravines abruptes à franchir complique un tout petit peu l'affaire.

Manifestement, ce sommet est à Gap ce que la Dent de Crolles est à Grenoble: Le rendez vous obligé de tout randonneur gapançais qui n'a pas envie de se creuser la tête à trouver un nouvel itinéraire. Ici c'est beau et c'est un classique. Sauf que moi je ne viens pas souvent ici et cette ballade me ravie d'autant plus que c'est la première fois que je monte par là. Ma dernière visite ici remonte à heu 1979... En hiver avec les peaux de phoque... Allez savoir pourquoi c'est l'une de mes premières sorties, j'aurais pu faire un traditionnel Chamechaude mais non, un hasard du calendrier du caf sans doute. Bref c'est donc une sorte de pèlerinage. Comme à la Dent de Crolles, il est inutile espérer être le premier au sommet, il y en a toujours un pour être plus matinal, pourtant ce matin il n'y avait pas une voiture au départ de la marche.

En arrivant sur la crête, c'est le suspens, c'est que le vent en altitude doit venir du nord, ce qui n'arrangerait pas mes affaires ici. Coup de bol, c'est exactement les conditions annoncées par le très précis site de météo.parapente. Pas un gramme de vent si l'on excepte la petite brise thermique qui monte pile poil dans l'axe du décollage.... Parfait ! Il ne me reste plus qu'à placer la voile sur une partie bien verte afin d'éviter les suspentes accrochées dans les pierres qui sont toutes solidement fichées dans le sol par je ne sais qu'elle mystère. La brise thermique forcie déjà, ce qui annonce un décollage facile, voir une petite excursion sur les sommets.

Après un décollage facile, j'enroule au dessus du sentier, les nombreux randonneurs s'égrènent tout du long. Le thermique n'est pas aussi vigoureux que prévu, ça tient tout juste, il faut dire qu'en automne à 10h30, faut pas rêver. Peu importe, le paysage dans lequel je viens dé pénétrer est superbe. Pour prolonger le vol, je n'est pas d'autre alternative que de poursuivre le parcours jusque dans la vallée. Après avoir survolé un départ à delta j'arrive sur la plaine. C'est à ce moment que je croise deux ULM pendulaires, finalement, c'est beaucoup moins terrifiant que de croiser un mirage.

Pour finir le vol, j'opte pour un grand champ à côté d'un lotissement, je pensais être discret, mais la moitié du lotissement viens voir le parapentiste plier sa voile. Après de rapides explications aux enfants et au parents, il s'agit de remonter au col, c'est à ce moment que sort des maisons pimpantes une voiture rouge conduite par une grand-mère, toute contente de prendre l'homme volant dans sa voiture, elle me remonte un peu plus haut et me raconte avoir été terrorisée par mon atterrissage, elle a cru, bien injustement, que j'allais m'en mettre une dans les arbres....

La voiture suivante, qui ne tarde pas à me prendre en stop, est conduite par un anglais à l'accent parfait. Le couple, très british, ne parle pas un mot de français. Ça tombe bien, je viens de commencer des cours d'anglais et cette petite séquence me permet de mettre à profit les acquis.... Bon y a encore des progrès à faire avec la grammaire mais même en baragouin, les angliches me trouve so marvelous.

Au retour j'écoute l'excellent dernier opus de Goldfrapp. Tous leurs disques ne sont pas bons mais celui-ci est dans la lignée des deux meilleurs! Ce n'est pas tant le voix de la chanteuse qui susurre par fois un peu trop son texte, mais c'est plutôt la qualité des mélodies et des accompagnements qui donnent a ces chansons une tournure mélancolique du plus bel effet.

Photos de la sortie

Commentaires

kaiser38
24-09-2013 19:53:46

Je vois alors que ca ne t'avais pas échappé ! :D Tu bosses demain ? je compte monter l'après midi à lans faire le pic saint michel, avec déco en fin d'après-midi quand les thermiques seront peinards (j’emmène ma copine). a++

Michel Pila
24-09-2013 19:33:06

Tricky, oui c'est du lourd! Sa participation à Massive Attack a été plus que bénéfique pour les uns et les autres, et ses disques en solo sont superbes. Je ne connait pas encore le dernier, mais je compte bien y remédier rapidement. A plus et bons Vols Ps jolis photos à la Dent ! notamment la dernière


kaiser38
23-09-2013 21:51:21

Salut, Toujours un régal tes CRs Michel ! Pour Goldfrapp, si tu aimes le genre, je ne saurais que te conseiller de jeter un oeil sur les albums de Tricky, qui finalement sont tous excellents, et le dernier, False Idols n'échappe pas à la règle. M'enfin, tu connais certainement déjà, vu ta culture musical qui semble large et étoffée ! Bon ce Piolit me fait bien envie ! Un de plus à découvrir !



  • Horaire : 2h30
  • Dénivelé : 1000 m
  • Temps de vol : 25 m
  • Plafond max : 2500 m

Identification

( ) bivouak.net

Social Media