Pic du Lizieux par le Sentier découverte
de Bonas

Pic du Lizieux par le Sentier découverte
de Bonas

  • Altitude départ : 1252
  • Altitude sommet : 1388
  • Dénivelé : 200
  • Distance : 6 Km km
  • Temps de montée : 2h30
  • Orientation : Toutes
  • Balisage : Panneaux, mais certains sont absents.
  • Itinéraire :
    • possible avec des enfants
    • en boucle

Itinéraire


Du parking, prendre le sentier dans le bois au sud-est, panneau Le sentier de Bonas, 5,3 Km, 1h30.

On monte vers le menhir de Chièze qui offre une vue sur le Pic du Lizieux.

Continuer le sentier balisé jusqu’au sommet.

Traverser les rochers du sommet vers le nord-est, quelques passages où il faut "mettre les mains".

On arrive sur un petit plateau au nord-est du sommet.

Poursuivre la descente jusqu’à un carrefour dans la forêt, panneau.

Prendre à droite et continuer le sentier découverte et son balisage spécifique.

On rejoint une petite route au niveau d’une bâtisse en pierre.

Suivre cette petite route jusqu’au carrefour de la cote 1198m.

Prendre à droite, traverser le hameau de Majal jusqu’à un autre carrefour.

Prendre à droite jusqu’au parking.
A voir sur le web

Commentaires

Geoffroy Rémi
22-07-2018 19:08:24

Ce sentier est maintenant parfaitement balisé (panneaux "sentier de Bonas", et surtout marques jaunes tout du long), on ne peut pas se tromper, il suffit de suivre les marques jaunes. Ce circuit est entièrement surligné sur la carte IGN.

Pour l'accès routier, bien suivre les indications du topo, ne pas essayer de raccourcir par les petits chemins...

Pour l'itinéraire, on peut préférer faire le circuit dans le sens inverse de celui du topo : la montée par le versant Est (le plus raide, sur la fin) est très agréable, de même que la descente (plus cool) par le versant opposé. Dans ce cas, on peut se garer au Monument de la Résistance (sous Chièze). Ensuite, poursuivre vers l'E sur la petite route, passer Majal et suivre le PR vers l'E puis le NE, etc.... De retour à Majal au niveau du petit cimetière protestant, poursuivre à droite  jusqu'au Monument.

0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Le parking de départ peut s’atteindre de plusieurs manières par des petites routes pas toujours bien signalées. Le plus simple : Prendre la D15 qui relie Boussoulet à St-Agrève. 4,5 Km après Boussoulet (et en venant de ce village) on arrive au carrefour avec la D 42 que l’on ignore mais qui permet de se situer. 270 mètres plus loin, prendre à gauche, nord-est, la petite D47, direction Montbuzat, panneau Pic du Lizieux. Traverser le petit village plein nord (pas de panneaux indiquant le parking). 450 mètres après la sortie du village, à un carrefour, prendre à droite puis à gauche jusqu’au parking de Chiéze, panneau, alt. 1300m..


Situation




Sortie du 19-07

Une redécouverte

Sous-bois lumineux

Un premier tour en solitaire au Pic du Lizieux, fin novembre 2010 depuis Recharinges, ne m’avait pas laissé un souvenir inoubliable. Cette fois-ci, pour nous consoler d’un projet commun d’escapade grenobloise avorté (au moins 2x3h de voiture pour un aller-retour au lac Achard, par un jour de pic de canicule… on a renoncé au dernier moment), j’ai préféré retourner voir ensemble le Lizieux, que Sylviane ne connaissait pas encore. Et cette fois j’ai été conquis (et elle aussi !).

Certes ce n’est pas un sommet grandiose (on n'est pas dans les Alpes...), c'est même un tout petit sommet, mais à la faveur du circuit du sentier de Bonas, parfaitement balisé, on a découvert à une heure à peine de Saint-Etienne (par la paisible et très belle N88 vers Yssingeaux) un itinéraire superbe, par un temps idéal de surcroit (grand beau mais ici pas la moindre canicule). Certes, j’ai eu tort de m’acharner à vouloir rejoindre Chièze par les toutes petites routes et autres pistes (de ski de fond !) que nous a fait prendre notre GPS (via Arnissac ?!!)… Mais bon, on a fini par y arriver moyennant un invraisemblable détour par les bois. Puis, une fois au monument de la résistance sur la petite route de Chièze à Majal, on s’est équipés et on a fait le circuit dans le sens inverse de celui du topo.

Bonne idée, car la montée par le versant Est est extrêmement agréable, d’abord dans de lumineux sous-bois, puis dans les phonolites et les hautes "marches" des assez raides et sauvages pentes de ce versant, qu’on gagne à monter plutôt qu’à descendre. Comme promis (panneaux), les fleurs et les papillons aux multiples couleurs sont au rendez-vous, un vrai petit paradis… où on a été tout seuls jusqu’au sommet.

Une fois là-haut, la vue à 360° est bien aussi époustouflante que du sommet du Mézenc, pourtant plus haut (et bien visible d’ici, avec ses satellites). Même si aujourd’hui elle ne porte pas jusqu’aux Alpes (bien trop brumeux – on devine à peine le Ventoux, et Pierre-sur-Haute au Nord, mais on distingue assez bien les Monts du Cantal), il y a de quoi faire… Nous pique-niquons puis nous  faisons la sieste là-haut, tranquilles à l’ombre de gros buissons, jusqu’à ce que des Hollandais très aimables viennent nous rejoindre, puis d’autres encore.

La descente, moins raide, est également bucolique et variée. Du "menhir" de Chièze, un dernier coup d’œil au sommet du jour tout pierreux vu d’ici, avant l’arrivée d’un gros agglomérat de marcheurs (ici, c’est visiblement l’après-midi qu’ils préfèrent), puis une dernière plongée en sous-bois, et nous voici bientôt de retour au monument où nous sommes garés.

Belle petite rando donc, facile et pittoresque, sur un des plus beaux sucs de la région (c'est mon dernier mot !). Pour Grenoble ce n’est que partie remise, un jour moins caniculaire et pour une rando plus variée et plus substantielle que celle que j’avais prévue…

Photos de la sortie


  • Horaire : 2h30
  • Dénivelé : 200 m
  • Participants : Sylviane

Autres sorties

Date Titre Auteur
01-12-2011

Petite balade familiale, très agréable. Ces paysages de vieux volcan...

1 Alain Bellon

Identification

( ) bivouak.net

Social Media