Pas de la Porte par Jarnatière depuis les
Gailleux

Pas de la Porte par Jarnatière depuis les
Gailleux

  • Altitude départ : 500
  • Altitude sommet : 1055
  • Dénivelé : 560
  • Distance : ** km
  • Temps de montée : 2h40
  • Temps de descente : 1h30
  • Orientation : Ouest
  • Balisage : Aucun, quelques cairns depuis le pré du Malade jusqu'à la base du couloir.
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

Remontez la petite route sur 400 mètres environ jusqu'au joli hameau Les Gailleux. Prenez le large chemin terreux qui remonte Nord Est face à la seule borne à incendie. Il passe devant une cabane de chasseurs et poursuit sa montée jusqu'à un croisement de chemins. Laissez de suite à gauche le chemin qui descend vers le Souillet, laissez également le premier chemin à droite, prenez le second à droite montant. Il vire au Sud, et atteint le bas d'une belle prairie, poursuivre ce large chemin jusqu'à joindre avec une première patte d'oie. Prenez la branche de droite, à la seconde prenez celle de gauche en laissant à droite un chemin descendant. Notre large chemin laisse de suite la place à une sente, cette sente remonte le versant en plusieurs lacets, pour franchir l'échancrure de La Roche de Belle. A l'alt 770 environ, à une bifurcation, laissez à gauche une sente montante, prenez en face. On entame une bonne traversée sur une vire boisée bien fournies de buis. En sortant des buis, on traversera une petite clairière avec une source captée. Poursuivre en face, le cheminement devient plus large, se raidit un peu, et vient couper une large croupe. Continuer à plat, s'en suivra une descente, puis après une remontée, on prendra pied dans une clairière sur un replat (cabane fermée table de pique nique esseulée). Vous êtes au Pré du Malade.

Le couloir du pas de la Porte est bien visible au Sud Est si le temps le permet.

Commencez à descendre le large chemin plein Sud, et de suite s'engager à gauche sur une trace qui s'infiltre sous des petits hêtres. A une patte d'oie, deux traces se présentent, prenez la trace de droite, on trouvera plus haut quelques cairns jalonnant le parcours. Cette trace s'engage dans les buis, passe devant un poste de chasseurs, atteindra la base d'un couloir. Commencer d'abord par la droite, pour se trouver à la base de la roche en rive gauche. Remontez le couloir jusqu'à une difficulté, effectivement, notre couloir se sépare en deux. Prenez sur la droite, puis à gauche, on passera ainsi la difficulté. On atteint maintenant une vire que l'on remonte jusqu'à une seconde difficulté, là, c'est un mur qui se présente. Peu raide, mais tout de même glissant, avec de bonnes prises, avec un premier câble. Tenir le câble fermement, en le tirant vers la droite, on franchira la première barre plus facilement. S'engager dans le couloir obstrué d'un bloc, au dessus de celui ci, un second mur se présentera à nous. De la gauche vers la droite, jusqu'à trouver un deuxième câble qui nous aidera à prendre pied au pas de la Porte (arête boisée) altitude 1055.

La descente s'effectuera aujourd'hui par le même chemin.
Au pas, en suivant la sente vers l'Est, on pourra rejoindre le vallon des Ecouges, mais là, on verra un topo.
Du pas, une trace à main gauche peu visible sous les buis remonte vers Nord et gagne une petite clairière et la crête boisée. on aura au moins la vue sur le rocher du Malade et une partie de la vallée.

Précautions

Redoublez de prudence si humide dans le couloir, éviter pendant la période de chasse.


Commentaires difficultés

Je cote R3 pour le pas de la Porte, R1 pour l'approche même s'il n'y a pas de balisage. La difficulté pourra venir du couloir à remonter si humide.
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

De Veurey-Voroize, prenez la D.1532 en direction de Valence. Tournez à gauche pour entrez dans St Gervais, et prendre au centre du village la direction du col de Romeyère. A l'altitude 451, prenez à gauche la petite route de Freyssinet. Garez votre véhicule sur la gauche peu avant le virage ou coule le ruisselet la Tourtounière à l'altitude 500. Emplacement pour 2 véhicules environ.


