Pic de Bacanère par les crêtes depuis Baren


Pic de Bacanère par les crêtes depuis Baren

  • Altitude départ : 890
  • Altitude sommet : 2192
  • Dénivelé : 1500
  • Temps de montée : 4h
  • Temps de descente : 4h
  • Orientation : Toutes
  • Balisage : Jaune puis vert à la montée, GR à la descente
  • Itinéraire :
    • possible avec des enfants
    • en boucle

Itinéraire

Continuer sur la route en direction de l'église. Après une centaine de mètre, on trouve un panneau indiquant la cabane de Baren (= cabane de la Plagnette sur la carte IGN). Suivez ce sentier, qui monte dans le vallon, ou bien partir sur la gauche et monter à l'instinct dans les prés en suivant les sentiers de vaches.

De la cabane, remonter au NE vers la crête pour la rejoindre au niveau des rochers de l'escalette. Suivre ensuite l'arête en passant à proximité du mail de la Pique (que l'on peut atteindre en ajoutant 50m de dénivelé), au pic de Maupas, pour arriver enfin au pic de Burat. Descendre ensuite au col d'esclot d'aou, où l'on rejoint le GR10. Le suivre ensuite jusqu'au pic de Bacanère (possibilité de moner au pic de la Hage, +50m).

Continuer le GR10 jusqu'à Artigue. Dans le village, suivre l'indication "Gouaux" (itinéraire 9) qui amène à Gouaux de Luchon moyennant une légère remontée. Traverser le village. Quand la rue principale s'élève franchement sur la droite, viser entre les maisons sur la gauche pour trouver le départ d'un chemin vers le nord. Après quelques centaines de mètres, continuer tout droit à un carrefour où se trouvent des abreuvoirs sur la droite. Ce sentier ramène directement à Baren avec deux légères remontées.

Commentaires difficultés

Crête étroite sur quelques dizaines de mètres avant le pic de Burat, un ou deux pas peuvent demander de poser les mains pour certains.
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Saint Gaudens, direction Bagnère de Luchon, Baren indiqué sur la gauche.


Situation




Sortie du 16-10-2011

Ruines

Départ à la fraîche, avec les aboiements bien proches des chiens de chasse. Je monte à travers les prés, en passant à côté d'une cabane en ruine. A la cabane de Baren, je pars droit dans la pente en direction de la crête (hors sentier). Une fois dessus, un câble est assez pénible car le sentier passe d'un côté à l'autre tous les 10m... Je finis par lâcher la crête pour revenir à flan, et au soleil!

Je ne monte pas au mail de la pique, car je me sens en petite forme! Le sommet était parsemé de moutons. J'en croiserai d'autres un peu plus loin, qui fileront tous ensemble en faisant trembler le sol d'une manière impressionnante!

J'arrive ensuite assez rapidement au pic de burat. La montée offre un paysage sympa sur tout ce qui n'est pas dans la direction de la crête : on prend le soleil en pleine face durant toute la montée, ce qui est particulièrement aveuglant!

La montée au pic de Bacanère est une formalité. Comme le soleil a eu le temps de s'élever un peu, la vue est vraiment jolie. Je mange en face de l'Aneto.

La descente sur le GR10 est sympa, car elle fait emprunter la crête, beaucoup moins aérienne de ce côté. Au niveau de la cabane de Saunère, la vue plongeante sur Bagnère de Luchon est superbe!

Pour le suite, je repère quelques passages pour couper les lacets du chemin que suite le GR. Arrivé à Artigue, je tombe sur le panneau "attention, ne pas quitter les sentiers : vipères". Gloups... Le retour par Gouaux est ensuite bien long. Sous un soleil de plomb, je suis bien content de trouver le bassin avec de l'eau fraîche à Gouaux.

Photos de la sortie


  • Horaire : 6h30
  • Dénivelé : 1500 m

Identification

( ) bivouak.net

Social Media