Grand Galibier en boucle par le couloir Termier
et le col du Clot Julien depuis les Mottets

Grand Galibier en boucle par le couloir Termier
et le col du Clot Julien depuis les Mottets

  • Altitude départ : 2137
  • Altitude sommet : 3228
  • Dénivelé : 1140
  • Distance : 17km km
  • Temps de montée : 3h
  • Temps de descente : 5h
  • Orientation : Toutes
  • Balisage : GR, cairns et points bleus pour le sommet, quasiment rien ensuite
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

Les Mottets, col de la Ponsonnière, col Termier, sommet Ouest, couloir Termier, vire de l'école d'escalade, col du Clot Julien, sente sous la crête du Galibier, retour par Terres Vieilles.

Montée :

Depuis les Mottets (2137m), monter classiquement par le lac des Cerces (2400m), le col de la Ponsonnière (2613m), le col Termier (2898m) jusqu'au sommet Ouest (3228m). Voir topo détaillé sur www.bivouak.net.

Descente et tour du Galibier (horaire):

Du sommet (0h), redescendre en tirant vers la droite pour revenir au petit lac (non nommé sur IGN) et situé près de l'arrivée du couloir Termier (cairn, 2886m, 0h30). Descendre le couloir rocheux en rive gauche (exposé, marques jaunes) franchissant quelques petits ressauts (mettre un peu les mains). Passer en rive droite quand le couloir devient un cône d'éboulis très raide constitué de fins cailloutis (adhérence délicate) et continuer la "dégringolade" (1). Vers 2760 m, avant la fin du cône d’éboulis, repérer à droite, le départ d'une vire herbeuse/terreuse orientée Nord-Est (0h45). Suivre jusqu’au bout cette vire large de 1 à 2 m qui traverse au-dessus des voies de l'école d'escalade (edelweiss en pagaille) et finit dans un grand pierrier (en son milieu, franchir un passage rocheux très exposé où la largeur pour les pieds se rétrécit à 10 cm sur une longueur de 1 à 2 m, mais bonnes prises pour les mains et rocher sain).

Continuer vers l’Ouest sous la falaise (voies d'escalade) et prendre pied vers 2800 m dans le grand pierrier raide pour trouver une trace partant vers l'Ouest (1h). Elle se perd assez vite mais continuer à flanc vers l'Ouest en restant à 2800m. Ce 1er pierrier constitué de grosses pierres stabilisées se franchit bien malgré sa raideur mais est suivi d'un second de nature très différente car constitué de fins cailloux instables et surtout traversé d'un raide couloir très pale, presque blanc (comme lavé par le ruissellement et bien repérable depuis le col du Lautaret, 1h15). Son aspect lisse, cimenté présente une raideur peu adhérente (bien que large de seulement 2/3m, attention passage exposé, ne pas remonter vers la falaise pour le franchir mais chercher un passage plus bas).

Revenir ensuite au pied de la falaise le long d’un autre pierrier plus facile, passer devant la sortie d’un couloir et atteindre un éperon caractéristique d’où le col du Clot Julien est enfin visible (2810m, 1h30, à mi-chemin entre couloir Termier et col du Clot Julien). Descendre des gradins schisteux en bord de falaise (impressionnants mais faciles et peu raides) pour arriver dans le grand cirque ouvert au Sud-Ouest et situé sous le sommet du Grand Galibier. Ce dernier grand pierrier moins raide que les précédents donne accès au versant Sud-Est sous le col du Clot Julien. Descendre ce pierrier en diagonale en visant une faille sombre bien visible en rive gauche du versant sous le col (faille large de 1 m, cairn, 2h). Derrière la faille, une sente remonte facilement la rive gauche jusqu'au col du Clot Julien (2783m, vue sur col du Galibier, 2h10).

Du col, prendre la sente étroite, un peu aérienne mais peu exposée franchissant les éboulis schisteux du versant Nord sous la crête du Galibier. Passer sous la ligne HT (rapidement car pylône assez bas, ligne HT à seulement 5 m, grésillements désagréables), la sente ondule plusieurs fois et passe sous le Petit Galibier. Peu après, arrivé au-dessus du point côté 2644, quitter la sente (3) pour descendre au Nord la pente facile vers ce point (2h45).

