Col de la Haute-Pisse par le vallon de la
mariande

Col de la Haute-Pisse par le vallon de la
mariande

  • Altitude départ : 1383
  • Altitude sommet : 3038
  • Dénivelé : 1680
  • Temps de montée : 6 h
  • Temps de descente : 4h
  • Orientation : Nord-Est
  • Balisage : sentier jusqu'au Premier Clot cairns juqu'au lac de la Mariande
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

Départ du parking du Clot. Descente en quelques minutes au pont sur le Vénéon, puis on démarre en douceur en remontant agréablement les lacets en sous-bois jusqu'à La Gassaudière. Vite après on arrive à la passerelle sur le torrent de la Mariande, puis un plus haut on rejoint un bon sentier venant du refuge de l'Alpe. Nouveaux lacets menant en une vingtaine de minutes au verrou de la Mariande, d'où l'on découvre tout d'un coup le haut vallon, son glacier et le col de la Mariande. Suit ensuite le Premier Clot, long replat buccolique (où l'on aperçoit des moutons tout noirs), idéal pour faire une petite pause (bienvenue car nous avions de gros sacs).
Passé le ruisseau descendant du lac du Salude le sentier se perd dans les blocs, la pente se redresse, l'itinéraire, assez bien cairné, remonte le fil d'une longue moraine, rendant le parcours aérien et très esthétique.
L'arrivée au lac, que l'on découvre au dernier moment, dévoile enfin l'ensemble du cirque glaciaire du haut vallon de la Mariande, superbe, minéral, sauvage. Immergés dans ce paysage, seuls (par très beau temps, le 11 août !), nous avons longuement prolongé le plaisir par un bivouac au bord du lac, alors que le soleil couchant illuminait magnifiquement le glacier des Arias et la belle face W du Bec du Canard et des Arias qui le domine. Spectacle mémorable, qu'aucun palace sur la Côte d'Azur ne saurait apporter et que nous avons contemplé jusqu'à la tombée de la nuit ...
Le lendemain, départ en contournant le lac par la gauche, l'itinéraire décrit ensuite un large arc de cercle de gauche à droite (vers l'W) et passe par les névés situés au pied de la face NE de la Pointe de la Mariande (repères commodes en l'absence de cairns, visibles tout au long de l'ascension). Cette montée au col de la Haute-Pisse, bien que hors sentier (dalles et gros blocs morainiques, sans aucune présence du glacier à cet endroit), se fait assez facilement (orientée à l'Est, on a vite remis la polaire dans le sac !).
Au col, on découvre une aire de bivouac très bien aménagée avec un muret de pierres, où nous nous sommes confortablement posés, bien à l'abris du vent. Très belle vue sur le col des Berches (versant S, très raide) et tout le chaînon Pointe Swan - Roche de la Muzelle. Tout proche, le sommet de La Cime du Montagnon ne semble pas présenter de difficultés alpinistiques par sa VN, mais que de pierres instables dans le couloir terminal ! (pour les amateurs de ce type de terrain, absolument motivés par la réalisation d'un sommet) et ne nous a donc pas paru indispensable à gravir ...
A la redescente du col on s'est gardé de tirer trop directement vers le lac (E), en raison de barres rocheuses, préférant plutôt obliquer vers la droite (SE), le col de la Mariande en ligne de mire, parcourant ainsi le même arc de cercle qu'à l'aller.
Sans se presser on retrouve notre bivouac en fin de matinée, innondé de soleil, et l'on s'octroie alors une petite sieste au bord de cette eau turquoise, bain de pieds en prime, profitant ainsi le plus longtemps possible de ce site superbe !
Au coeur de l'oisans, à l'écart des zônes d'affluence du secteur (Lauvitel, Soreiller ou Etançons), le haut vallon de la Mariande mérite, en effet, plus qu'un rapide aller-retour, tant le site est beau et fortement dépaysant. Au même titre, du reste, qu'une virée dans les vallons voisins, notamment celui de la Muande, plus long et que nous avions précédemment parcouru avec autant d'émerveillement, pour aller au col de la Lavey, en bivouaquant au lac des Rouies (la vue sur le Pic et l'Aiguille de l'Olan vaut vraiment le déplacement !, tout comme les cascades étincellantes du glacier des Sellettes).

Commentaires difficultés

hors sentier au-dessus du Premier Clot
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Depuis Grenoble par la RN 91 > Bourg d'Oisans > Le Clapier, puis la D530 direction La Bérarde. A l'entrée de St Christophe, au virage sous le cimetière, prendre à droite direction Le Clot. Parking au terminus.


Situation




Identification

( ) bivouak.net

Social Media