Hermannsdalstinden depuis Sørvågen

Hermannsdalstinden depuis Sørvågen

  • Altitude départ : 10
  • Altitude sommet : 1029
  • Dénivelé : 1900
  • Temps de montée : 6h
  • Temps de descente : 4h
  • Orientation : Sud-Ouest
  • Balisage : quasiment aucun, contrairement à ce que j'ai pu voir sur la réclame de la DNT ! Plein de cairns par contre, et des marques rouges sur la pente sommitale
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

A Sørvågen, emprunter la petite route, vite prolongée par une piste alternant petites montées et descentes, qui longe le Sørvågvatnet par l'est. Du côté du lac opposé au village, prendre l'une des traces longeant le torrent déversoir du Stuvdalvatnet, et atteindre ce lac (80 m). Longer sous bois par l'est le lac par un bon sentier, jusqu'à atteindre une bifurcation, où il faut prendre à droite (panneau sur les restrictions d'usage de la cabane de Munkebu). Monter dans les bois, puis par des dalles rocheuses penchées, dont les plus inclinées sont équipées de câbles bien utiles. On atteint, puis on traverse, un plateau marécageux parsemé d'étangs (240 m). On remonte les pentes herbeuses, parfois encore dalleuses, du Djupfjordheia, dont on atteint le sommet arrondi (510 m) d'où on voit toute la suite de l'itinéraire (2 h).
Descendre à la cabane de Munkebu (quelques névés résiduels éventuels). Repérer un sentier sur la gauche (pas de panneau indicateur) et descendre jusqu'à rapidement buter sur une petite barre rocheuse, principale difficulté de la randonnée : descendre d'abord un raide petit couloir terreux/boueux, jusqu'à une petite cheminée quasiment verticale. La désescalader au mieux (II/III) par un pas délicat et exposé, très dangereux s'il est humide, y compris à la remontée, car les prises de main sont problématiques. Désescalader une partie courte plus facile, et descendre par des pentes agréables jusqu'à un col (290 m), entre les lacs Tennesvatent et Fjerddalsvatnet (pylône). Bien repérer les cairns pour remonter jusque sous une austère falaise noire exposée plein nord, à la fin par une traversée ascendante d'un névé (430 m). Longer le névé sous la falaise en suivant les cairns/traces, puis descendre le terrain assez humide jusqu'au déversoir du Krokvatnet (350 m), traversée par une margelle en béton. Remonter par d'agréables pentes herbeuses jusqu'au point 448 m, jonction avec le sentier montant du Forsfjorden. Redescendre direction NO jusqu'à proximité du Krokvatnet (360 m) (4 h).
En montée raide dans une végétation épaisse de fougères, atteindre et longer une barre rocheuse par le sud. Surmonter un passage très raide équipée d'une corde fixe, puis atteindre le replat de Lamheia (480 m) d'où l'on se dirige vers une fine arête redressée, que l'on remonte sur son fil par un sentier (quelques passages raides). Déboucher sur un dernier replat plus vaste (650 m) avant la face sud-est de l'Hermannsdalstinden, que l'on aborde par des pentes de végétation rase. Bien suivre les cairns puis les marques, on évite les éboulis en passant par leur gauche (dans le sens de la montée). Sur le final redressé et rocheux, soit suivre les marques rouges, qui opèrent une traversée vers un couloir débouchant sur la crête sommitale, basculent côté nord-ouest et atteignent le sommet constitué de gros blocs ; soit, en suivant quelques cairns sur la gauche, grimper directement au sommet, par des pas astucieux et faciles dans une pente très raide.

Précautions

Plusieurs passages exposés, notamment sous la cabane de Munkebu, et dans l'ascension du sommet proprement dite. Itinéraire et retraite problématiques si le rocher est humide. Garder une marge physique pour le retour, long et épuisant avec 400 à 500 m à remonter.


Commentaires difficultés

Exceptionnellement long et engagé pour une randonnée "à la journée". Plusieurs passages techniques, névés, pentes raides, et un vrai passage d'escalade. Epuisant physiquement avec ce profil tout en remontées/redescentes.
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Se garer à Sørvågen, sur la E10 (route principale des Lofoten) entre Reine et Å. Ne pas chercher à rentrer dans les petites routes : stationnement quasiment impossible.


Situation




Sortie du 08-06-2013

Stuvdalsvatnet - Tridalsvatnet - Fjerddalsvatnet

Parti pour ne faire qu'une portion de cette rando, je pensais atteindre Munkobu et, au lieu de suivre le topo de benjamin (long et engagé), je comptais bifurquer une fois aux cabanes de Munkenbu vers la droite en direction du Munken (775 m) qui semble plus accessible...

Parti de Sorvagen vers 20h00, la météo est franchement peu folichonne. J'arrive vers 22h00 (avec quelques pauses photos) vers Djupfjordheia. La visibilité est nulle (je ne parviens pas à voir Munkebu qui se trouve à 500 m et il commence à y avoir un vieux crachin insistant... Je fais demi-tour et rentre à A

Le rocher est assez rugueux... C'est une bonne chose quand il fait humide. Les trombes d'eau de la veille alimentent encore les ruisseaux, le bruit de l'écoulement est omniprésent...

Lumières moches, mais ambiance magnifique... Le brouillard me suit dans me descente


  • Horaire : 6h
  • Dénivelé : 550 m

Autres sorties

Date Titre Auteur
05-07-2011

Une randonnée grandiose. Une ampleur et un engagement de course d'alp...

6 Benjamin Dollet

Identification

( ) bivouak.net

Social Media