Cervin le tour en 9 jours

  • Altitude départ : 2010
  • Altitude sommet : 4478
  • Dénivelé : 7200
  • Distance : 170 km
  • Temps de montée : 72
  • Orientation : Toutes
  • Balisage : Flèches jaunes en Italie Balisage BRB (Blanc Rouge Blanc) en Suisse
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

J0 : Parking - Refuge de Prarayer (+80, -0, 1H00) , longer le lac sur sa rive droite par la large piste et atteindre le refuge de Prarayer.

J1 : Ref. Prarayer - Ref Perrucco Vuillermoz (+1150, - 200, 8H00) du refuge descendre légèrement dans le bois puis prendre à droite le sentier du Col de Valcornera, au col descendre rapidement sur le refuge Perrucco bien visible.

J2 : Ref Perrucco Vuillermoz - Cabane Gandeg (+150, -1400, 8H00) descente jusqu'au niveau des bergeries du lac de Tsignanaz, remonter alors la fenêtre de même nom avant de rejoindre Perrière. Là prendre le bus jusqu'à Breuil Cervinia puis les téléphériques qui mènent au sommet du glacier de Théodule. Descendre par le glacier à la cabane Gandeg.

J3 : Cabane Gandeg - Zermatt (+150, -1550, 8H00) Ici variante par rapport au balisage, descendre par le sentier à droite en sortant du refuge (cairns) rejoindre la plateforme de Furgg, monter par la piste de ski sur Schwarzsee, longer le lac et par le sentier rejoindre Stafelap, puis Zmutt puis Zermatt.

J4 : Zermatt - Europahutte (+700, -700, 8H00) Montée par le funiculaire sur le plateau de Sunnegga. Prendre le sentier de liaison qui retrouve le tracé du tour à Tufferen. Le sentier balcon alterne montées et descentes et mène à Ottavan puis à Europahutte.

J5 : Europahutte - Saint Niklaus (+700, -1300, 10H00) Toujours le sentier balcon montant descendant qui mène à Gasenried, là bus pour Saint Niklaus.

J6 : Saint Niklaus - Gruben (+1000, - 1100, 8H00) Montée par le téléphérique de Jungu, puis sentier pour le col de Augstborgpass et descente rapide sur Gruben.

J7 : Gruben - Zinal (+950, -1200, 8H00) Montée directe par le bois puis l'alpage sur le col de Meidpass puis descente sur Saint Luc et car pour Zinal.

J8 : Zinal - Arolla (+1200, -1600, 9H00) Téléphérique de Zinal pour le plateau de Sorebois. Là montée sur la Corne de Sorebois, descente sur le lac de Moiry et remontée sur le Col de Orrent avant la descente sur Villa. Bus pour Arolla.

J9 : Arolla - Prarayer (+1200, -1000, 10H00) Trajet en véhicule jusqu'à la côte 2080 puis montée sur le col Collon, traversée du glacier et dernière descente sur Prarayer pour rejoindre le gîte du J0.

J0' : Ref Prarayer - Parking (+0, -80, 1H00) trajet du J0 en sens inverse.

Précautions

Traversée (facile) de 2 glaciers, les crampons sont très vivement souhaités même si certains en font l'impasse. Attention aussi à l' étape des casses, et pour ceux qui craignent le vertige il y a une longue passerelle himalayenne à passer avant Europahutte.


Commentaires difficultés

Traversée des casses, glaciers
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Accès par la route de la vallée d'Aoste, puis celle de Valpelline stationner au parking du barrage de Place à Moulin (Prarayer)


Situation




Sortie du 05-09-2010

Refuge Perrucco

Certains topos guides (notamment Suisse) donnent ce tour pour le plus beau des Alpes, je ne me prononcerai pas car je ne les ai pas tous fait, mais incontestablement il est magnifique. Les vues sur environ 40 sommets de plus de 4000 (il parait que l'on en dénombre 4icon_cool.gif sont impressionantes. Je ne les citerai pas tous mais quelles beautés que Cervin, Mont Rose (pour ce qui iront là bas coucher à Gandegg est obligatoire), Brigthorn, Weisshorn, Bishorn etc.. surtout aux lever et coucher de soleil là où la lumière est rose.
Par contre ce tour, malgré les liaisons routière et aérienne, est sportif et demande une bonne adaptation au trek. Il n'est pas exempt de difficultés dûes au terrain. Les casses de l'étape Europahutte - Saint Niklaus, où nous avons eu une chute qui s'est révélée sans trop de gravité mais qui aurait pû avoir des conséquences plus graves, méritent une trés forte attention.
La dernière étape que nous avons faite entre Arolla et Prarayer par le col Collon est absolument magnifique, si pour les alpinistes elle est facile et petite montagne, pour les randonneurs c'est de la haute montagne. Hélas le glacier, aux dires des récidivistes présents avec nous, fond à grands pas et laisse place maintenant à une large moraine.
Un mot enfin sur les hébergements ils sont tous trés confortables avec un accueil absolument agréable et une nourriture trés correcte. Si vous êtes intéressés par les adresses vous pouvez me contacter.
En conclusion ce tour est à faire, il est maintenant de plus en plus emprunté, et c'est bien sur la rançon du succés qui amène ici les randonneurs que nous sommes.

Photos de la sortie


  • Horaire : 72
  • Dénivelé : 7200 m
  • Participants : Annick, Danielle, Monique, Doïna, Jacqueline, Sylvie, Damien, Pierre, MichelC, MichelS, Daniel

Identification

( ) bivouak.net

Social Media