Montagne de Monthiallier par le col des Supeyres


Montagne de Monthiallier par le col des Supeyres

  • Altitude départ : 1365
  • Altitude sommet : 1558
  • Dénivelé : 350
  • Distance : 17 Km km
  • Temps de montée : 4h30
  • Orientation : Toutes
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

Prendre au nord-est, la route enneigée. On va passer à la cote 1388 pour franchir un ruisseau ou faire un détour, pour rester de niveau et rejoindre la piste un peu plus loin.

On passe à la cote 1414, la piste, continue, jusqu’à la cote 1434. La pente s’accentue et la piste se divise. Prendre plein nord. On traverse le Plateau de Pégrol et on redescend jusqu’à la bifurcation de Pradoux, altitude 1445m.

Prendre à gauche, la piste qui contourne le Plat de la Richarde par le sud.

On arrive au-dessus du Col de la Croix du Fossat qu’il faut atteindre par une descente délicate en skis de fond, facile en raquettes.

De la Croix du Fossat, remonter vers les 3 jasseries.

Gagner la crête plus ou moins directement.

Retour par le même itinéraire.
A voir sur le web

Commentaires difficultés

Randonnée à effectuer en raquettes ou en ski de fond l'hiver, s'il y a de la neige bien évidemment.
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Accès routier Col des Supeyres par l’ouest : route déneigée mais non salée, pneus neiges indispensables. Ambert, Valcivières, Col des Supeyres. Accès routier Col des Supeyres par l’est : route déneigée mais non salée, pneus neiges indispensables. Petite route à droite dans le village de St-Anthème.


Situation




Sortie du 06-03-2012

C'est une balade magnifique, un 'hors piste' en ski de fond. Si les raquettes sont idéales sur ce genre de terrain, elles sont moins rapides.

En ski de fond, les conditions sont rarement très bonnes. Si la neige est poudreuse, on enfonce trop. Si la neige est glacée, les virages sont délicats dans les pentes raides (pour des skis de fond) du sommet. L'idéal est une neige transformée par un redoux. Mais lá encore, s'il fait froid c'est glacé, s'il fait chaud, c'est de la soupe.

Mais á force d'attendre les bonnes conditions, il m'arrive de rater le bon créneau. Aussi, ce n'est pas tous les ans que je fais cette balade.

Fin février 2009, javais pu faire cette balade depuis le col des Pradeaux, ce qui rajoute au minimum 16 km, plus si on tourne sur les pistes.

Cette année, je tente ma chance. le redoux est lá ! J'ai bon espoir d'avoir á la montée une neige dure qui accroche et á la descente une neige ramollie qui permettra aux skis de fond d'évoluer sans trop de mal.

Effectivement á la montée, la neige est béton. Le paysage qui n'est qu'en partie génial.
En partie, parce que le plateau de Pégrol est en grande partie déneigé par le redoux, et par endroits, seule une mince langue de neige permet de skier.

Habituellement ces plateaux sont magiques ! Il n'y a rien de comparable dans les Alpes. Même les hauts plateaux du Vercors présentent le Grand Veymont en toile de fond.

Ici, rien ! Uniquement des vastes ondulations blanches sous un ciel bleu, car il ne faut pas s'aventurer sur ces plateaux 'paumatoires' s'il y a un risque de brouillard. En fait, le paysage fait penser á l'Arctique. On se trouve entre 1300 et 1500m, mais cela semble presque plat.

Arrivé sans encombre au sommet du Monthiallier, je m'aperçois que le versant ouest manque de neige.

Dommage ! J'aurais pu descendre sur un petit plateau suspendu et remonter au Mont Chouvé. 1h en aller-retour.

J'attends 14h, c'est á dire midi heure solaire pou redescendre. C'est l'heure á laquelle la neige commence á ramollir en surface.

Mais ce jour, pas de ramollissement. Le vent du nord garde la neige en l'état.

Je vais descendre jusqu'á la Croix du Fossat, en grandes traversées, sans pouvoir prendre un virage sur cette neige dure et inégale. C'est déjá bien beau de ne pas m'être gamelé.

Il en sera de même dans la courte descente du plateau de Pégrol.

Superbe journée quand même. Ce n'était pas du grand ski. Le plaisir était ailleurs. Dans l'isolement dans la blancheur des pentes sommitales, dans la musique du vent du nord...


  • Horaire : 4h30
  • Dénivelé : 350 m

Identification

( ) bivouak.net

Social Media