Crête de la grande Leirie par le col de
Charbonnière en boucle par Esparon

Crête de la grande Leirie par le col de
Charbonnière en boucle par Esparon

  • Altitude départ : 1197
  • Altitude sommet : 1691
  • Dénivelé : 750
  • Distance : ** km
  • Temps de montée : 1h30 jusqu'à la tête de Praorzel.
  • Temps de descente : 3h pour les crêtes et le retour par l'oratoire.
  • Orientation : Est
  • Balisage : Aucun balisage pour la tête de Praorzel, aucun pour les crêtes de la grande Leirie, balisage jaune du col de Menée puis ronds vert fluo partiel.
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

Traverser l'aire de pique-nique, et remonter la prairie plein Ouest, entre une clôture et la forêt de pins. Une sente peu marquée au début pénètre en forêt. Un peu plus haut, laisser à droite une piste qui descends prenez donc tout droit. Un bon sentier raide poursuit l'ascension et remonte une arête forestière. Notre sentier redescends un cours instant et gagne le col de Charbonnière.
Repérer en face sur un arbre, un rond rose fluo bien visible, notre sente remonte toujours l'arête forestière en plusieurs et larges lacets.
On remarquera qu'à chaque coude du chemin, un rond rose fluo nous guidera.
Vers l'alt 1550, par un dernier et large lacet, nous sortirons de la forêt. Au pied d'un secteur superbe, en plusieurs petits lacets très serrés, on remonte une arête dégarnie entre deux ravines jusqu'à gagner le sommet. On repèrera sur la droite, notre sentier qui s'infiltre parmi les pins, et à flanc par une belle traversée plein Nord, on va joindre par quelques derniers lacets, le col sans nom au Nord Ouest du sommet de la tête de Praorzel.
De ce col vers le Sud, deux sentes se présentent à nous, on choisira celles de gauche qui monte directement à la crête.
Poursuivre vers le Sud, par une trace peu marquée une nouvelle fois, on va passer au dessus de superbes ravines, le col de Menée et du Prayer sont en vues. On retrouvera plus bas une bonne trace, celle çi, va contourner la bûte cotée 1714, par son versant Ouest. Continuer sur cette bonne sente qui s'oriente Est en direction d'un large col, col d la Lauzette, versant Nord Est de Beaupuy. N'allez pas jusqu'au col, bifurquer Nord Est et gagner la crête au point coté 1651, pour bénéficier d'une belle vue. Nous dirons qu'à partir d'ici, commence réellement la crête de la grande Leirie.
Poursuivre sur le fil de la crête, sans dificulté, après montée et descente, on joint le sommet coté 1635, nommé La Sistreire.
Vers l'Est, on repère un petit cairn, puis des marques de peintures orange, qui nous dirigent vers le haut d'un magnifique vallon.
Rester sur le haut du beau vallon, suivre une bonne trace, et par une dernière montée peu raide suivis d'une descente peu raide aussi, on gagne le col de Menée coté 1457. A partir d'ici, (panneau indicateur) virer à gauche, versant Isère, et rejoindre la route. Traversez là, le sentier et large et bien balisé, prenez la direction Esparon Chichilianne. En peu de temps, à l'alt 1380, dans une épingle à droite, on va alors repérer sur un arbre une croix jaune.
Une sente s'infiltre dans la brousse; des ronds orange, puis remplacés par des ronds verts fluo. Plus loin, on traverse une combe puis une deuxième avec ruisseau, celui des Esparons. Le chemin devient large et abimé par les forestiers, on va suivre en légère descente sa rive gauche pour prendre pied sur une route forestière. Suivons cette route jusqu'à une bifurcation,(panneau indicateur du grand Ravin) alt 1170. On retrouve un balisage jaune, en prenant à gauche Nord Est, le chemin qui monte direction Chichilianne col du Prayer et Drogat. Ce large chemin, gagne 500 mètres après, une segonde bifurcation. Laisser à gauche la montée vers Chichilianne et col du Prayer, repérer à droite une sente qui s'engage et qui descends en forêt nouvelle croix jaune sur un arbre. En quelques minutes, on rejoins l'oratoire d'Esparon et un sentier horizontal. Balisé au début rouge et jaune, ce sentier vers la gauche nord(balisage devient jaune), descends rejoins et remonte la rive gauche d'une gorge avec petit ruisseau. Passe sur sa rive droite, et passe à proximité d'une ruine, le Mont-Aiguille est en vue. A travers les belles prairies au Sud du col du Prayer, en peu de temps le long d'une clôture, on retrouve notre aire de pique-nique et la voiture.

Précautions

Bien repérer les passages délicat. Repérer également les marques de peintures divers couleurs. Parcours sur crête, attention en cas de brouillard.


Commentaires difficultés

Parcours sur sente peu balisé, en crête, problème d'orientation en cas de brouillard.
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

De Grenoble>Monestier de Clermont par la RN.1075. A Clelles, tourner à droite pour la direction de Chichilianne et col de Menée. Laisser à droite le village de Chichilianne, et remonter la D.7 jusqu'au col du Prayer. Vaste parking pour plusieurs véhicules. Aire de pique nique.


Situation




Sortie du 30-10-2009

Lumire.

Voilà un beau circuit original, sans trop de dénivelé et sans trop de difficulté. Certes, il emprunte et empiète le topo d'éric vb, mais sur une courte portion.

A l'heure ou j'écris mes lignes, 12h30, je suis attablé sur l'aire de pique-nique au col du Prayer.
Je savoure cette instant magique, et apprécie la vue sur la tête de Praorzel et la bosse coté 1714.
D'autant plus, qu'exposé plein Sud, cette aire de pique-nique bénéficie d'un ensoleillement des plus généreux.
Bien sûre, les temps donnés restent à titre indicatif, moi je l'ai parcouru d'une traite et sans pose.
Chacun est libre de flâner ou pas.

Un parcours en crête de toute beauté, avec un caractère varié.

Maintenant, il ne me reste plus qu'à casser la croûte et reprendre la route.

Photos de la sortie


  • Horaire : 2h
  • Dénivelé : 750 m

Identification

( ) bivouak.net

Social Media