Cime de la Valette depuis les 2 ponts (St
Sorlin d'Arves)

Cime de la Valette depuis les 2 ponts (St
Sorlin d'Arves)

  • Altitude départ : 1596
  • Altitude sommet : 2858
  • Dénivelé : 1350
  • Temps de montée : 3h30
  • Temps de descente : 2h30
  • Orientation : Toutes
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

Du parking, prendre la piste en direction du lac Laital et cime de la Valette. Laisser rapidement une piste à droite et poursuivre. Près de 2 maisons un panneau indique le sentier qui suit.
Le suivre jusqu'à une clôture à 3 poignées.
Ensuite ce sont des sentes de vache......multiples! Faire au mieux en choisissant si possible celles qui vont vers le haut.
Si on arrive devant le grand fossé infranchissable sans être sur le sentier qui remonte l'alpage,revenir qq mètres en arrière pour grimper sur une croupe herbeuse...on retombe sur le sentier...

Ce sentier continue à se perdre sur des sentes de vache. Il faut le suivre plus ou moins bien en remontant dans l'alpage le long du fossé infranchissable, jusqu'en haut.
On arrive aux Aigues Rousses, panneau et balisage.
Quand on reperd le sentier il faut monter à gauche du ruisseau et passer à gauche de la bosse herbeuse du sommet de la pente. On est au lac Laital.
Suivre au mieux le balisage jaune en traversée sous les crêtes pour aller passer sous le sommet et rejoindre le col de la cime de la Valette, puis le sommet.
Descente par les crêtes jusqu'à Aigues Rousses, puis reprendre le sentier de l'aller.
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

A St Sorlin d'Arves, peu après "Pierre Aigüe", aux "Gentianes" une route part à droite fléchée chapelle de Pré Plan et col des Prés Nouveaux. Elle se transforme en piste. La suivre jusqu'aux "2 Ponts", parking après le 1er pont.


Situation




Sortie du 20-09-2012

monte

J'ai beau avoir mis des récup au bout des vacances pour jouer les prolongations...tout a une fin, et c'est le dernier jour....
La météo est au RV et il me faut une belle sortie!

Monter à La Valette par le sentier des Quirlies ça fait au moins 26km pour 1700m de dén...trop, vraiment trop...N'airais-je donc plus le droit de monter à cette cime de la Valette??? si, si, j'ai trouvé un itinéraire qui me semble plus court!

J'ai lu un Cr sur cette montée et ça semble bien paumatoire, mais je tente!
Déjà la piste d'accès au parking est très roulante, c'est déjà ça!
Puis il y a des panneaux au départ, tout va bien!
Une 1ère bifurc non balisée, je sors la carte...et la garde en poche!Puis de nouveau un panneau indique le sentier qui fait suite à la piste.
Après l'accès dans un enclos, rapidement les sentes de vaches se multiplient, il y a peu de chances de rester sur la bonne, mais j'avance.

Puis j'arrive devant un vallon-ravin non franchissable qui coupe toute la pente. Je grimpe alors au mieux dans l'herbe, et je retrouve le sentier...

Je le perdrai et le retrouverai maintes et maintes fois, avec en gros un balisage jaune toutes les 1/2 h!! de plus c'est plein de vaches très cornue et à l'air méchant! j'évite au maximum! je me demande même si la grosse énorme, n'est pas un taureau...je n'irai pas vérifier!

Bref je remonte au mieux l'alpage le long du fameux ravin. Quand il devient franchissable (on ne le franchit pas!!) on est à Aigues Rousses.
De nouveau un panneau et qq balisages, puis je reperd la trace...je fais un point gps, pour me situer par rapport au lac Laital et grimpe au mieux pour tomber dessus. Et voilà le lac, enfin une mare qui ne mérite même pas une photo!!

De nouveau un peu de jaune que je reperds aussitôt, mais le sommet est en vue.
Le tracé sur la carte fait passer dessous pour aller chercher la montée au col.Mais comme je suis assez haut dans la pente, je décide de grimper direct sur la crête par une pente qui me paraissait abordable.
Dans l'herbe, ça allait mais dans les pentes finales schisteuses, gorgées d'eau et très glissantes, je déchante....je chausse mes petits crampons d'une main, mais une vingtaine de mètres sous la crête je prends peur...je réfléchis, j'hésite...et puis d'un coup, zou! je grimpe d'une traite les 20 derniers mètres, sans plus réfléchir, sans incruster mes pieds dans le sol....
Ouf j'y suis! Sur la crête! C'est tout aussi trempé et glissant mais ça va mieux!!

Je termine les dernières pentes, tranquille, en profitant du panorama géant, et je mange au sommet.

Il ne fait quand même pas très chaud avec un peu de vent bien frais et j'attaque la descente. Ce sera sur cette magnifique crête panoramique. Un régal! C'est un peu glissant mais ça se fait bien.

Après la descente de l'arête des Arènes, je décide de rester sur les arêtes suivantes, je pense que ça passe. Effectivement j'y resterai jusqu'à retrouver Aigues Rousses, superbe descente!

Puis il faut reprendre la trace de l'aller...enfin essayer quoi!! Il y aura encore qq fausses routes sur des traces parasites, mais je connais le coin maintenant!
Une bonne chute dans la pente quand une motte de terre s'est écroulée sous mes pieds (j'avais perdu la trace...je suis tombée dessus au vrai sens du terme!!!), puis j'évite la grosse masse, taureau ou pas! Et de fausses traces en vraies traces je retrouve la clôture aux 3 poignées, puis le parking de départ.

Journée vraiment top!!
Bon, il n'y a plus qu'à reprendre le rythme boulot-dodo-randos!!

Photos de la sortie

Commentaires

Véronique
21-09-2012 06:21:51

Mais.....de rien cher Michel!!!!Merci!!! Des fois c'est mini......des fois c'est maxi!!!!

Michel Pila
20-09-2012 23:23:26

Que voila une lecture agréable :wink: , et quand on voit l'aspect du sommet sur les photos, il est absolument obligatoire que j'y aille avec le parapente ! Merci pour toutes ces découvertes !



  • Horaire : 3h30
  • Dénivelé : 1350 m

Identification

( ) bivouak.net

Social Media