Pointe de Ronce Voie normale depuis Cote
Plane (Col du Mont Cenis)

Pointe de Ronce Voie normale depuis Cote
Plane (Col du Mont Cenis)

  • Altitude départ : 2230
  • Altitude sommet : 3612
  • Dénivelé : 1450
  • Distance : 12 km
  • Temps de montée : 4h
  • Temps de descente : 3h
  • Orientation : Nord-Ouest
  • Balisage : Sente cairnee qui mène au glacier
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

Du parking de Cote Plane, monter jusqu'au télécabine de l'Arcelle (arrivée du télécabine) et prendre une sente qui demarre juste au-dessus. Cette sente est bien marquée et cairnee (assez raide) et mène aux rochers de la Cailla (altitude 2850). Arrivé a ces derniers, la sente toujours cairnee serpente a travers des blocs sous le Signal du Mont Cenis, et tourne a gauche en passant a travers des barres pour atteindre le pied du glacier de l'Arcelle. Une longue traversée (sud) demarre alors pour finalement atteindre le glacier de l'Arcelle Neuve puis on gravît la face Nord-Ouest sur 400m de dénivelée pour sortir sur une crête a 3500m environ. Suivre cette crête qui mène a une antecime (alt 3585m) puis au sommet. On longe le glacier du Vieux. La descente se fait par le même itinéraire.

Commentaires difficultés

Environ 30 a 35 degrés de pente moyenne sur 400m lors de la montée du glacier de l'Arcelle Neuve (face nord ouest)
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

De Chambery, prendre l'autoroute de la Maurienne jusqu'à Modane. Puis, suivre la route en direction du Col du Mont Cenis. 500m environ avant le col, tourner a gauche sur une piste (La Femaz) qui conduit au point de départ a Cote Plane (environ 3 km de piste)


Situation




Sortie du 02-07-2010

Loic et moi décidons initialement de tenter l'ascension de la Tete des Fetoules mais l'isotherme zéro a 4200-4300 nous fait changer d'objectif notamment a cause de la forte dénivellation et de la longueur de cet itinéraire. Feu sur la Pointe de Ronce même si les kms pour atteindre le parking de départ sont dissuasifs mais bon on a rien sans rien.

La Passat tant bien que mal arrive a franchir tous les pièges de la piste qui conduit au parking du départ de notre course du jour. Il est 6h et nous ne boudons pas notre plaisir d'admirer le paysage dont nous jouissons déjà. Après quelques tergiversations, nous voilà parti bille en tête sur notre petite sente non sans que Loic ait remarque un eterlou qui déambule dans les rochers qui nous surplombent. Rapidement, nous voilà au pied du glacier. Nous prenons le temps de nous delester quelque peu et mettons les grosses chaussures d'alpinisme en prenant soin de bien ranger les baskets. Le soleil inonde déjà nos visages. Il ne nous quittera plus. Le regel étant plus que limite, la traversée du glacier de l'Arcelle est un peu fastidieuse (on enfonce pas mal parfois). La montée de la face Nord Ouest du glacier de l'Arcelle Neuve est physique car a chaque pas, on enfonce de 30 cm.

Loic, comme a son habitude, demarre a la trace. C'est très agréable de suivre derrière Mr Cuissator surtout que vu comme on enfonce, le rythme est soutenu. Comme toutes les bonnes choses ont une fin, a mon tour de faire la trace et la c'est pas la même. Les cuisses se mettent a chauffer et la crête salvatrice paraît si loin? Loic derrière sifflote allègrement et a largement le temps d'admirer le paysage. Nous atteignons finalement cette fameuse crête et atteignons rapidement l'antecime. La crête finale très esthétique s'affine et le souffle court, la cime tant convoitée est atteinte. La vue est panoramique, même si en Italie les cumulus sont bien presents.

Au final, c'est une bien belle rando avec mon Lolo en espérant que d'autres plus belles encore suivront?



Identification

( ) bivouak.net

Social Media