Col des Sausses par le Mont de Grésy

Col des Sausses par le Mont de Grésy

  • Altitude départ : 490
  • Altitude sommet : 1553
  • Dénivelé : 1100
  • Temps de montée : 3h30
  • Temps de descente : 2h30
  • Orientation : Sud-Est
  • Balisage : Jaune et panneaux indicateurs jusqu'au Mont de Grésy.
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

Emprunter le sentier partant du lacet de la piste forestière. Après une longue traversée, il déploie ses lacets dans le bois Travers afin de nous amener tranquillement au chalet (fermé) et au pré du Mont Grésy *.
Continuer vers le nord, à flanc des pentes des Grands Nants. Si la traversée d'une première ravine ne pose pas de problème particulier, la seconde risque de laisser sceptique les plus sensibles au vertige. Après la troisième également délicate mais plus courte, notre sentier longe un ravin assez spectaculaire au pied de Roche Torse. Puis il dévie sur la gauche en sortant des bois pour aboutir au col des Sausses. De là, on peut monter un peu à gauche sur une crête pour un meilleur panorama sur la vallée de l'Isère.
Retour par le même itinéraire.

* A un virage vers 800m, un court détour permet de gagner le belvédère de Champ Poulet où la vue sur la vallée est bien belle.

Commentaires difficultés

Aucune jusqu'au Mont de Grésy. Ensuite, traversée de ravines plus ou moins délicates et équipées de mains courantes, dont une particulièrement impressionnante et exposée.
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Du village de Grésy, rejoindre son écomusée puis poursuivre sur une piste forestière carrossable. Se garer à un lacet, au départ d'un sentier balisé et à proximité d'une poubelle publique.


Situation




Sortie du 15-10-2010

le chalet

Je décide de tenter ce col, tout en n'étant pas sûre d'arriver au bout, pq des ravines c'est bien un truc où je ne suis pas sûr de passer...
La météo Savoie donnait brouillard bas le matin et soleil l'après-midi...je crois que le soleil il devait être seulement dans ma tête après la superbe rando d'hier!! Je mets les essuie-glaces sur la route..pas bon signe.
Au début il ne tombe que qq gouttes et dans le parcours en sous-bois je me demande s'il pleut ou si les arbres s'égouttent....plus haut il ne fait aucun doute qu'il pleut!
Jusqu'au Mont Grésy c'est un bon sentier tranquille,un peu mouillé,mais ça ne gêne pas. Pour info,une partie du chalet est ouverte.
Ensuite direction le col et la découverte des ravines.Et là c'est pas que c'est humide ou même mouillé...c'est archi trempé!! Il a du pas mal pleuvoir (+rosée?)...Et c'est rapidement la douche glacée de la tête aux pieds.La tête et le haut du corps traversent toutes les longues herbes trempées qui pendent du talus vertical qui longent le sentier, tandis que les pieds brassent et s'emmêlent dans les grandes herbes du sol.En qq secondes les vêtements sont trempés et glacés, et les chaussures des piscines d'eau glaciale...Un gros moment de doute...je continue malgré ces conditions ou pas...le "problème" c'est que je suis en forme et que j'ai envie de marcher..donc je vais au moins voir les ravines!
Les ravines sont bien équipées de petites cordes plutôt que câbles mais c'est hyper sécurisant et je passe sans aucune appréhension.Il n'y a d'ailleurs que qq pas où j'ai besoin du câble car il y a juste la place d'un pied.Même par ces conditions d'humidité absolue ça ne sera pas glissant.
Après les 3 principales et longues ravines on retrouve un sentier en lacets réguliers et en sous bois.Mais il ne faut pas croire que c'est fini.Plus haut il y a d'autre combes ou ravines à traverser (et toujours les bains d'eau glacée régulièrement dans les herbes!).Et un bout de corde ou un câble pour les plus étroites.Une seule, plus dure, a failli me faire renoncer, mais en regardant mon altimètre, je suis à 100m du col...je passe.C'est la plus glissante car plus de sentier mais pente boueuse avec le câble presque au dessus de la tête...et au bout, plus de câble mais un bout de corde attachée au câble et libre à l'autre bout...Je me demande comment j'attraperai le câble à la descente et je tire jusqu'au bout le brin de corde (ça peut servir!)
Fin de montée au col dans toujours autant d'herbes mouillées et qq passages et re-passages de combes-ravines.
Là-haut rien à voir de plus .C'est le même brouillard qui m'a enveloppée toute la montée.QQ photos, grignotage de qqdattes pour ne pas être en hypoglycémie dans la descente des ravines, et habillage chaud pour le haut du corps (pour le bas il n'y a rien à faire, les chaussures piscines finiront quand même par passer du glacial au froid,puis au frais...mais jamais au tiède...et le pantalon s'est étiré sous le poids de l'eau et je marche presque dessus!!)
Tout se redescends très bien en définitive, sans aucune glissade, heureusement, sur ce très étroit sentier. Seule la ravine la plus dure me fait réfléchir 2s! j'attrape le bout de corde libre et je m'aperçois que je peux tirer une partie du câble vers moi..mais comme il est très mou j'ai moyennement confiance et du bout du bâton j'arrive à attraper le 2ème,plus tendu...double épaisseur de câble en main c'est bon!! C'est que c'est tout un art la traversée de ravines!!!
Je mangerai sur le banc devant le chalet (sans m'attarder) et je finis rapidement la descente.
Les temps sur les panneaux sont vraiment très sur-estimés..ne pas s'inquiéter il ne faut pas 4h30 pour atteindre le col!!
Enfin bref je n'ai absolument rien vu mais les ravines non seulement ne m'ont pas arrêtée, mais avec leur brin de corde sont faciles à passer!

Photos de la sortie


  • Horaire : 3h30
  • Dénivelé : 1100 m

Autres sorties

Date Titre Auteur
18-10-2009

Partis à la base pour découvrir le sommet de Roche Torse, les aléas...

3 éric vb

Identification

( ) bivouak.net

Social Media