Bec de l'Aigle Par le versant Sud depuis
Villard

Bec de l'Aigle Par le versant Sud depuis
Villard

  • Altitude départ : 990
  • Altitude sommet : 2210
  • Dénivelé : 1300
  • Temps de montée : 3h30
  • Temps de descente : 15mn de vol
  • Orientation : Sud
  • Balisage : De belles peintures rupestres inscriptions blanches
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire accès

Du parking, traverser intégralement le village et prendre le sentier juste à droite de la dernière maison non loin de la petite chapelle Saint Ariey. le sentier monte d'abord doucement à travers des ravines puis s'engage franchement dans la pente après une longue traversée vers l'est. il s’élève en lacets jusqu'à l'altitude 1550 m où il faut prendre à droite à une intersection. le sentier que l'on quitte redescend à l'Espacelet.

Une nouvelle série de lacets dans des pentes raides permet aisément de s'élever à travers des barres. On fini par atteindre une belle arête à son point faible, à 1980 m. Depuis ce perchoir, il suffit de suivre l'épaule débonnaire au dessus par un sentier assez bien tracé, bien qu'il ne soit pas mentionné sur la (ma) carte. On abouti à un vaste replat avant le sommet, large bastion avant le Grun qui nous écrase de sa présence minérale.

Itinéraire vol

Déco : c'est un sommet idéal par vent du sud, une vaste banquette permet une préparation sereine. une composante est ou ouest à ce sud n'est pas gênante, la banquette donne sur les deux versants sans cassure notable D1. Par vent de nord, c'est pas conseillé (sous le vent du Grun) mais on peut décoller avec une composante ouest assez facilement, la pente est plus raide et N-O : D2 Vol : RAS Y a du gaz ! V1 Attéro : Entre Saint Firmin et Le Villard, de vastes champs allongés dans le sens de la vallée au lieu-dit "la Grangeasse". Ils sont à 400m à l'est du cimetière A1. Remonter à la voiture par un sentier direct au lieu-dit "les ruines" Attention au vent de vallée qui se lève en milieu de journée, bien que la vallée soit bien large à cet endroit.

Précautions

Déconseillé par vent de Nord


Commentaires difficultés

Le Bec de l'aigle est l'objectif rêvé pour le parapentiste qui pourra aisément se prendre pour ce volatile sur les flancs ensoleillés de la montagne du Grun de Saint Maurice. Saint Maurice est par ailleurs le patron des teinturiers donc par extension... de nos voiles colorées, encore une bonne raison d'aller y trainer nos chiffons.
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Grenoble > Corps > Saint Firmin > tourner à gauche direction le Villard > Le Villard > Parking 3 Véhicules à l'entrée du village


Parcours


  • Nb points : 5
  • Donnée terrain : Oui
  • Distance (km): 6.408
  • Dénivelé - : 1257
  • Dénivelé + : 0
  • Taille fichier : 28 kB
  • Description : Belle balade à l'entrée du vallon du Valgaudemard
  • Téléchargement


Sortie du 06-10-2010

Inscriptions rupestres assez rustiques

Après le www.bivouak.net/topos/course-id_course-1331-id_sortie-8395-id_sport-16.html de samedi, je suis loin d’être sevré, aussi la première météo favorable sonne pour moi comme une obligation, j'ai un besoin impérieux de me dégourdir la voile, qui n'a pas pris l'air depuis presque un mois. www.bivouak.net/topos/course-id_course-4471-id_sport-2.html et surtout www.bivouak.net/album_photos/photos.php?id=22393 de Véro ont excité ma curiosité, voilà un sommet rêvé pour le parapente. Alors en avant !

Le sentier, comme le hameau du Villard me sont totalement inconnus aussi suis-je un peu perdu au départ de nuit... Heureusement un sympathique villageois, tout aussi matinal que moi, vient à ma rencontre et m'explique tout du Bec dont l'ombre chinoise se découpe joliment au dessus de nous. (s'il fait nuit, c'est que je n'ai qu'une demie RTT, il faut optimiser!), la montée est agréable sur un sentier bien tracé à la pente constante.

Une fois l’arête atteinte, mauvaise nouvelle, le vent du sud est nul, le vent du nord... puissant.... Bon, il est encore tôt, ne perdons pas espoir, et plus je monte plus la brise descend brutalement, elle dévale du sommet, bien fraiche encore à 9h30. Furax, je suis prêt a en découdre avec cette brise, j'arrive au sommet d'un pas décidé, heureusement la brise a une composante Ouest, alors j'étale en contrebas, la voile bien en travers de la pente avec le bord de fuite bien calé par des pierres. Et puis, comme par enchantement le vent s'est calmé pour ne devenir qu'une petite brise fraiche et agréable. Point n'a été besoin de s'arcbouter contre le vent, un décollage facile et serein !

le vol est somptueux avec en face un Dévoluy baigné de soleil. La vallée est profonde et le gaz vite important. En fond de vallée du Drac, bizarrement le vent est déjà bien installé de sud, mais du Valgaudemard coule encore la brise froide du matin. Pour éviter un atterrissage dans une herbe encore gorgée d'eau, je vise la D58 sur laquelle je me pose façon Jodel. A cette époque de l'année, la gigantesque muraille du Chaperon projette longtemps son ombre glacée dans les champs au fond de la vallée, interdisant du même coup l’évaporation de la rosée.

Photos de la sortie


  • Horaire : 3h30
  • Dénivelé : 1300 m
  • Temps de vol : 15 m
  • Plafond max : 2200 m

Identification

( ) bivouak.net

Social Media