Tête du Lauzarot depuis l'Ubac

Tête du Lauzarot depuis l'Ubac

  • Altitude départ : 1000
  • Altitude sommet : 2264
  • Dénivelé : 1270
  • Temps de montée : 3h30
  • Temps de descente : 2h30
  • Orientation : Toutes
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

Du parking au bout de la route de l'Ubac, prendre la route forestière, puis éventuellement le sentier le long de la rivière s'il est ouvert. Autrement rester sur la piste jusqu'aux chalets de Prentiq.
Laisser la montée au col de Pétarel et cibler le vallon à droite, dont il faut trouver le départ un peu plus haut sur la piste forestière (dans un virage de la piste là où on est en face du vallon reperer des panneaux de bois sans rien d'écrit un peu au dessus du talus, monter là, on trouve rapidement la sente)
Suivre la sente jusqu'à la cabane des Muandes.
Au dessus de la cabane retrouver une sente qui amène au pied de la Tête du Lauzarot. de là prendre la montée qu'on préfère...à gauche, à droite, ou tout droit!

D'après "Randonnées au fil du Drac, Ecrins Ouest" de Jean-Michel Pouy
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Saint Firmin - La Chaup - L'Ubac


Situation




Sortie du 24-06-2011

au dpart....

Tous les sommets dans les nuages au lond du trajet, mais j'espère toujours qu'une fois dans le Valgaudemar ça sera mieux...quand j'arrive ça semble être en bonne amélioration...mais ça ne restera qu'un faux espoir.

Je pensais monter aux chalets de Prentiq par le sentier le long du ruisseau, mais celui-ci est fermé pour exploitation forestière...en cours. Et vu les pentes sur lesquelles ils coupent les arbres au dessus du sentier, il serait suicidaire de l'emprunter. Ce sera donc la piste...Après tout, ce sentier est paraît-il mal dégagé, donc plein d'orties et puis il est très encaissé au fond alors que la piste est aérée...on se console comme on peut!!

Ensuite arrivée aux chalets il faut trouver le sentier qui remonte le vallon des Muandes. Là c'est un peu plus dur avec la piste.Je cible le vallon, puis là où devrait se trouver le départ du sentier et un cairn...pas grand-chose, mais effectivement à la place de la végétation au dessus du talus de la piste, il aurait pu y avoir qqchose...je monte voir...et je trouve l'étroite sente. Eh bien voilà! faut juste insister un peu!

Pas bien , large, par endroit végétationneuse, qq arbres en travers, elle devient plus évidente après.Des chamois font des cabrioles sur des névés restants sur les pentes latérales. Les éclaircies en bonne voie du départ ont disparu et je n'ai que des nuages au dessus dans les quels je vais même entrer de plein fouet. C'est presque sans vue du tout que j'atteins la cabane.
En voulant prendre une photo de la fontaine devant la cabane, une pierre mouillée m'envoie au tapis, pour un bain de siège dans l'eau glaciale et une main coupée...
Bon, je mange..on verra après...
Après c'est toujours dans le brouillard et je ne vois pas la suite de la sente. Je remonte quand même derrière la cabane en explorant un peu...et hop la voilà!! allez c'est parti pour une montée "à vue dans le brouillard" à cette Tête du Lauzarot!
J'essaie de ne pas lâcher la sente et en plus de prendre des repères pour la descente.
Et puis voilà devant qqchose qui pourrait bien être le sommet! Je monte par la droite, mais pas encore assez à droite où il y a une crête herbeuse, et me voilà en pente très raide, et enfin le sommet.
Le paysage se dévoile ici ou là par à coup et un rayon de soleil m'accueille au sommet.
Je choisis de descendre par le couloir central, qui vu d'en haut semble bien tracé et pas trop raide...mais une fois dedans c'est pas si bien tracé et plutôt raide...bref je fais un peu de toboggan dans les myrtillers!
Puis il faut retrouver la sente de montée, mais pas de pb car j'avais bien pris des repères.
Par contre, la cabane où je suis arrivée à tâtons, je n'ai pas de repère et ne retrouve plus la sente.je la cherche trop loin et resterai un moment prisonnière des arbustes,rhodos et genévriers...je finis par arriver à en sortir, retourne vers la cabane et trouve enfin la sente...il n'y a plus qu'à descendre, sous le soleil retrouvé (du moins en bas, car les sommets resteront bouchés).
Et avant de rejoindre la piste je trouve un chemin herbeux, plus commode que la 1ère partie de la sente. je me dis qu'il doit bien arriver aussi sur la piste, ce qui sera le cas.
Et pas mécontente finalement de récupérer la piste à Prentiq, pour une fin de descente un peu moins en regardant où on met les pieds!

Photos de la sortie

Commentaires

Jean-Michel Pouy
28-06-2011 08:50:37

Dommage pour la vue car c’est un beau belvédère. Une autre fois peut-être avec d’autres conditions ? :?


  • Horaire : 3h30
  • Dénivelé : 1270 m

Identification

( ) bivouak.net

Social Media