Mont Signon et Narces de Chaudeyrolles

Mont Signon et Narces de Chaudeyrolles

  • Altitude départ : 1290
  • Altitude sommet : 1455
  • Dénivelé : 305
  • Distance : 10 Km km
  • Temps de montée : 3h00
  • Orientation : Toutes
  • Balisage : Plume se terminant en flèche et petit point rouge dans un rectangle blanc
  • Itinéraire :
    • possible avec des enfants
    • en boucle

Itinéraire

LES NARCES
Descendre la ruelle vers l'église. On arrive vers un carrefour. A gauche l'aller et à droite le retour.
Suivre le balisage, le chemin va contourner les narces par le sud, puis revenir par le centre.
Au passage du premier ruisseau, on prend un chemin qui va gagner une gorge et la cascade de Chantemerle ou du Salin.

MONT SIGNON
De retour au village, gagner la place, prendre la ruelle qui démarre sur le haut. Prendre un chemin à droite de la dernière maison. On arrive sur une piste. La traverser pour prendre un chemin qui fait le tour de ce vieux volcan.
Arrivé au Sud du Mont Signon, on trouve une bifurcation avec un chemin qui monte au sommet.
Descente : revenir à la bifurcation et continuer au Sud, puis l'Ouest, sur une petite route qui ramène au village bien visible.
A voir sur le web
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

D’Yssingeaux ou du Puy-en-Velay, gagner le village de St-Julien-Chapteuil. Prendre la D 15, direction St-Agrève. On traverse le village de Boussoulet et 1,5 km plus loin, on tourne à droite, pour prendre la D 26, en direction de Fay-sur-Lignon. On rejoint la D 500. Laisser à gauche la route de Fay-sur-Lignon, pour prendre à droite, sur 1250m. Tourner alors à gauche pour atteindre Chaudeyrolles. Parking à la sortie du village.


Situation




Sortie du 19-01-2012

Journée lumineuse, pour parcourir ces deux "sentier découverte".

Le premier, permet de découvrir les narces (marécage) de Chaudeyrolles.

C'est un maar, un cratère d'explosion semblable au lac Pavin. Mais le lac s'es comblé, donnant naissance à une tourbière, aujourd'hui réduite par l'exploitation de la tourbe et par un drainage pour mise en prairie.

On se trouve donc en présence d'une plaine herbeuse, circulaire et sans relief.

Le détour par la cascade vaut la peine.

Le second sentier, part à la découverte des "lauzerons", ces hommes qui taillaient la phonolite en lauzes pour couvrir les toitures des fermes.

J'ai fait (et décrit) le circuit dans le sens inverse du balisage. En hiver, j'ai préféré monter par le chemin le plus long, pour arriver au sommet vers 13h00, alors que les Alpes commencent à être convenablement éclairées par le Soleil, et redescendre par le chemin le plus court.

Au sommet du Mont Signon, on trouve donc une ancienne carrière de lauzes, des tranchées et des cabanettes par dizaines, qui servaient d'abri aux lauzerons.

le sommet, offre par ailleurs un panorama très étendu : Cantal, Monts Dore, Pilat, Forez et les Alpes du Mont Blanc au Mont Ventoux. Tout proches, les volcans du Velay et de lArdèche : Mézenc, Gerbier de Jonc, Suc de Sara, Lizieux, Meygal etc.


  • Horaire : 3h00
  • Dénivelé : 305 m

Identification

( ) bivouak.net

Social Media