Les gorges de la Lyonne partie basse rive
gauche

Les gorges de la Lyonne partie basse rive
gauche

  • Altitude départ : 305
  • Altitude sommet : 701
  • Dénivelé : 300
  • Temps de montée : 3h
  • Orientation : Toutes
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

Boucle qui permet de découvrir le fond de la partie basse (voire plus !) des gorges puis au retour en prenant un peu de hauteur de profiter du belvédère d'en Bouchet.

Depuis l'usine, suivre le GR vers l'amont rive droite. Lorsqu'il s'élève sur la gauche vers Megretière, le quitter pour une sente sur la droite, menant rapidement au Pont du Roi (cf topo gorges de la Lyonne depuis les Rochats). Le traverser, et prendre en face une sente qui tourne à gauche et poursuit vers l'amont en montant parfois abruptement.

On arrive à une crête avec un embranchement offrant 3 possibilités. A gauche en aller-retour, belvédère signalé dans le topo évoqué à ne pas manquer. A droite montée directe possible vers en Bouchet. En face, on empruntera une sente bien tracée qui poursuit à flanc entrecoupée de raidillons sur la rive gauche. Après quelques points de vue sur les falaises du Serre du Beau Temps vues d'en bas, elle finit par rejoindre un nouvel embranchement situé à l'entrée d'une petite prairie bien visible sur les photos satellites mais pas sur la carte.

De ce point, emprunter le sentier qui traverse la prairie et rejoint très rapidement le cours de la Lyonne. A partir de là, même s'il reste visible, il est beaucoup moins bien dégagé... Peu après la fin des falaises du Beau Temps, il traverse une première fois la Lyonne, puis plus haut une seconde (restes des piles d'une passerelle disparue). Poursuivre tant que la végétation n'est pas trop dense à votre goût !

Au retour, prendre à l'embranchement de la prairie signalée plus haut le sentier à gauche bien tracé qui monte directement vers en Bouchet. Arrivé là, prendre la piste qui mène aux Traverses puis rejoindre le point de départ par le sentier des Voutes puis le sentier pris à l'aller.

Commentaires difficultés

-sentes parfois un peu encombrées de végétation et à flanc de montagne, humidité et mousses rendent les rochers glissants. -parcours d'une portion non négligeable du fond de la gorge avec des risques de lâcher des eaux (complexe hydro-électrique).
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Départ de l'usine hydro-électrique de Bouvante, à laquelle on accède par St-Jean en Royans, puis Oriol en Royans.


Situation




Sortie du 05-06-2010

cf

Commentaires

François LANNES
06-06-2010 12:57:50

Bonjour tcholpon, Et bien je constate que la Lyonne a vu passer du monde, ces derniers temps, et que le parfum d'inconnu se dissipe quelque peu, même s'il en reste encore...du parfum ! Prenons les choses dans l'ordre d'apparition : 1 - pour corriger ton topo, et marquer " en Bouchet ", tu peux revenir dans le topo (tu fais clic sur "Membres", clic sur topo, et clic sur l'icone " modifier l'itinéraire ". Comme cela tout sera clair pour les suivants. 2 - tes remerciements sont très aimables. Et il faut bien sûr associer Scal à cela, car c'est tout les deux que nous avons fait ces sorties (mémorables) dans la Lyonne. Scal dont les photos sont à chaque fois les bienvenues, sans parler de ses commentaires ! ! 3 - puisque tu as vu les 2 anciennes piles de passerelle (hypothèse toujours à confirmer), tu es effectivement arrivé sous les Fredeleines. Mais tu n'es visiblement pas arriver assez au sud pour les avoir dépassées... Prospection à finir dans ce sens. 4 - pour le pont de la Reine, il est dans la partie que tu as évitée, un peu au sud du magnifique belvédère (dit de "la salle à manger"), quelques 400 m au sud. Il y a alors un éperon dans le flanc rive gauche (à cet endroit la Lyonne fait une courbe) et il faut descendre dans le lit du ruisseau. Soit dit en passant, il faut quand même en avoir envie, de descendre... C'est assez touffu, et raide... 5 - la descente depuis en Bouchet vers le belvédère de la salle à manger peut se faire. La bergère n'a peut-être pas l’habitude de ce genre d'acrobaties (de randonnée), mais cela peut se parcourir. Depuis le point le plus bas de la prairie au nord de la ferme, la sente commence. Bien sûr, il faut faire gaffe sur les 15 premiers mètres : là oui, c'est un peu dangereux. Mais après tout va bien. 6 - à la petite prairie, au sud d'en Bouchet, je n'avais pas remarqué l'arrivée de la sente que tu as empruntée. Puisqu'elle existe, cette sente, c'est parfait : cela permet de faire des balades en boucle. Va falloir faire une vraie cartographie su secteur, sous peu. Sinon, entre les sentes, les cairns, les prairies et autres point de repère, cela risque de devenir confu...

tcholpon
05-06-2010 22:25:32

un correctif d'abord : dans l'intro il faut lire en Bouchet et non en Rochat bien sûr. Aussi des remerciements pour goupil et françois lannes qui m'ont donné des idées à partir de leurs explorations ! Je suis remonté assez haut dans les gorges (à peu près sous la falaise des fredeleines je pense mais difficile d'être sûr), mais je n'ai pas trouvé le fameux pont de la reine. Je suppose qu'il se situe dans la partie du lit que j'ai évitée entre le pont du roi et la petite prairie ? J'étais d'ailleurs parti pour remonter le lit directement au dessus du pont du roi, mais j'ai vite renoncé devant les difficultés de l'entreprise (bravo à ceux qui l'ont fait !). Du coup j'ai tenté cette sente qui passe un peu plus haut et dont l'amorce figure sur la carte.Bonne surprise, ce n'était pas un cul de sac. Précaution de saison, il y a des moutons à en Bouchet : bien penser à refermer la barrière sur la piste. Je voulais redescendre par le sentier direct sur le pont du roi, mais la bergère me l'a déconseillé (éboulement ?). J'ai vu une amorce de sentier un peu plus loin qui partait entre en Bouchet et les Traverses. Peut-être cela descend sur le pont du roi aussi ? Pour la fin, je peux aussi proposer une variante (réalisée une autre fois) qui rallonge quelque peu : au lieu du sentier des voûtes, prendre la route qui passe en dessous des Foges, traverser la rivière de Léoncel au point côté 601m, puis prendre la 1ère à droite : une piste puis un sentier balisé par les grimpeurs passe au pied des falaises de Tamée (du très dur apparemment !). Elle remonte ensuite (petit pas) pour rejoindre le sentier balisé en dessous du pas de l'écho puis descente jusqu'au point de départ. Intérêt : belle vue sur les falaises découpées qui forment le promontoire entre la Lyonne et la riv de Léoncel.



  • Horaire : 3h
  • Dénivelé : 300 m

Identification

( ) bivouak.net

Social Media