Tête du Parmelan par le Grand Montoir, depuis
Villaz

Tête du Parmelan par le Grand Montoir, depuis
Villaz

  • Altitude départ : 1100
  • Altitude sommet : 1832
  • Dénivelé : 1000
  • Temps de montée : 2h
  • Temps de descente : 15 mn de vol ou plus
  • Orientation : Sud-Ouest
  • Balisage : Jaune
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire accès

Prendre le joli sentier qui monte agréablement en sous bois et en lacets, il aboutit dans une verte prairie équipée d'un unique chalet au toit rouge, c'est le chalet Chappuis. Remonter le pré jusqu'à la ferme ou l'on pourra acheter du fromage. Au dessus prendre le sentier qui monte sur la croupe, il se tient plutôt à gauche, contrairement à ce qui est mentionné sur la carte.

Laisser un petit col sur la droite d'où arrive le sentier depuis le Saugy et commencer par une petite traversée vers le nord-est. Le chemin va se redresser et monter raide toujours à flanc. À 1530m, prendre à droite à l'intersection vers le Grand Montoir, c'est une faille dans la falaise par laquelle passe le sentier. Pas de panique, rien de difficile, des belles marches taillées à même le roc permettent le franchissement des barres, curieux travaux du temps jadis qui propose une montée ludique. À 1730m on émerge de cette faille sur un plateau karstique, changement de décor, c'est maintenant l'univers de roches calcaires et de pins odorants.

Prendre à droite et remonter le large chemin qui passe sur des grandes dalles jusqu'au Chalet de Dunant, le sommet se trouve 150 m plus au nord.
A lire
  • Ne partez pas sans Aile. par Marc Gindre & René Deschenaux. Référence : Topo N° 71 Page 209 proposé par Michel Pila

Itinéraire vol

Décollage : C'est une pente peu raide, juste sous le chalet, cependant cette pente longe la falaise, elle reste donc sous le vent du thermique qui vient de l'immense falaise exposée sud-ouest. La nature de la pente elle-même laisse à désirer car c'est une végétation haute en été et pleine de tiges sèches en hiver. Par gros thermiques, rapprochez vous de la croix du sommet plutôt que du chalet. En nord il paraît que l'on peut décoller.... Cela demande une belle finesse sans possibilité de poser entre les pins et les lapiaz... Risqué et dangereux mais cela se serait déjà fait. Attero : compte tenu de la [url=http://www.bivouak.net/album_photos/m/Materialisation_de_la_CTR_35134.jpg]CTR de l'aéroport d'Annecy[/url], les instances fédérales ont négocié un terrain situé entre Molliet et Carra, dans les lacets de la route qui conduit au parking, le terrain est en pente légère mais vaste. Un banc permet au public d'être confortablement installé pour vous voir atterrir. Remonter ensuite la route sur 200m et au virage au nord, prendre le sentier qui remonte directement le vallon. Vers 1100m, prendre à droite et trouver rapidement le parking où se trouve la caisse (200m de déniv en rabe, ce qui fait 1000). Vol : thermique en fin de journée, gare au câble transporteur qui démarre juste à côté du chalet, il est énorme et rapidement éloigné de la paroi. [url=http://www.bivouak.net/album_photos/d/Detail_de_l_atterro_et_du_deco_de_l_Anglettaz_35135.jpg]Plan précis de l'atterro[/url] Sources : [url=http://leschamoisvolants.free.fr] Les Chamois volants[/url]

Précautions

Deux précautions valent mieux qu'une : - Attention au câble porteur dans la falaise, il est vicieux, - À l'atterro, nous ne sommes pas loin de la [url=http://www.bivouak.net/album_photos/m/Materialisation_de_la_CTR_35134.jpg]CTR de l'aéroport d'Annecy[/url], ne pas descendre plus bas vers l'ouest.

0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Annecy > Villaz > chemin du parmelan > s'arrêter 100m après la dernière épingle, là où débute un sentier, ce n'est pas le parking du terminus, mais ce sera plus court pour retourner chercher la voiture au retour du vol.


Situation




Sortie du 18-06

Crête des Outalays

Aravis et Mont blanc

Nous étions partis pour décoller du sommet du Parmelan. Départ au dessus de Naves-parmelan au lieu dit Les buissons. L'atterro est juste 40 m plus bas. Montée tranquille dans la forêt via le mémorial de Montfalcon, puis les chalets Chapuis où l'on retrouve l'itinéraire décrit dans le topo et le gros des randonneurs et ce n'est pas peu dire. Passage du grand Montoir puis nous approchons du but. C'est là qu'on commence à ressentir les premières rafales et à douter. En haut, c'est grand vent de sud, thermiques + rafales de meteo ... ?
Nous abandonnons vite l'idée de décoller du sommet pourtant le déco est fort avenant pour autant qu'il y ait du vent d'ouest. Pique-nique puis descente. J'ai l'idée de faire le crocher par la crête des Outalays, belle pente herbues au nord que j'avais repéré comme plan B en cas d'impossibilité au sommet. Je convaincs Boris et un randonneur parapentiste rencontré en chemin nous donne qqs tuyaux. A la dite crête, d'ailleurs site FFVL officielle, le vent est idéale et bien qu'un peu inquiet d'être sous le vent du Parmelan, nous décollons facilement. Vol sans encombre qui passe sans problème jusqu'à notre atterro à coté de Naves ce qui ne doit pas être forcément gagné si l'on est contré. Atterro confortable à La contamine 666 m. Il ne nous reste plus qu'à aller faire un plouf dans le lac pour nous rafraîchir et faire un petit vol du soir à Plan fé.

Photos de la sortie


  • Horaire : 2h 20
  • Dénivelé : 1100 m
  • Temps de vol : 17 m
  • Plafond max : 1580 m
  • Participants : Boris

Autres sorties

Date Titre Auteur
18-11-2012

Ayant à faire à Annecy, ce sera donc le Parmelan, que je n'avais jam...

13 Michel Pila

Identification

( ) bivouak.net

Social Media