Le Grand Paradis voie normale depuis Pont
et par le refuge Victor Emmanuel 2

Le Grand Paradis voie normale depuis Pont
et par le refuge Victor Emmanuel 2

  • Altitude départ : 1960
  • Altitude sommet : 4061
  • Dénivelé : 2101
  • Distance : 20 km
  • Temps de montée : 5h
  • Temps de descente : 3h30
  • Orientation : Ouest
  • Balisage : Balisage jaune Italien jusqu'au refuge. Cairns et "traces" ensuite (suivez la chenille ...)
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

Jour 1 : Depuis le parking de Pont suivre plein sud le long de la rivière jusqu'à tomber sur un refuge hôtel tout récent (en fin de construction à ce jour) le sentier (pavé par endroits) monte d'abord dans la foret, puis à découvert jusqu'au refuge Victor Emmanuel 2. Le sentier est une vraie autoroute ! Impossible de se perdre, il n'y a qu'à suivre la procession ...
Arrivé au refuge (qui est une vraie usine à alpinistes !) et aprés s'être installé, il est conseillé d'aller faire un petit repérage pour le départ du lendemain, celui-ci se faisant généralement de nuit et demandant une progression d'une quinzaine de minutes dans des blocs d'éboulis ou la trace est malaisée.
Jour 2 : Prendre plein nord dans les blocs pour contourner l'éperon rocheux surplombant le refuge, infléchir ensuite vers l'est en suivant un vallon qui monte en pente douce.
Tirer à droite au fond du vallon pour attaquer une petite montée. Un replat permettra de s'encorder et de chausser les crampons. Vient alors un passage assez raide, puis la pente s'adoucit au moment où on rejoint l'itinéraire venant du refuge Chabod.
On laisse alors de gros séracs sur la gauche en tirant plus vers le sud-sud-ouest, un dernier raidillon et on oblique nord-ouest pour atteindre les 4000.
Il n'y a plus alors qu'à aller toucher la Madone en suivant l'arête rocheuse qui parait impressionnante, mais où on peut bien s'assurer (3 spits en place).
Descente par le même chemin en sens inverse.
En fait vu la fréquentation, impossible de se perdre (par beau temps)

Précautions

Ne pas oublier, malgré l'apparente facilité, que l'on est sur un parcours glaciaire, notamment aprés avoir rejoint l'itinéraire venant du refuge Chabod. Suivant les heures, ça bouchonne dur sur la courte arête menant à la Madone ... et cela ne passe pas à double sens, il faut attendre son tour. Alors soit partir très tôt pour être dans les premiers ou alors plus tard en acceptant l'inconvénient d'une neige plus ramollie à la descente.


Commentaires difficultés

Aucune sur l'autoroute qui mène au refuge Victor Emmanuel. Après c'est un parcours glaciaire en haute altitude demandant les précautions et matériels propres à cet environnement.
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Tunnel du Mt Blanc (Chamonix) ou Col du Petit Saint Bernard (Bourg Saint Maurice) -> Direction Aoste -> Villeneuve Puis direction Introd -> Valsavarenche. Grand parking à Pont. Aussi possible par navettes depuis la gare FS d'Aosta (1h de trajet / 3 rotations par jour)


Situation




Sortie du 22-06-2012

La Madone (Johnny, Guy, Gilbert & Alain)

Un premier 4000 qui vient clôturer une semaine inoubliable qui a démarrée à Valgrisenche.
Dur de se lever à 3h30 du matin mais quel bonheur une fois en haut, même si il faut presque jouer des coudes pour aller toucher la Madone (pas trop quand même, car vu le gaz qu'il y a c'est le retour direct à Aoste).
Les conditions ont été idéales (Isotherme 0° à 4000m et plus), une montée à un train de sénateur, peu de vent et pas un nuage.
La vue est à la hauteur de l'endroit. Que dire de plus ?
Un Paradis que j'attendais depuis presque 1 an et duquel j'ai un peu de mal à redescendre.
Un dernier clin d’œil avec le refuge Victor Emmanuel :
Certains parlent d'usine à gaz, je dirai plutôt que c'est une usine à alpinistes, Dieu que ça turbine la dedans !
Mais les petites chambrettes de 4 lits sont quand même un plus et on peut aussi prendre une douche chaude (3€ pour avoir la clé, ce n'est pas des jetons)
La bière est fraîche (33 ou 66 cl) et on en a bien profité aprés car nous sommes restés 2 nuits là haut. Cela évite la fatigue de redescendre du sommet le même jour et permet de savourer tranquillement le reste de la journée et de déguster le Génépi du soir.
En fait nous sommes descendus le lendemain matin en faisant un crochet par le refuge Chabot, qui lui est véritablement très beau.
Et bien sur, on ne peut pas finir sans dire un grand merci à notre guide Christian qui a fait monter tout le monde sans exception et sans peine.
Du beau travail assurément !


Photos de la sortie


  • Horaire : 5h
  • Dénivelé : 2101 m
  • Participants : Christian, Alain, Gilbert, Guy, Paulo, Christine, Christian (2), Tony ... et des Italiens, Français, Anglais .... etc, etc, etc

Identification

( ) bivouak.net

Social Media