Chamousset depuis le Hameau des Buis par
le Roc de Rimat

Chamousset depuis le Hameau des Buis par
le Roc de Rimat

  • Altitude départ : 1060
  • Altitude sommet : 2089
  • Dénivelé : 1000
  • Temps de montée : 2h30
  • Temps de descente : 15 minutes de vol
  • Orientation : Ouest
  • Balisage : Rien en bas puis on recupère des traces jaune au Roc de Rimat
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire accès

Prendre le vieux sentier naissant aux Buis qui monte sur le petit plateau, traverser les belles et plates prairies et au carrefour alt 1097, prendre la piste qui monte droit dans la pente vers l'est. Au premier embranchement à 1108, prendre à gauche, la piste serpente dans des sous bois de vieux pins absolument magnifiques. Vers 1300 on surplombe les gorges de Riou Froid, il est temps de prendre du dénivelé en continuant sur cette piste de plus en plus raide qui part à gauche (plein Nord). On arrive après un fameux raidillon au Roc de Rimat (1600m).

Changement de décor, nous sommes maintenant dans une preirie bien grasse parsemée des pins noueux. Suivre au mieux les traces de sentier qui montent en arc de cercle vers le Grand Chamousset.... jusqu'à la crête sommitale.... belle vue sur le vallon de la Jarjatte. La suite est facile, suivre la croupe qui monte paresseusement vers le sommet.... un petit raidillon, une antécime... et finalement le sommet.

Itinéraire vol

Beau décollage entre l'antécime et le sommet orienté Ouest. il est possible de décoller en Sud (Au sud du sommet mais j'ai pas testé) De même, un décollage Ouest à Sud-Ouest depuis le Grand Chamousset 1930 est aussi possible. Vol RAS Atterro > des vastes champs, choisir le parc à bestiaux si rien n'est fauché, sinon il y a le choix.

Précautions

Moutons soigneusement gardé, ne pas les déranger

0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Grenoble > Lus la Croix haute > direction la Jarjatte > juste avant le verrou qui ensserre la vallée, prendre à droite > Traversez le Hameau du Trabuech et arrêtez vous au suivant, le Hameau des Buis.


Parcours


  • Nb points : 274
  • Donnée terrain : Oui
  • Distance (km): 5.568
  • Dénivelé - : 707
  • Dénivelé + : 1132
  • Taille fichier : 12 kB
  • Téléchargement


Sortie du 25-07-2013

Charmant sous bois de vieux pins

Il m'a fallu un peu chercher le départ de la balade, mais le GPS y a vite remédié en me donnant de précieuses indications, il faut passer devant une maison d'habitation, presque dans le petit jardinet. Alors que je m'y engage, un petit panneau caché révèle la destination finale de ce chemin : Chamousset! Parfait continuons.

L'arrivée au Roc de Rimat est un peu laborieuse, mais la suite est un enchantement, on erre sur une belle et large prairie clairsemée de vieux pins absolument idyllique. Bientôt le sommet du Grand Chamousset est atteint. Bizarrement le Grand est beaucoup plus bas que le Chamousset tout court.... l'arête est débonnaire, il suffit de se laisser porter par la petite brise que me pousse agréablement vers le vrai sommet.

Là-haut la cime est désertée de tout ses touristes, ils descendent de toutes parts. Seul le berger resté avec sont troupeau occupe le sommet. Alors que j'en termine avec la dernière pente, j'apostrophe le berger et ses moutons :

- Bonjour....
...Pas de réponse (pourtant il n'y a que lui et moi sur ce sommet aérien), sentant poindre le dédain, j’essaie d'engager la conversation :
- Il est possible de décoller en parapente ici ?
…. une simple moue dubitative pour seule réponse m'autorise à penser qu'il a mal interprété ma question, je précise :
- Rapport au moutons.
- Pas de problème pourvu que vous ne décolliez pas au milieu du troupeau.

Rassuré sur le fait que je ne m'adresse pas à un muet, je lui indique que je vais m'installer plus loin et prends congés de ce berger fier et ombrageux.... Conscient qu'il n'a pas un métier facile, je ne lui tiens pas rigueur de sa distance. J'ai d'ailleurs remarqué plus bas qu'il devait avoir des problèmes avec les prédateurs, à en juger du système extrêmement sophistiqué de clôtures électrique qui entoure l'alpage du Roc de Rimat.

En attendant j'observe la vue sur les proches sommets du Dévoluy qui ont vraiment de la Gueule vus sous cet angle. Les vautours tournent nonchalamment au dessus de nous dans de gracieuses spirales - encore des animaux peu appréciés des travailleurs de la montagne. Mais il est temps de descendre par les airs, puisque la brise parfaitement orientée m'y invite. Le décollage est des plus faciles, à la une, à la deux, et à la trois... Le sol s'éloigne encore une fois et j'embrasse l'air qui me porte loin de tout. Un petit tour sur le Grand Chamousset et son effrayante paroi nord plus que surplombante (un spot de Base Jump en puissance).

En bas l'air de la plaine de Lus est surchauffé, il vient buter sur la colline du hameau des Buis avant de monter droit dans le ciel, étonnant cette sensation de remonter depuis presque le fond de la vallée. Posée en douceur dans la verdure d'un champ fraichement fauché.

Photos de la sortie


  • Horaire : 2h30
  • Dénivelé : 1000 m
  • Temps de vol : 15 m
  • Plafond max : 2080 m

Identification

( ) bivouak.net

Social Media