Pointe des Avers depuis Ceillac

Pointe des Avers depuis Ceillac

  • Altitude départ : 2030
  • Altitude sommet : 3089
  • Dénivelé : 1130
  • Temps de montée : 3h15
  • Temps de descente : 2h45
  • Orientation : Sud
  • Itinéraire :
    • possible avec des enfants
    • en boucle

Itinéraire

Si vous aimez vous retrouver seul en montagne, ce sommet est pour vous ! En effet, après l’ancienne Cabane des Douanes, vous aurez le plaisir de quitter les foules cheminant sur le sentier bien tracé vers le Col de la Cula, et de progresser désormais hors de toute trace, sans aucun cairn ni balisage (condition généralement nécessaire et suffisante pour se retrouver absolument seul) jusqu’au sommet.
Du parking, 2 possibilités (on peut utiliser l’une à la montée, l’autre à la descente) :
- soit continuer à pied sur la piste, et franchir le Cristillan un peu plus loin, vers la bergerie du Bois Noir (pont, 2055m). Poursuivre sur cette piste rive gauche jusqu’à l’Étable des Génisses (ou Cabane de la Lavine). Là ne pas monter à droite sur le sentier très fréquenté du lac de Clausis, mais prendre à gauche la sente qui descend, franchit le Cristillan (passerelle) et remonte ensuite assez raide avant de rejoindre le sentier de la rive droite (ci-dessous) ;
- soit rester rive droite et prendre directement à gauche de la piste le sentier (balisage jaune) qui monte au-dessus de la bergerie du Bois Noir et continue sur ce versant herbeux (talus de Coste Belle) en surplombant nettement le torrent.
A la jonction des 2 sentiers, continuer à progresser dans la même direction (est puis nord-est) parallèlement au Cristillan, jusqu’au pont (2318m), où on le retraverse pour remonter la combe. Plus haut le sentier repasse rive droite, peu avant l’ancienne cabane des douanes, bien retapée (2600m, fontaine).
Environ 200m maxi après la cabane, il faudra se résoudre à quitter le sentier (et la foule !) en obliquant résolument à gauche (nord) dans la pente herbeuse (plus aucune trace désormais). Surmonter ainsi la butte : on débouche au-dessus du petit vallon des Crosses et face à un large cirque, au fond duquel on repère aisément les 2 petites pointes très rapprochées (en forme de «M» un peu aplati…) de notre sommet des Avers.
Pour y accéder, descendre dans le vallon, contourner de préférence par la droite la grosse bosse au milieu, herbeuse et en partie ravinée, puis remonter au mieux les pentes de caillasse assez raides sous les deux sommets (on peut viser la petite baisse entre les deux). On passe sans problème d’un sommet à l’autre (celui de gauche (ouest) est un peu plus haut).
De là-haut, la vue est exceptionnelle par beau temps, depuis les nombreux sommets du Queyras (+ le Viso si vous avez de la chance) jusqu’à ceux de la Haute-Ubaye et, plus loin, les Aiguilles d’Arves ou les Écrins… sans parler évidemment de la superbe vue plongeante sur Saint-Véran !
La descente se fait par le même itinéraire (en prenant de préférence, dans la vallée du Cristillan, l’autre sentier d’accès au parking)…

Commentaires difficultés

R1 jusqu'à l'ancienne Cabane des Douanes, R2 ensuite (absence de trace)
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

De Guillestre, se rendre à Ceillac par les Gorges du Guil (D902 puis D60). A Ceillac tourner à gauche (D260) pour traverser le village et poursuivre sur la même route. Au hameau des Chalmettes continuer à longer la vallée du Cristillan jusqu'au parking des Claux (ou du Bois Noir).


Situation




Sortie du 09-08-2012

Ancienne cabane des Douanes

Une belle rando sans histoire, par un ciel sans nuages, dans l’agréable et variée vallée du Cristillan, suivie d’une montée terminale sans personne (pas même une petite marmotte) !
Une fois débarrassé des fourmis cheminant vers la Tête de la Cula ou celle du Longet, il ne reste plus que du pur plaisir : celui de trouver son chemin au milieu des herbes, des fleurs et des champs de cailloux, celui de l’effort (assez soutenu) pour se hisser du fond de la cuvette des Crosses jusqu’aux deux pointes sommitales, et là-haut celui de découvrir et d’identifier les très nombreux sommets aux quatre coins de l’horizon, avant, pendant puis après le pique-nique sommital…
Sans oublier celui de la descente, trop souvent prise à un train d’enfer surtout quand on se trouve en groupe, alors qu’il s’agit d’une véritable « deuxième randonnée » dont il est si agréable de goûter les nouveaux paysages et découvertes tout autant que ceux de la montée…

Photos de la sortie


  • Horaire : 3h15
  • Dénivelé : 1130 m

Identification

( ) bivouak.net

Social Media