Pointe de Banc Plat en spirale depuis Chevaline


Pointe de Banc Plat en spirale depuis Chevaline

  • Altitude départ : 700
  • Altitude sommet : 1907
  • Dénivelé : 1300
  • Temps de montée : 3h30
  • Temps de descente : 15mn de vol
  • Orientation : Sud-Est
  • Balisage : Aucun balisage
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire accès

Depuis le parking, prendre tout de suite à droite, sur une piste, on coupe bientôt un single qu'il ne faut plus quitter. Laisser la piste de la cascade du trou de l'enfer et prendre le sentier des lapiaz, il monte en face Est, il n'est pas indiqué sur les vieilles cartes, mais en rouge sur www.geoportail.gouv.fr/accueil?c=6.208608867869188,45.74877222544797&z=0.00004459308181838157&l=ORTHOIMAGERY.ORTHOPHOTOS$GEOPORTAIL:OGC:WMTS(1)&l=GEOGRAPHICALGRIDSYSTEMS.MAPS.3D$GEOPORTAIL:OGC:WMTS@aggregate(1)&permalink=yes. Passer devant la source de la Bonne Eau qui gicle directement de la roche !. Juste après, un embranchement... Prendre à gauche mais l'autre sentier y arrive aussi... Après une série de lacets, par une grande traversée légèrement descendante rejoindre la pointe nord de la montagne et retrouver une piste forestière(1250m). Ne suivez pas les cairns montants à gauche, c'est à droite direction plein sud pendant un bon moment. On rejoint d'ailleurs une piste encore plus grosse.

Après une coupe à blanc, il y a un vieux chemin de tirage qui part à gauche dans la même direction, vous pouvez le prendre (ou le rater, c'est pas grave la piste du bas y arrive aussi), il va couper un peu plus haut le sentier historique qui monte sur le plateau. Par de larges lacets, monter en direction de la falaise, il va falloir traverser cette obstacle colossale par une faiblesse naturelle que les hommes auront exploitée en creusant un sentier en encorbellement, c'est facile dans ces conditions.

On débouche sur un plateau, d'abord arboré puis une prairie, c'est plein sud, on passe à la ferme de la Combe, une plaine isolée, puis un petit col taillé dans la roche. A droite toute ! Suivre le sentier pour monter sur les dernières croupes avant le sommet.

Itinéraire vol

Décollage par vent de Sud-Est, c'est parfait, la présence d’une grande banquette juste sous le sommet, permet un décollage par vent de secteur Nord à Sud en passant par l'Est. Tout le versant Ouest est impropre au décollage c'est falaise juste derrière une arête effilée. Vol : Attention donc à l'éventuel câble porteur qui coupe la falaise. On doit contourner le piton de Lanche Close, soit par la gauche, soit par la droite (pourvu que vous soyez AU VENT du piton!) Attéro : Officiel de Doussard à 8 de finesse (mais les thermiques vous aideront dans la première partie du vol) sinon de nombreux champs, mais attention... le quartier est sensible du fait de la fréquentation énorme du coin par les libéristes - parfois indélicats. Pour minimiser la récup de la voiture, l'un des derniers champs au bord de la route forestière, celui qui est à gauche du C de Chevaline sur géoportail, à l'intersection de la route forestière et de la grosse ligne électrique.

Précautions

Attention au câble porteur qui traverse littéralement la combe de l'Ire (au 20/10/2012 il était démonté mais l’infrastructure est récente...) Pour les personnes pointilleuses de l'administration, ils leur faudra prendre 100 m de gain sur Lanche Close et piquer plein nord pour éviter la minuscule parcelle de la réserve qui vient mourir sous la Lanche....


Commentaires difficultés

Les versants Est exploitables directement en parapente sont, en Bauges, une denrée finalement assez rare. Cette Pointe de Banc Plat est parfaite pour se frotter aux thermiques généreux du printemps dés le décollage et pendant un long moment contre les immenses falaises ensoleillées. --> Petite [url=https://vimeo.com/51935601]Vidéo[/url] automnale de cette sortie. Les sentiers utilisés forment une spirale qui commence en Est, puis en Ouest de la montagne, pour finir en nord sur le plateau. Une tour de Babel en somme!
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Grenoble > Albertville > Doussard > mairie de Chevaline >laisser la route de la combe de l'Ire ettourner à droite juste a l'angle de la mairie > 100m plus haut à droite puis tout de suite à gauche sur la route forestière de Chevaline (Chante merle). Se garer juste avant le terminus goudronné à 700m d'altitude.


