Le Pouzenc Par le Vallon Muretier, les arêtes
du Pouzenc-Silhourais-costa Rouenda, descente

Le Pouzenc Par le Vallon Muretier, les arêtes
du Pouzenc-Silhourais-costa Rouenda, descente

  • Altitude départ : 1660
  • Altitude sommet : 2898
  • Dénivelé : 1610
  • Temps de montée : 6h
  • Temps de descente : 1h30
  • Orientation : Toutes
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

Du Parking, suivre la piste forestière du Vallon de l’Eyssalette en direction de la Cabane du Lac et le Lac de Ste Marguerite. A l'altitude 1939m, prendre à droite la direction des Sources de Jérusalem. Vers 1950m au niveau d'un un petit panneau (à ne pas rater), mentionne « Pouzenc, vallon du Muratier », quitter la piste pour prendre un sentier à gauche. Ce sentier nous permet de déboucher dans ce vallon sauvage. suivre l’intégralité du vallon jusqu'au bout (points rouges et carrés blancs) jusqu'à l'altitude 2360m, où un panneau signale le fond du vallon.

On trouve facilement une sente très raide et bien tracée sur la droite qui gravit les pentes exposées Est pour gagner le point bas de l’arête S du Pouzenc : Le Col du Pouzenc, 2678 m – Panneau et Grand cairn à droite.

Gravir l’arête vers le N en se tenant tantôt sur le fil et plus généralement sur le versant Est de la montagne: terrain délicat, rocher brisé, peu exposé mais aérien et jamais réellement difficile. On atteint le sommet du Pouzenc 2898 m, au bout de la longue arête.

Du sommet du Pouzenc revenir au Col du Pouzenc et continuer l'arête au sud puis à l'est facilement jusqu'au sommet de l'Auta, 2770m. On domine magnifiquement tout le vallon du Muretier avec à gauche le Pouzenc et à droite le Silhourais. Ne pas suivre l'arête pour atteindre le col 2615m mais contourner une barre rocheuse très difficile à désescalader par versant du vallon du muretier.

Du col 2615m, s'engager sur la ligne de crêtes du Silhourais en restant au plus près de l'arête faîtière. L'ensemble reste en rocher très brisé de difficulté comparable à l'arête terminale du Pouzenc. Il convient cependant de rester vigilant. On atteint ainsi assez facilement le sommet coté 2775m où l'on trouve un très gros kairn.

Du sommet 2775m, l'arête devient très aérienne et rocheuse, il faudra s'engager en sachant que l'on rencontrera alors des passages d'escalade jusqu'au sommet du Silhourais.

Descendre dans une une brèche et gravir une première pointe. L'escalade est peu difficile avec quelques pas d'escalade (2) en rocher très brisé.
De cette première pointe on se trouve face à un éperon raide que l'on atteint en gagnant un brèche assez encaissée. Rester de préférence versant Est pour atteindre la brèche. De la brèche gagner le pied d'un couloir-chenimée quelques mètres sur la droite (Est). Remonter ce couloir sur 20 m (3, rocher correct), puis franchir en oblique à droite un court passage légèrement surplombant (3+) pour atteindre une belle vire (aucun équipement en place). Faire quelques mètres à droite sur la vire et remonter un second couloir-cheminée de 15m (3) en rocher moins bon pour atteindre l'arête faitière (aucun équipement en place). poursuivre alors l'arête en rocher brisé mais facile. Un court passage à plat en fil de rasoir de 5m peu difficile techniquement (2) mais très aérien permet d'atteindre une troisième petite pointe.
De cette pointe on rejoint facilement une dernière brèche au pied du sommet du Silhourais. Remonter au mieux la section en rocher très brisé, sans difficulté technique pour atteindre (enfin!!!) le sommet du Silhourais (hourra!!!).

Du sommet du Silhourais on retrouve une ambiance randonnée plus bucolique. Poursuivre la ligne de crête très facilement jusqu'au vaste col 2674 m et puis jusqu'au sommet de Costa Rouenda, 2752 m.

De Costa Rouenda, continuer (sud-Est) le long de la ligne de crête pour atteindre le Col de l'Âne (ou de l'Eissalete) à 2524m. On retrouve alors un très bon sentier qui ramène dans le Vallon de l'Eissalete, au Lac de Ste Marguerite, puis la cabane du Lac où l'on retrouve la piste forestière qui descend aux Orres et au parking.

Précautions

Randonnée engagée avec longs passages d'arêtes aériennes en rocher brisé et passages d'escalade non équipés concentrés dans les dernières pointes pour atteindre le sommet du Silhourais. Il conviendra de s'équiper en conséquence le cas échéant (30m de corde, baudrier, casque, coinceurs et quelques pitons pourquoi pas) et de prendre garde à s'engager en cas de météo stable et de rocher sec.


Commentaires difficultés

Randonnée magnifique mais difficile avec une traversée d'arête soutenue et aérienne. La traversée entre l'Auta et le Silhourais sera particulièrement technique avec plusieurs passages d'escalade, dont un éperon de 40m très raide (3/3+) avant d'atteindre la dernière brèche sous le sommet du Silhourais.
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

A Embrun, au niveau du rond point des Orres (RN 94), prendre la D40 en direction des Orres. Dans le grand virage avant d'arriver à la station, prendre une route à droite direction "le Pré bois" et se garer dans la première épingle à cheveu quelques centaines de mètres plus loin (parking, nombreux panneaux de départ de randonnée et de la Via Ferrata des Orres).


Situation




Identification

( ) bivouak.net

Social Media