Lacs de Crupillouse par les cols de Val Estrèche
et des Lauzières

Lacs de Crupillouse par les cols de Val Estrèche
et des Lauzières

  • Altitude départ : 1286
  • Altitude sommet : 2656
  • Dénivelé : 1800
  • Distance : ** km
  • Temps de montée : 6h30
  • Temps de descente : 4 h 30
  • Orientation : Toutes
  • Balisage : J'ai trouvé quelques ronds vert fluo insignifiant. Sinon cairns pour le premier col, ensuite à vue au mieux.
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

Du parking, enjamber sur le pont de pierres le torrent Navette. Ce large chemin tranquille prend peu d'altitude, passe les ruines du hameau Navette, et joins le replat sous la cascade de Buchardet(lieu de bivouac fabuleux)(1370). En contre bas, une passerelle en permet son franchissement, enjamber la clôture et remonter la rive gauche de cette cascade parmi les aulnes, atteindre un premier replat(1705 celui du Seylas). Laisser les traces qui s'engagent dans le vallon de Buchardet, et prendre celles de droite qui vont contourner la grosse bute devant nous. On gagne un autre replat(cabane de berger face au pic de Disdier). Suivre les traces à flanc, elles vont nous aider à contourner cette bute, pour gagner un autre replat(vers 1750). On domine maintenant le vallon de Buchardet, prenez les traces vers la droite, et rester dans le haut de ce vallon. Face à nous, de belles cascades sont en vues, nous entrons bientôt dans le magnifique cirque dominés entre autres par le pic de Parières et les Choucières Vertes. Notre sentier traverse une combe avec torrent sur un névé tardif. De l'autre coté, on remonte toujours avec une bonne trace, une belle arête herbeuse qui vient buter sur une barre. A partir d'ici, les cairns remplacent le sentier et les traces se font plus rares. Le cheminement se poursuit entre des dalles rocheuses que l'on franchira assez facilement. On suit toujours les nombreux cairns, pour un autre replat. Les cairns nous dirigent vers une grosse barre, que l'on franchira à son tour de droite à gauche aisément. Au pied d'une moraine, on remonte aux mieux jusqu'à la base du pierrier qui mène au col de Val Estrèche. Repérer bien la trace au début, en restant rive droite puis contre la paroi pour prendre pied au col(2639). La vue sur les deux versant est époustouflante(au nord, col de la Vaurze pic des souffles pic turbat olan cime du vallon et autres) (au sud vieux chaillol pic de mal cros pointe des moutières pic de mourre la mine et son glacier). Pour rejoindre le col des Lauzières, c'est une autre histoire qui attend le randonneur, pour gagner ce second col qui apparait en partie au pied des pentes sud des Choucières.

Descendre un instant, et en tirant franchement à gauche, et restant entre(2550/2600) au dessus des barres. Au dessus de la côte des Murets, après avoir traversez des combes avec ruisseaux, on remonte des dalles aux mieux au dessus d'une barre. Nous sommes au pied du col des Lauzières, dans un éboulis raides et trés peus stable, choisir le meilleur itinéraire. Rester plutôt vers la droite et joindre le col(2775) à gauche. En faite ce col, c'est une arête rocheuse, la vue de l'autre coté est sans commentaire(une partie des lacs le sirac et autres). Sur le versant Val Estrèche, c'est même le Dévoluy et au loin le Vercors que l'on aperçois.

Pour le descendre, longer l'arête Nord au dessus de ravins, la pente est raide, on chemine sur une vire(50m), puis descendre dans un couloir semi dallé semi caillouteux. Au pied du couloir, repérer pour le retour, des rochers roses. Tirer vers la gauche dans une pente assez raide toujours au dessus de ravins, pour descendre sur le grand pierrier face Sud Est des Choucières Vertes. Traversez ce pierrier et descendre en contre bas pour gagner le petit replat ou coule le ruisseau du lac le plus au Sud. Remonter son lit facilement jusqu'au lac. De l'extrémité Sud de ce lac, tirer à droite Est pour gagner la bute puis Nord pour dominer les lacs.

Pour le retour, repérer bien les rochers roses et le couloir dallé pour rejoindre la vire. Pour la descente du col, rester bien sur la pente légèrement à gauche qui regarde le glacier suspendu du Mourre la Mine. Puis vers (2600), tirer franchement à droite, pour passer au dessus de la côte des Murets en prenant bien des repères à l'aller.


Précautions

Course à faire impérativement par temps clair, avec une condition physique à toutes épreuves. A réaliser plutôt en traversée vers le hameau les Beaumes.


Commentaires difficultés

Pierriers raides pour le col de Val Estrèche. Traversée entre les deux cols au dessus de barres, dalles, pierriers instable. Descente du col des Lauzières exposée au début, bien repérer le passage et se souvenir du cheminement.
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Entre Corps et Gap, à St Firmin, entrez à gauche dans la vallée du Valgaudemar. La suivre jusqu'à la Chapelle en Valgaudemar, puis tourner à droite vers les Portes(petit hameau), la route est goudronnée jusqu'ici. Prolonger ensuite sur deux kilomêtres, sur un chemin caillouteux jusqu'au vaste parking(1286).


Situation




Sortie du 20-07-2009

Col de Val Estrche.

Une randonnée superbe, une autre façon d'aborder ces lacs de Crupillouse. On a eus beau temps en général, c'est recommandé pour cette course. La montée jusqu'au col de Val Estrèche(appeler aussi Selard) se remonte assez facilement. Par contre, la traversée entre les deux cols, est trés casse pattes il faut aimer le caillou Humm! un conseil, laisser un véhicule au hameau les Beaumes pour faire cette rando en traversée moi j'avais pas le choix. Quelques chamois détalent devant nous dans la montée au col de Val Estrèche, et au retour, surprise, un petit marmotton égaré, ou échappé de la vigilance de sa maman. Figé, frigorifié, au milieu des caillou, aucune marmottes adulte à l'horizon, j'ai pris la décision de le ramener dans son terrier 3/4 m plus haut. J'enfile mes gants, et le remonte dans son terrier mais c'est qu'il voudrait me mordre l'animal.

Photos de la sortie

N�v�.
Nv.

  • Horaire : 7 h
  • Dénivelé : 1800 m
  • Participants : Christian.

Identification

( ) bivouak.net

Social Media