Situation




Sortie du 20-10-2012

Ca commence par un sentier moussu

Un nouvel itinéraire sur une idée soufflée par Aurélien.

C'est bien joli de commencer à marcher depuis la plaine, mais en attendant il n'y a pas la moindre signalisation sur le sentier, tout le monde part de plus haut, soit du sinistre parking de la combe de l'Ire la bien nommée, soit à l'opposé depuis le col de Bornette. La montée est un véritable jeu de piste avec pour corser le tout une nette discordance entre les traces inscrites sur ma vieille carte et la réalité qui est tout autre. Au prix de quelques errements, j’aboutis sur le bon sentier de l'ouest, celui qui passe dans la roche par un encorbellement de toute beauté, qui a du user plusieurs générations de tailleurs de pierres.

Sur le plateau, l'air est d'une incroyable sérénité. Il fait chaud, rien ne presse en Octobre. Les immenses alpages sont maintenant vides si l'on excepte un groupe de chasseurs fort aimables qui tape le carton à la terrasse des chalets d'alpages de la combe. Avec mes différents pinaillages durant la montée pour faire raccorder les multiples sentiers entres eux, j'ai une bonne heure de retard et j'en ai plein les guibolles. Mais le moral est au beau fixe. Depuis le début de la semaine on annonce pourri, et finalement quoi ? Il ne peut pas faire plus beau...

Alors je goûte à sa juste valeur ce paysage qui, sous cet angle inédit, me parait nouveau.C'est toujours un plaisir que de marcher sur un sentier inconnu, chaque changement d'orientation est une découverte, il faut mettre un nom sur chacun des sommets. Au dessus de la ferme de La Combe, bonne nouvelle...Le câble transporteur – qui doit être balèze si l'on en juge à la taille de l'infrastructure - est démonté, ce ne sera pas un obstacle durant le vol contre la grande falaise ensoleillée.

Au sommet, les conditions sont parfaites. Tout au plus pourrait on regretter la présence de grandes herbes sèches qui compliquent un peu l'installation de la voile. Pourtant avec ce petit vent de Sud-Est on ne peut pas trouver plus facile comme décollage. Eh bien je vais en rater un.... Un chardon tout sec ne veut pas me laisser partir, une suspente est solidement entortillée dans ses épines.... comme la brise est constante et bien orientée, finalement j'ai la flemme de tout réétaler. Je pose tout le paquet un peu plus bas, de petites tractions sur les avants, la voile se met en corolle, puis elle déploie ses ailes, il ne reste plus qu'a se retourner et en avant.

C'est maintenant l'automne en plein, les couleurs sont chaudes, la forêt multicolore. Pour ce qui est des thermiques, il faudra revenir.... rien, que dalle, si, juste devant Lanche Close, quelques tours sans perdre de hauteur, mais en longeant l'immense falaise, rien de plus, c'est d'une stabilité remarquable. En bas, un beau feu de broussaille révèle l'absence totale de vent dans toutes les couches de l'atmosphère, quand on lit les récits épiques de Véro ces jours derniers avec le vent violent, on a peine à imaginer un tel changement radical en si peu de temps. Comme je cherche désespérément une petite bulle salvatrice, au bout d'un moment mon altitude ne me permet plus de rejoindre l'attéro officiel de Doussard. Qu'à cela ne tienne, je me déroute pour atterrir au plus prés de la voiture.

A la finale une magnifique sortie ou j'aurai brulé pas mal de calories, c'est qu'il y a de la distance et finalement 1300 de dénivelé, voilà une montagne de charbon pour le moins bucolique - Pourquoi charbon ? Mystère ?

Photos de la sortie

Commentaires

Aurélien B.
20-10-2012 20:39:07

Bien vu, Michel ! C'est l'autre versant du fameux Trélod, tout au bout de ce long paquebot qu'est la montagne du Charbon. On peut en effet décoller de la Lanche Close, c'est le plus évident et le plus rapide si on décide de monter par la combe d'Ire (déco E léger SE, on le voit bien sur l'une de tes photos : ça ressemble à une piste de décollage pour parapente ;o). Sinon, si le vent est un peu plus marqué sud, ça décolle de l'alpage derrière le chalet du Charbon... A noter dans le coin : la Pointe de Velan (sur la "liste des trucs à faire" depuis un moment ;o)


  • Horaire : 3h30
  • Dénivelé : 1300 m
  • Temps de vol : 20 m
  • Plafond max : 1900 m

Identification

( ) bivouak.net

Social Media