De là, descendre encore pour retrouver des pentes herbeuses. La suite descend hors sentier (avec plusieurs remontées), à travers pentes herbeuses, vallons encombrés de rochers et amas de gros blocs. Traverser entre Pré gelé et Terres Vieilles pour passer au point 2483, repasser sous la ligne HT (3h30) et continuer longuement plus ou moins à flanc en direction Nord-Est jusqu’à retrouver une sente vers 2250m à mi-chemin entre les points 2231 et 2239 (au NE de l’inscription Granges du Galibier sur IGN, 4h). Suivre cette sente à flanc vers l’Est (ravinée par endroit) jusqu’à une croupe (ancien blockhaus avec plaque commémorative). De cette croupe et en vue de l’arrivée, quitter la sente qui part au Nord pour descendre hors sentier et au plus facile les pentes herbeuses vallonnées vers le Nord-Est et rejoindre la piste peu avant les Mottets (5h).

(1) Possibilité de continuer la descente du couloir Termier jusqu'à La Plane pour prendre ensuite une sente facile bien tracée en faux-plat serpentant dans le versant Sud du col du Galibier et rejoindre la route au point 2514m. Intéressant en cas de 2eme véhicule laissé ici, sinon il faut remonter au col par la route (tunnel interdit aux piétons) puis reprendre l'itinéraire au point 2644 dans le 1er lacet à gauche.

(2) Pour les amateurs de pierriers (aux genoux robustes), possibilité de couper en descendant directement sur les Terres Vieilles (300m de pierrier à descendre) et rejoindre l’itinéraire au point 2483.

(3) Possibilité de continuer cette sente rejoignant la route tout près du col du Galibier. Intéressant si 2eme véhicule garé au col.

Commentaires difficultés

Montée classique au sommet Ouest (R2/R3) puis longue randonnée alpine assez éprouvante pour le tour du sommet (R4) - sommet Ouest : passages rocheux et névés tardifs éventuels - couloir Termier : descente raide et exposée, risque de chutes de pierres par randonneurs ou bouquetins (casque utile) - vire avec un court passage très exposé - pierriers raides à très raides, voire instables - sente aérienne sous la crête du Galibier - long retour hors sentier nécessitant sens de l’itinéraire et lecture du terrain pour rentrer à flanc au plus court
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Route du col du Galibier, à Plan Lachat (1962m) prendre la mauvaise piste sur 2 km jusqu'aux Mottets (2137m).


Sortie du 17-08-2013

Le lac sans nom et l'arrive du couloir Termier

Parti avant le lever du jour (6h), la marche à la fraiche, rapide et agréable me permet d'arriver à 9h au sommet en ayant observé une 12zaine de lagopèdes et une 20taines de bouquetins (notamment sous le sommet). Le piolet sera inutile malgré 2 névés bien gelés mais peu pentu. Une paire de jumelles permet de chercher la suite de l'itinéraire depuis le sommet qui domine le col du Clot Julien. Après 30mn de contemplation du panorama à 360° (Ecrins, Viso, Rochebrune, Arves, Goléon, Cerces, Thabor), redescente rapide au lac sans nom, casque sur la tête pour descendre le couloir Termier plus impressionnant que difficile, mais son cône d'éboulis raide se descend un peu en dérapage. Après la vire et son court passage très exposé mais facile, c'est parti pour plus d'une heure de traversée de pierriers (mais j'ignore encore si ça va passer car le col ne se voit qu'à mi parcours). Celui-ci franchit, la sente sous la crête du Galibier est superbe (le passage sous la ligne HT beaucoup moins). Puis après presque 6h dans les pattes, il reste à trouver son chemin le plus à flanc possible vers les Mottets à travers pelouses, vallons, amas de bloc et pierriers (la ligne HT sera un bon repère). C'est bien connu, le dernier km est le plus long et c'est bien content d'avoir bouclé ce tour que j'arrive après 8h30.

Photos de la sortie


  • Horaire : 8h
  • Dénivelé : 1140 m

Parcours


  • Nb points : 780
  • Donnée terrain : Oui
  • Distance (km): 16.392
  • Dénivelé - : 1464
  • Dénivelé + : 1467
  • Taille fichier : 23 kB
  • Téléchargement


Identification

( ) bivouak.net

Social Media