Situation




Sortie du 23-05-2010

Les Gailleux.

Avec en poche le topo n° 29 de Mr Antoine Salvi,
Belvédère du Rivet, mon intention était de faire ce circuit.
Arrivé au collet ou trône un hêtre majestueux, je cherche mon hêtre, il gît sur le sol. Les forestiers sont passés par là, le versant Nord ou je suis sensé trouvé une trace est recouvert de toute sortes d'arbres jonchant le sol. J'inspecte les lieux du haut de mon collet, très accidenté avec tous ces arbres, aucune sente n'apparait, je fais demi tour. A la bifurc alt 770, je bifurc à gauche pour pas partir la musette sans topo.
Vraiment c'est un beau secteur sauvage, je reviendrai.

Et comme dit Mr Salvi.
"Ce raide versant Ouest, sous sa sombre couverture boisée d'où s'échappent de longues lignes de roches calcaires ne parait guère propice, au premier regard, à la randonnée. Il dissimule bien des possibilités de cheminement et leur découverte présente bien des charmes malgré le solide engagement sportif exigé"

Texte de Mr Antoine Salvi
Croisé personne sur ces sentes, au Gailleux, je discute avec un chasseur du coin, c'est lui qui a posé le câble du couloir.

Photos de la sortie

Commentaires

geba
03-04-2012 14:53:48

Merci de ta précision. C'est un peu ce que j'imaginais.

moudujeunou
03-04-2012 13:49:27

Si mes souvenirs sont bons, la crête de l'Ours est malcommode, encombrée de branches et bois morts, pas vraiment de traces, et peu de vue car boisée. Quelques sections en lapiaz également. Il vaut mieux redescendre un peu pour reprendre les sentiers du versant Est, une ancienne piste et une sente (gauche) mènent directement au pas de Montbrand sans prendre celles balisées.


geba
03-04-2012 13:31:14

grotoumou
L'enchaînement Freyssinet - Pré Paillet - Pas de la Porte - Pas de Cumacle - Pas de Montbrand - Passage du Versoud et retour par Tourtonnière est recommandé.
Et comment traverses-tu du Pas de Cumacle jusqu'au Pas de Montbrand ? Par la crête ou par les sentiers du versant Est du Banc de l'Ours ?


geba
03-04-2012 09:35:21

J'ai effectivement vu la sortie de cette sente. Mais monter depuis Freyssinet doit être bien raide…


moudujeunou
03-04-2012 09:04:11

A noter que la sente directe (notée sur IGN) reliant Freyssinet au Pré Paillet est réalisable plutôt à la montée (R2+ avec un passage rocheux terreux glissant pour surmonter la barre), permettant de faire une boucle avec le topo d'as. L'enchaînement Freyssinet - Pré Paillet - Pas de la Porte - Pas de Cumacle - Pas de Montbrand - Passage du Versoud et retour par Tourtonnière est recommandé pour les crapahuteurs en quête de solitude (R3 pour l'ensemble). Et bien d'autres pépites plus au nord également...


