Tabor par le Piquet de Nantes et la crête
des Barres depuis La Valette

Tabor par le Piquet de Nantes et la crête
des Barres depuis La Valette

  • Altitude départ : 980
  • Altitude sommet : 2389
  • Dénivelé : 1550
  • Temps de montée : 3h45
  • Temps de descente : 3h
  • Orientation : Toutes
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

De La Valette au Piquet de Nantes voici un copier-coller du topo vol de Michel Pila:
Laisser la voiture au parking en épi devant la mairie de Valette. Le chemin démarre en face de ce parking (dans la direction opposée à la carte. Au bout de 20 mètres il tourne pour s'aligner plein sud sur 200m avant de partir à droite pour un bon moment vers le nord. Le balisage jaune est bien fait.

On arrive ainsi à l'entrée du Poyet (1300m), face à une petite chapelle toute mignonnette. Suivre la route goudronnée sur 400m à gauche vers le sud. Juste après une grande combe où devrait démarrer le chemin de la carte (en fait il est 50 m plus loin), on attaque la montagne par une série de lacets impressionnante, mais la variété de sous-bois et de prairies enlève toute monotonie au geste.

Passer à 1590m à la cabane ONF, suivre le sentier toujours très bien tracé et entretenu. Jusqu'à la crête à 2000m tout rond : La Fontaine de Bigasset. Résistez à l'envie de déplier l'aile, au sommet c'est encore mieux. Suivre l'arête hélas moins bien tracée que le reste du parcours, mais il ne reste que 214 m de dénivelé. On abouti ainsi au sommet par un court replat jusqu'à la croix.

Ensuite suivre la crête jusqu'au sommet.
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

La Mure- Nantes en Rattier- La Valette


Situation




Sortie du 31-10-2014

monte depuis La Valette

Plusieurs fois remis à plus tard cet automne pour cause de météo peu favorable, ou d'assaut hivernal, je crois que le bon jour est arrivé!

Dès le matin, le ciel est d'un bleu à couper le souffle, et il ne fait même pas très froid au départ. Il y a un peu d'herbes mouillées pendant une dizaine de mn, histoire d'humidifier les pieds, puis je trouve rapidement le soleil et un sentier sec.

Petit bout de route au Poyet, puis c'est parti pour le magnifique sentier en lacets qui amène jusqu'à la crête. La montée est facile, le sentier bien sec à l'exception du passage un peu humide vers la cabane, les feuilles mortes craquent sous les pieds. Il fait carrément chaud et c'est Tshirt et pantalon roulé-boulé.
L'esprit a tendance à partir en vagabondages pendant que les jambes gèrent une montée à pilotage automatique, mais j'essaie cependant le plus souvent possible de rester consciente des sensations offertes ici, par cette journée exceptionnelle, pour me les remémorer ultérieurement...lorsque l'hiver me paraitra trop long!

Hop, arrivée sur la crête à ce qui était "la Fontaine de Bigasset" et qui a été rebaptisé en quelque chose comme "Pré des Granges" (j'ai oublié de relire le panneau au retour!).
Le sentier jusqu'au Piquet de Nantes autrefois raide et direct a été retracé en lacets plus cool. Ce petit tronçon passe donc très facilement.

Puis je continue sans pause sur la crête, jusqu'au sommet du Tabor. Pour avoir plus d'une fois galéré en descente à retrouver la bifurc du sentier, je prends cette fois mes repères!
Le sommet fait recette par cette superbe journée et entre autre candidats je me trouve avec 3 Voironnais-Coublevitains. Nous ferons un agréable pique-nique papotage!

Puis ils redescendent par Chaurousse sur St Honoré, et nous ferons donc le début de descente ensemble. De papotage montagne, nous passons à des connaissances communes à Voiron....les discussions repartent de plus belle!!
Nous nous quittons à Chaurousse après quelques derniers échanges...Pour ma part c'est parti pour une petite remontée au Piquet de Nantes, puis un début de descente en direction du col de Malissol.

J'ai l'intention d'essayer de retrouver le petit sentier pris une fois précédente, en pointillés noirs sur la carte. Je sais exactement d'où il doit partir, mais avec ces grandes herbes sèches je n'en retrouve plus la trace. Je m'avance dans la direction où il doit être, mais rien de rien. je n'ai plus qu'à descendre au col de Malissol....mais pour rejoindre la crête, je tente un dernier truc: remonter droit dans la pente, et si le sentier est au dessus je devrais tomber dessus....
et bingo! voilà une petite trace sous mes pieds! je tente, et c'est bien ça car me voilà à l'abreuvoir. Ici cessent les grandes herbes et le sentier est mieux tracé. Puis c'est le retour à un carrefour balisé "Les Aigles" qui est à 1km de la cabane.
Il faudra une prochaine fois que je fasse ce tronçon jamais fait! Pour le moment je poursuis la descente du sentier qui amène en lacets tout en douceur à la petite route du Poyet.

Cette fois je ne tente pas d'improbables racourcis(!!) et me contente de remonter les 1,5km de petite route tranquille.
C'est déjà tout à l'ombre, mais aucune fraicheur vespérale n'est encore présente. Je retrouve un court moment de soleil au Poyet avant de replonger dans le chemin à l'ombre pour rejoindre La Valette. Avec cette descente variée, je ne sentirai même aucune fatigue de descente!

Quel itinéraire fantastique, fait dans des conditions exceptionnelles, et un petit coucou aux Voironnais avec qui j'ai partagé un peu de cette extraordinaire journée!
1700m de pur bonheur!

Photos de la sortie


  • Horaire : 3h45
  • Dénivelé : 1550 m

Autres sorties

Date Titre Auteur
24-10-2013

Je profite d'une superbe journée automnale pour pousser jusqu'au Tabo...

Nicolas CHAPPEL
03-07-2012

Je pars plus tard, de plus bas et sur un itinéraire plus kilométriqu...

13 Véronique
18-11-2011

Douceur et soleil au départ sur ce versant est. La gelée blanche est...

9 Véronique

Identification

( ) bivouak.net

Social Media