Le Grand Bec voie normale

Le Grand Bec voie normale

  • Altitude départ : 1470
  • Altitude sommet : 3399
  • Dénivelé : 1950
  • Temps de montée : 6h
  • Temps de descente : 20 mn de vol
  • Orientation : Nord-Est
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

Prendre le sentier évident tout le long qui serpente d'abord dans la forêt puis dans les rhododendrons chers à montagne à vache. La seule difficulté est de trouver le départ du sentier qui n'est pas indiqué au bon endroit sur ma carte, il est juste après le pont de la route à la sortie de Bois dessus, oui mais 100m en aval par une piste en terre. 950m plus haut vous êtes au refuge, la suite se passe sur la première moraine d'abord herbeuse qui touche le refuge, il faut la remonter jusqu'au glacier moribond de Becca Motta et atteindre par une traversée circulaire sous la muraille le col de la Becquetta.

 Accéder au glacier de Troquairoux par une traversée horizontale. Remonter alors le glacier plutôt sur la rive droite, ou, si c'est tout en glace, par l'arête à gauche du glacier. 

Précautions

Attention le sommet est dans le parc, il est obligatoire de demander une autorisation écrite. La demande doit être fournie avec fourchette de dates (7 jours possibles), plan de vol, noms des participants, couleurs de voile. Le délai de réponse sera de trois à quatre semaines, il s'agit de faire votre demande bien à l'avance! Il faut aussi prévenir par téléphone la veille du départ. Avec un glacier sommital exposé Nord-Est, il est nécessaire de partir très tôt en raison du dégel.


Commentaires difficultés

Belle randonnée glaciaire avec deux passages à 35° (voire plus en fonction du glacier). Possibilité de vol intermédiaire et sans autorisation préalable depuis [url=http://www.bivouak.net/topos/course.php?id_sortie=6792&id_sport=16]Le Plan des Gouilles[/url]
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Moûtiers > Bozel > Champagny > rocade du Bois Dessus > traverser la rivière après le village et tourner à droite, redescendre 100m sur une piste de terre > parking coté 1470


Hébergement(s) associé

Situation




Sortie du 27-06-2012

Arrive au refuge du plan des Gouilles

C'est bien parce que j'avais cette autorisation de vol que j'ai posé à l'arrache une - maintenant trop rare - RTT. Sortir de Grenoble à 17 heures, se rendre en Vanoise, et monter au refuge n'est pas une sinécure alors en plus quand le temps est maussade ça devient du vice. Après avoir garé la voiture au Bois Dessus, il faut vite se rendre à l'évidence.... Il pleut, et en plus il fait une température tropicale, du coup je monte torse nu, au moins j'aurai le teeshirt sec au refuge. En sortant de la forêt, la pluie ne tombe plus mais y a du vent! des bourrasques assez fortes qui déprimerait le plus vaillant des xalpeurs. 

L'avantage de ce temps maussade, c'est que les touristes ne se pressent pas au refuge! Hormis la charmante gardienne je suis tout seul! Cette solitude me rabiboche avec les nuitées alpines. Pas de bruit dans la salle à manger, des chaussons à ma taille, ce n'est pas le foutoir dans le local à chaussures et ce dernier ne pue pas - tout comme les chiottes d'ailleurs. Je passerai une nuit délicieuse au dortoir sans les odeurs acides de chaussettes ni sans le moindre ronfleur.

Pourtant je vais payer cash cette solitude le lendemain.

Alors qu'hier le ciel était noir de nuages lourds ballotés par les vents, ce matin à  quatre heures trente, c'est un changement radical... Les sommets lointains et acérés se découpent dans les premières lueurs du jour, après avoir réglé ma soulte à l'accorte gardienne, il est temps de partir. Bonne nouvelle, l'air est devenu calme si l'on excepte la petite brise descendante somme toute normale. En avant sur le petit sentier qui chemine habilement sur le bombement  herbu avant de vite devenir une moraine caillouteuse. Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes.

C'est quand j'ai mis le pied sur le premier névé que j'ai eu un doute... Aucun regel nocturne! Remarque c'est un peu normal vu la température plutôt clémente et surtout la présence durant une bonne partie de la nuit d'une épaisse couverture nuageuse bloquant le refroidissement. En attendant j'arrive au col de Becquetta non sans m'enfoncer copieusement dans les névés, surtout aux abords des rochers.

Au col, à la vue de la glace déjà bien présente dans la pente terminale, je mets les crampons. Mais entre les plaques de glace, c'est une soupe infâme. Il faut commencer par longer la falaise, au bout d'une centaine de mètres, ma jambe passe à travers la neige pour se retrouver dans un trou sombre et lugubre.... Il serait préférable d'être au moins deux avec une corde, hélas Luc est HS, pourtant il avait lui aussi son autorisation administrative de survol du massif. Si j'étais content d'être seul au refuge, ici sur cette neige pourrie, puis sur la glace bleue, un compagnon de cordée m'a fait cruellement défaut. C'est quand mon bâton s'est enfoncé jusqu'à la garde que j'ai pris la décision de faire demi-tour - vers 3100. Cet univers hostile de glaces aura eu raison de ma motivation.... à moins que ce ne soit l'âge.

Quoi qu'il en soit, avec un parapente sur le dos, hors de question de redescendre à pince.... Sur le glacier impossible, trop raide ici, exposé aux chutes de pierres là et un vent dégueulant de partout! C'est au col de Becquetta, hors du parc que j'ai trouvé mon salut, et encore pas exactement au col mais un peu plus bas pour cause de vent toujours descendant.

Il n'y a pas un gramme de vent, il s'agit de bien étaler la voile et de bien préparer la course dans ce champ de mine. Trois tentatives seront nécessaires pour m'extraire de ma condition de terrien, joli vol par dessus le refuge et attero tranquille à 10h juste à côté de la voiture.

Bon c'est une belle sortie, mais l'absence de sommet est une petite déception, j'escomptais renouveler le bonheur de ma précédente visite qui remonte à presque une éternité! Vingt cinq ans!

Photos de la sortie


  • Horaire : 6h
  • Dénivelé : 1600 m
  • Altitude chaussage : 0 m
  • Altitude déchaussage : 0 m
  • Risque avalanche : 0/5

© 2017 bivouak.net, ainsi que tous ses membres, ne sauraient etre tenus responsables en cas d'incident. Sachez faire preuve de discernement et de prudence en toutes circonstances. Soyez responsables..

Identification

( ) bivouak.net

Social Media