Crête des Echarennes depuis Valsenestre


Crête des Echarennes depuis Valsenestre

  • Altitude départ : 1300
  • Altitude sommet : 2400
  • Dénivelé : 1150
  • Temps de montée : 3h
  • Temps de descente : 3h
  • Orientation : Toutes
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

D'après le livre de JM Pouy "Ecrins ouest, au fil du Drac"

Du parking de Valsenestre, prendre le vallon du Béranger,puis à droite au panneau vers la cabane de Combe Oursière.
Une dizaine de mètres avant la cabane prendre une sente à gauche non signalée (un arbuste en cache un tout petit peu le départ)
Monter jusqu'à la crête, puis à droite remonter la crête aussi haut qu'il est possible en rando.
Revenir au col, puis descendre sur l'autre versant, d'abord sur sentier puis à vue jusque sous les pentes d'herbe venant de Côte Belle.
Soit prendre la sente à gauche qui ramène au sentier à 10mn sous la cabane
Soit remonter à Côte Belle par les pentes herbeuses, ou au moins jusqu'à son sentier d'accès.
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Valsenestre


Situation




Sortie du 10-07-2011

Cte Belle en vue

Le temps devant se brouiller plus tôt vers le nord, j'abandonne mon idée d'aller dans Belledonne et prends la direction des Ecrins,après avoir fourré "Pouy" et la carte dans le sac.
Je n'ai pas eu le temps de lire, mais j'ai vu une bifurc en descendant de la Tête de Rache la dernière fois, que je pense être la bonne (hum...).

C'est donc reparti sur le même sentier que pour la Tête de Rache.
D'abord le vallon du Béranger, puis le sentier vers Combe Oursière.
Au départ bien tracé dans les bois, puis plus aéré sous les mélèzes, puis traversée de plusieurs ruisseaux et d'un passage toujours boueux,puis on sort dans une zone très végétationneuse, dans une jungle où ne dépasse que la tête et où les plantes font des croche-pieds un peu traîtres, puis je laisse la sente qui part vers la Rache et continue en direction de la cabane.

A un panneau donnant la direction de la cabane, une sente monte et je la prends. Visiblement peu fréquentée, en montée, puis en traversée, et je me retrouve sous les pentes de Côte Belle....Je me décide à sortir topo et carte...bon, eh bien j'ai pris en fait le sentier de Côte Dure, donc je ne reviendrai pas par Côte Belle.

A partir de là, normalement la sente des Echarennes, mais je ne vois rien et monte droit et un peu le long du torrent et de ses barrages. Un sentier par moment mais qui se perd. Puis je vois une sente herbeuse à droite et traverse complètement pour y aller...mais elle se perd aussi...Et zut...je mange puisque c'est ça!

Ensuite je décide de monter au mieux vers la crête en évitant les passages arbustifs et en restant au plus facile dans l'herbe.La sente est de nouveau visible juste avant l'arrivée au col.
Une remontée ensuite à gauche sur la crête jusqu'à un promontoire rocheux et retour au col.

La descente sur le sentier venant de la cabane se fait sur un excellent sentier, tout en lacets, jamais raide, avec tout le long des murets de pierres de soutien.
Et puis il ne reste plus qu'à replonger dans la jungle et les fourmis qui sont tellement nombreuses qu'il faut se secouer régulièrement les pieds...et retrouver Valsenestre.
Malgré des passages de nuages bien gris par moments, c'est le soleil qui a toujours pris le dessus.

Photos de la sortie


  • Horaire : 3h
  • Dénivelé : 1200 m

Identification

( ) bivouak.net

Social Media