geba
02-04-2012 16:47:17

Bonjour, J'ai repris aujourd'hui l'itinéraire décrit par Antoine Salvi intégralement (sauf pour la variante de départ proposée par patrice.v. La noyeraie est bien clôturée en électrique pour abriter un cheval comtois et deux ânes sympathiques. Le vieux sentier qui franchit le ravin du ruisseau de Toutonnière est magnifique. Il disparaît plus ou moins sous le collet du hêtre (aujourd'hui disparu). Les restes d'exploitations forestières compliquent les choses, mais j'ai pu trouver le départ de la sente de la traversée. Elle ne devient rapidement plus qu'une vague trace difficile à suivre dans les pentes raides et instables. Le passage terreux délicat du topo est protégé par un vieux câble lâche installé en main courante. Le sentier a presque complètement disparu dans le couloir, subsistent les traces de quelques lacets. Et quand on part à droite pour contourner la barre rocheuse, le sentier n'existe plus et les arbres tombés en travers ne simplifient pas les choses. Aller et retour du belvédère du Rivet et descente de la piste avec une visite à la carrière de meules (merci Glag). Le sentier du Pas de la Porte n'est pas facile à trouver, ensuite il est assez facile à suivre jusqu'à l'échancrure dans la falaise. La première traversée présentent deux pas plutôt exposés. Le passage est protégé par un vieux câble. La descente demande prudence jusqu'au câble suivant qui aide à franchir un ressaut rocheux couvert de terre et de gravillons… (À noter de nombreuses tiges filetées plantés dans la roche des passages délicats ?). La suite est agréable jusqu'au collet où j'ai profiter de la table de pique nique installée par les chasseur en août 2007. Le retour par la piste jusqu'à la prise d'eau est sans souci. Le sentier qui fait suite à tendance à s'ébouler par endroit dans les pentes très raides couvertes de buis, pourtant. Le sentier du ravin du ruisseau se retrouve avec plaisir. Cela reste malgré tout une randonnée intéressante pour l'ambiance sauvage du lieu et le plaisir d'emprunter des sentiers et passages ancestraux. l'ensemble de l'itinéraire demande de la prudence et un temps sec.


patrice.v
26-05-2010 16:39:47

Salvi Antoine
Bonsoir Patrice, Ton compte-rendu confirme ce que m'ont communiqué des amis qui ont fait la rando il y a trois semaines... Plus de hêtre majestueux, une coupe de bois ne facilitant pas le parcours ... Ils ont pourtant atteint le pas du Versoud.. et devant la menace de la pluie sont revenus pas le même chemin... Amitiés montagnardes
C'est vrai que j'aurai du insisté pour le pas du Versoud, mais c'est pas perdu MrSalvi, je compte bien y retourner bientôt. En tout cas, c'est un coin sauvage comme je les aime, je n'aurai croisé personne de la journée. Merci à vous de vos œuvres. :wink: :wink: -patrice-alias Valverco :roll: Et faite moi confiance, pour ma part c'est pas un coin que j'ignore:wink:

Antoine Salvi
25-05-2010 21:01:37

Bonsoir Patrice, Ton compte-rendu confirme ce que m'ont communiqué des amis qui ont fait la rando il y a trois semaines... Plus de hêtre majestueux, une coupe de bois ne facilitant pas le parcours ... Ils ont pourtant atteint le pas du Versoud.. et devant la menace de la pluie sont revenus pas le même chemin... Amitiés montagnardes


patrice.v
24-05-2010 08:29:44

luc
Celui-ci donc...
Celui ci Luc, mais au départ du hameau les Gailleux. La noyeraie citée dans le topo de Mr Salvi est clôturée à ce jour, voilà la raison de mon départ plus haut, les deux chemins se rejoignent un peu plus haut à l'alt 650 environ :wink: le vieux câble également cité dans son topo, me parait neuf, récent d'après les dires du chasseur du hameau :wink:

Luc
23-05-2010 20:30:32

Celui-ci donc...


patrice.v
23-05-2010 19:50:48

luc
Salut Patrice, bien belle sortie... Dis, quant au topo, ça sort d'un ouvrage particulier?
Oui Luc effectivement il emprunte en partie le topo d' An toine Salvi n° 29 pour le belvédère du Rivet voilà. :wink:


Luc
23-05-2010 19:33:03

Salut Patrice, bien belle sortie... Dis, quant au topo, ça sort d'un ouvrage particulier?



  • Horaire : 2h40
  • Dénivelé : 560 m
  • Participants : en solitaire

Identification

( ) bivouak.net

Social Media