Via ferrata G.Costantini via la Cresta delle
Masenade

Via ferrata G.Costantini via la Cresta delle
Masenade

  • Altitude départ : 1834
  • Altitude sommet : 2878
  • Dénivelé : 1100
  • Temps de montée : 5h
  • Temps de descente : 5h
  • Orientation : Sud
  • Balisage : on suit les câbles, sinon les marques de peinture
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

Début août, nous décidons de partir dans les Dolomites sans programme bien défini...
Quelques achats de bouquins avant le départ nous permettront de nous guider au travers de ce vaste massif.
Après une mise en jambes dans la Brenta (Les Bocchettes) nous partons au refuge Carestiato (1834 m) situé à 5 min du départ de la via. Etant donné l'horaire annoncé (9 h env.) et le temps parfois changeant dans l'après midi, dormir au refuge nous permet de nous mettre dans le bain dès le petit matin.

La via est physique, l'engagement est présent.
Elle débute par une montée au travers de dalles inclinées puis se faufile dans les ressauts rocheux supérieurs. Certains pas se font à la force des bras. Des échappatoires sont possibles (Pala Del Belia 2295 m par des vires exposées) puis une fois la première cime passée, (forcella dele Masenade 2650 m) dans un pierrier pour aboutir sur un sentier revenant au Passo Duran.
Après le premier sommet évoqué (Cresta delle Masenade) on voyage sur une traversée agréable et descendante avec vue sur la Moaizza. La suite, jusqu'à la bifurcation avec la partie menant en aller-retour au sommet consiste à remonter un pierrier assez raide après un passage athlétique. L'AR au sommet est rapide et conseillé (40 min suffisent si on laisse le gros sac à la bifurcation).
S'ensuit une partie magnifique : la cengia Angelini. Cette vire nous mêne au dessus d'un vallon dans lequel est niché le bivouac Ghedini (2601 m), au dessus d'un vide impressionnant. Nota : des névés raides et tardifs sont présents et les piolets utiles pour éviter une descente trop rapide !
La suite consiste à descendre le long des câbles jusqu'au sentier qui nous conduit au refuge du point de départ.

Je conseille le livre très bien explicité de Pascal Sombardier qui décrit très bien cette via (et bien d'autres d'ailleurs) (éditions Glénat Les via ferrata des Dolomites). Merci à Pascal de nous proposer de tels parcours avec cette justesse de description.
A lire
  • Les via ferrata des Dolomites par Pascal Sombardier. Référence : pp . proposé par Luc
A voir sur le web

Précautions

via demandant endurance et également expérience de montagne (il convient d'avoir le pied sûr dans un environnement parfois exposé)


Commentaires difficultés

via ferrata longue et exigeante équipement succinct comparativement aux via de "chez nous"
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

accés depuis le refuge du Carestiato à une petite heure de marche du Passo Duran, au dessus de la petite ville d'Agordo.


Situation




Sortie du 08-08-2013

très belle via, annoncée comme un must par les connaisseurs.
la difficulté de la via évite la fréquentation importante (nous étions 2 dans la voie ce jour là...)


  • Horaire : 5h
  • Dénivelé : 1100 m
  • Participants : carhelmax

Identification

( ) bivouak.net

Social Media