Rocher du Baconnet par le sentier du facteur
depuis St Michel les Portes

Rocher du Baconnet par le sentier du facteur
depuis St Michel les Portes

  • Altitude départ : 900
  • Altitude sommet : 1808
  • Dénivelé : 900
  • Temps de montée : 2h30
  • Temps de descente : 15mn de vol
  • Orientation : Ouest
  • Balisage : Jaune
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire accès

Du parvis, continuer sur la route principale 80m vers l'ouest avant de bifurquer sur une petite route montant droit au dessus. cette petite route dessert les dernières maisons en haut du village. un sentier lui fait suite à gauche de l'ultime maison. pendre un sentier qui longe le terrain d'atterrissage. il fini par retrouver une piste bien entretenue et raide. et puis cette piste s'incurve à gauche pour finalement monter doucement à flanc de montagne. c'est le sentier du facteur.

Suivre ce sentier en observant bien les trace jaunes, il y a plusieurs départ de sentier a gauche ou a droite, il faut toujours prendre celui qui reste à plat. on traverse 1Km plus loin des ravines heureusement entretenues. laisser un beau sentier a droite, et au bout de 2,7Km, on trouve un embranchement. prendre à droite pour revenir sur Chauplane.

Dans Chauplane c'est première à droite, puis à gauche devant une maison décorée de drapeaux à prière, passer à droite d'une véranda et rejoindre ainsi les alpages de Chauplane. La suite est hors sentier. Remonter droit dans la pente les belles prairies entrecoupées de bandes boisées jusqu'à la crête vers 1600m. la suite est on ne peut plus simple, suivre l’arête longuement jusqu’au sommet en passant par le Roc de Cognière et les Rochers de Chaux.



**** Il existe un sentier raccourci: juste après une petite descente du sentier du facteur, un croisement à quatre branches, prendre à droite le joli chemin bordé de murs malgré la croix jaune, monter en lacets jusqu’à un replat, continuer à monter pour rejoindre un sentier horizontal, là c'est à gauche, on fini par passer la falaise par une faiblesse sur ce sentier quasiment horizontal. Nous sommes sur les prairies, reste plus qu'à remonter vers le nord au sommet. (par là vous ne verrez pas Chauplane)

Itinéraire vol

Deux décollages : En Ouest (D1), aucune difficulté,Pour assurer le vol, un déco du Roc de Cognière est préférable par vent d'Ouest juste au nord d'un pli de rocher remarquable. En cas de brise thermique installée en face Est, au lieu dit Rocher de Chaux, un déco court et raide permet de s'envoler du sommet à 1770m (D3). Vol coté Ouest, Attention il faut de la finesse (V3). il convient de s’éloigner un peu du relief avant de tirer à gauche pour passer la crête plus bas, au pire, passer au dessus de Chauplane. Dans ce cas un impératif: il faut passer au moins à 1400m à la verticale du village, car il n'y a pas d'attéro plus bas avant Saint Michel les Portes. Si vous êtes trop bas, il faut alors atterrir en bas des alpages de Chauplane au dessus du hameau éponyme. Vol coté Est : RAS (V1) Atterro : Le grand terrain juste au dessus de Saint Michel, il faut atterrir selon une trajectoire qui suit les courbes de niveau car le terrain est en pente. il y a une ligne électrique en bas du champ mais elle n'est pas gênante. s'il n'est pas fauché et que vous avez de la marge, il y a de grands champs au delà de Savouraire à l'est de Saint Michel

Précautions

En cas de décollage facile en Ouest, il faut de la finesse, garder de la marge notamment au dessus de Chauplane.


Commentaires difficultés

Ce sommet offre la particularité d'avoir deux expositions de décollage En Ouest, le décollage est facile mais le vol est long pour rejoindre St Michel. En Est, le décollage est délicat si le vent n'est pas parfaitement orienté, en revanche le vol n'offre aucune difficulté. Atterro dans un champ vaste mais en pente
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Grenoble > Col du Fau > N75 > à droite Saint Michel les Portes > Parvis de l'église


Situation




Sortie du 18-12-2015

Coup de bol !

Hallucinante cette période de beau temps. Les météo s'accordent à dire que l'air sera rigoureusement calmée et tiède, avec un ciel couvert en altitude.... Va pour le Rocher du Baconnet en partant de Saint Michel les Portes. La brise est présente au départ, un nord sensible, ce doit être la brise catabatique. La montée commence fort dans le champ au dessus du village avant une petite traversée, je n'ai pas révisé le topo mais je crois me rappeler qu'il existe un raccourci dont je ne suis pas sur... Un peu plus loin une bifurcation bien claire, prenons donc droit dans la pente....

C'est beaucoup plus long et j'en suis à me demander si je ne me suis pas gouré, finalement non, un replat caractéristique se présente et ravive ma mémoire défaillante. Une grande traversée permet de rejoindre le plateau. Reste la grande pente à remontée, elle est vide de neige, mais le vent est carrément mal orienté, et bien trop fort.... Ça sent le but à plein nez, est il nécessaire de continuer compte tenu de ma jambe ? Pas sur.... Mais petit à petit, le sommet se rapproche, toujours dans ce vent inconvenant et vraiment mal orienté, nord-est, c'est la plus mauvaise direction !

Au sommet le couperet tombe, impossible de décoller, pas presser de redescendre, La barre de céréale à dévorer est une excuse rêvée pour passer un moment devant ce panorama splendide et unique au monde, on dirait les Dolomites. Alors que les carottes sont cuites, blotti dans ma doudoune, une baisse sensible de la brise se fait sentir. De même, un changement imperceptible de la direction du vent se fait sentir, il bascule bientôt de nord-ouest à nord-est... L'espoir renaît d'un seul coup. Alors que j'entame la descente, encore convaincu de la vacuité d'une tentative, la douceur ambiante me fait soudain réfléchir, et si une tentative n'était pas si farfelue ?

Effectivement au lieu habituel du décollage, le vent est meilleur quoique pas vraiment bon.... Un essai est envisageable, avec un plan B qui consisterait à aller poser à Chauplane si la portance n'est pas assez bonne pour passer par dessus la crête. J'étale la voile et en avant... Elle me déporte bien sûr vers la gauche avec la brise en travers mais en recentrant la trajectoire, cela décolle facilement.

Chauplane, Chauplane, Chauplane... Ne perdre de vu le plan B.... Finalement la marge de sécurité est bonne, une trajectoire circulaire me permet maintenant de basculer sur le vide de la face sud... Hourra, ça passe sans difficulté. Un vol aussi superbe qu'inattendu... Les cloches de toute la sainte Russie peuvent maintenant sonner à toute volée.


  • Horaire : 2h30
  • Dénivelé : 900 m
  • Temps de vol : 20 m
  • Plafond max : 1700 m

Autres sorties

Date Titre Auteur
13-05-2012

Pas un temps à mettre un parapentiste dehors avec un tel vent au somm...

1 tit38
12-05-2012

Aujourd'hui le ciel est variable, il passe du bleu azur aux menaçant...

4 Michel Pila
06-07-2011

Le sentier du facteur est toujours un moment de rêverie unique et agr...

11 Michel Pila

Identification

( ) bivouak.net

Social Media