Signal de Saint-André par Riverie

Signal de Saint-André par Riverie

  • Altitude départ : 710
  • Altitude sommet : 934
  • Dénivelé : 405
  • Distance : 14,5 Km km
  • Temps de montée : 1h20
  • Temps de descente : 2h00
  • Orientation : Toutes
  • Balisage : Aller : blanc/rouge du GR7
  • Itinéraire :
    • possible avec des enfants
    • en boucle

Itinéraire

Suivre la D113 en direction de Saint-André-la Côte.
Après 100m, prendre à gauche, le chemin au Nord. On passe dans un lotissement.
On retrouve la D113. La suivre sur 100m. Prendre alors un chemin à gauche.
Après 1500m, on rejoint la route de Ste-Catherine.
Rejoindre à nouveau la D113, la longer sur 700m en traversant Saint-André-la-Côte.
A la sortie du village, prendre à droite, la rue de la Croix Ste-Agathe.
On revient une nouvelle fois sur la D113, pour prendre à droite un chemin avec un panneau "Signal".
Le chemin arrive à la Croix.
Le sommet, au milieu des bois et occupé par un pylône, est tout proche mais sans intérêt.
RETOUR
Soit par le même itinéraire
Soit en boucle : itinéraire facile, mais non balisé et compliqué. Il est détaillé, avec photos sur le site en référence. (les copiés/collés sont pénalisants pour les sites, Google fait la chasse !)
A voir sur le web

Commentaires difficultés

Le retour se fait dans le bocage agricole, sans balisage, utilisation de la carte indispensable.
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

- Accès Est : Mornant, St-Maurice-sur-Dargoire, St-Didier-sous-Riverie, Riverie. - Accès Ouest : Chazelles -sur-Lyon, St-Symphorien-sur-Coise, Ste-Catherine, Riverie. - Accès Sud-Ouest : St-Héand, St-Christo-en-Jarez, l’Aubépin, Ste-Catherine, Riverie.


Situation




Sortie du 15-11-2011

Ce circuit est praticable en VTT.

Contrairement à une croyance répandue, le Signal de St-André, n'est pas le point culminant des Monts du Lyonnais.

Pas plus que le Mont de Boussuivre (Tour Matagrin) qui fait partie des Monts de Tarare.

Les Monts du Lyonnais, culminent à 946m au Crêt Malherbe, suivi par un crêt de 936m, sans nom sur la carte IGN.

A l'aller c'est assez simple, il faut suivre le balisage du GR7 qui conduit au sommet. Au pied du monumental Calvaire, une belle pelouse est une invite au pique-nique. D'autant plus, que situé sur le rebord de ce petit massif, la vue est dégagée sur la Pilat, les Alpes (par temps clair, en général automne et hiver) et la grande ville de Lyon.

Le retour n'est pas simple. Le bocage agricole est un véritable labyrinthe de chemins et de petites routes. Je suis obligé de marcher la carte à la main. Le décor manque un peu de la sauvagerie du Pilat voisin, mais a son charme, avec ses fermes, ses hameaux, ses pâturages, ses bois.

Le seul passage dangereux, se situe près du hameau de Soleymieux, juste avant le Garat. Il existe une petite chapelle et j'ai voulu aller la voir. Elle était ouverte et aussitôt, deux personnes se sont précipitées à ma rencontre en m'invitant à entrer. N'étant pas préparé pour une évangélisation, j'ai prétexté un point de départ lointain pour m’éclipser au plus vite.

Au retour, on peut visiter le village médiéval de Riverie. Malheureusement, comme la plupart de ces vieux villages, ils sont envahis par les automobiles garées de partout.

Il y a peu de temps encore, on pouvait admirer, sur la terrasse du château, un tilleul géant, planté en 1595, à la demande de Sully, sous Henri IV.

En février 1990, une tempête cassa l'une des trois branches maîtresses au ras du tronc. Le tilleul n'a pas survécu à cette grave blessure.




  • Horaire : 1h20
  • Dénivelé : 405 m

Identification

( ) bivouak.net

Social Media