Le Grand Miceau par les Férices

Le Grand Miceau par les Férices

  • Altitude départ : 1248
  • Altitude sommet : 2619
  • Dénivelé : 1700
  • Distance : 12 km
  • Temps de montée : 5h
  • Temps de descente : 4h
  • Orientation : Toutes
  • Balisage : Jaune jusqu'à Plan Lachat
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

Du parking de Cohardin, rejoindre la cabane du Cohardin et le chalet de Pré Nouveau par la rive droite du Bens, puis le refuge des Férices.
Du refuge partir en traversée vers Plan Lachat. De là, on quitte le sentier et on remonte le pierrier pour gagner l'arête O-E qui rejoint l'arête entre la grande Moutonnière et le Grand Miceau. (difficulté semblable à l'arête NO des Grands Moulins).
Une fois sur l'arête Moutonnière-Miceau, gagner le sommet Ign (2619m) en restant sur le fil de l'arête, quelques pas de III évitable par les vires péteuses.
Après une petite désescalade, rejoindre le sommet central par une belle traversée puis au gendarme, prendre la vire N pour éviter un éperon rocheux.
Le culmen se gagne en restant au mieux sur le fil de l'arête.

Retour par le même itinéraire.

Précautions

La corde est vivement conseillée


Commentaires difficultés

L'escalade n'est pas difficile mais reste exposée. Tous les pas en IV sont évitables par des vires mais le fil de l'arête offre un rocher de meilleur qualité ; Belledonne !!!
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Pontcharra > Detrier > La Rochette > Arvillard > St Hugon Parking à Cohardin


Situation




Sortie du 02-07

Superbe sortie au Grand Miceau par les Férices. En voici une variante rallongée avec un retour par Arpingon et la Perrière.

Attention, premier point à considérer : la route de Cohardin est barrée à Fraix-d'Aval. Compter donc 14 km (7 aller, 7 retour), environ 2h45, de marche en plus, sur la route forestière.

Quelques impressions supplémentaire sur cette bambée alpine. La montée longue et régulière jusqu'à Plan Lachat ne pose aucun problème et permet de profiter du superbe site des Férices, où la minuscule cabane est visible au tout dernier moment. On quitte le sentier par les blocs et la moraine, qui mène naturellement à l'arête sud de la Grande Moutonnière. Une vire herbeuse évidente, mais exposée, mène au fil de la vire. On pourra préférer (c'est ce que j'ai fait) atteindre le fil 15-20 m plus haut par les pentes herbeuses/rocheuses très raides mais moins exposées. Du "col" 2420 m marquant l'arrivée sur l'arête faîtière Moutonnière-Miceau, l'arête vers le Grand Miceau ouest est une succession de petits ressauts rocheux d'escalade facile, parfois plus faciles à contourner par la droite.

Revenus au col 2420, nous avons choisi de boucler par le col d'Arpingon et la Perrière, ce qui permet d'optimiser au mieux la visite de ce très beau coin de Belledonne, mais rallonge significativement la course. Pour ce faire : descendre facilement versant est le col 2420 (névé). Soit descendre jusqu'à retrouver, vers 2050 m, le sentier qui, en traversée descendante, mène au vallon d'Arpingon (vers 1950 m) qu'il faut remonter jusqu'au col (2279 m) ; soit traverser vers 2250 m, remonter pour retrouver l'arête de la Grande Moutonnière au niveau d'un collet avec un vieux panneau rouillé, puis traverser l'arête avec plusieurs bosses herbeuses, par une sente ténue dans des pentes constamment raides, et exposées en plusieurs endroits. Cette dernière option semble être plus courte et avec moins de dénivelé, mais est éprouvante car on n'arrête pas de monter/descendre en terrain à chamois. Du col d'Arpingon, retrouver le GR qui descend puis remonte contourner la pointe de la Frèche, puis redescend au refuge de la Perrière. De là, il ne reste que 3h de descente par le habert de la Perrière et les pistes ramenant à Cohardin. Compter 12h30 pour la boucle totale.

Cette course est facilement R4 (R5 ?) avec le panel des difficultés de randonnée alpine, des vires exposées en terrain à chamois à la grimpette en rocher montagne sur l'arête terminale.


  • Horaire : 12h45
  • Dénivelé : 2200 m
  • Participants : Pierre, Vivien

Autres sorties

Date Titre Auteur
09-07-2011

Une bien belle virée dans Belledonne sur des sommets désertés des r...

7 Loïc GAUDRY

Identification

( ) bivouak.net

Social Media